Algérie : Bouteflika appelé à ne plus se présenter une nouvelle fois

Algérie : Bouteflika appelé à ne plus se présenter une nouvelle fois

L'idée de voir le Président algérien Abdelaziz Bouteflika briguer un cinquième mandat à la tête de son pays ne fait pas l'unanimité. En effet, des politiciens algériens ont envoyé un message à celui-ci l'invitant à abandonner ce rêve.

Algérie : le Premier ministre appelle Bouteflika à se présenter une 5è fois

Affaibli par la maladie depuis 2013, le Président algérien Abdelaziz Bouteflika pourrait bien se présenter pour la cinquième fois comme candidat à la présidentielle. Si le Président foudroyé par un accident vasculaire cérébral (AVC) qui l’a énormément affecté n’a pas clairement déclaré ses intentions, les appels à une probable candidature se sont multipliés ces dernières semaines. Cette situation n’est du goût d’une frange de la population qui a commencé à réagir. A travers une note adressée au Président Bouteflika, des personnalités algériennes l’ont invité à ne pas se représenter pour la 5è fois.

Des figures de l’opposition lancent un appel

Ce sont en des figures de l’opposition et de la société civile qui ont apposé leurs signatures sur ce document qui interpelle le Président. On peut citer le président du jeune parti d’opposition Jil Jadid, Soufiane Djilali, militante à l’origine du mouvement Ça suffit!, Amira Bouraoui, l’ancien chef du gouvernement actuellement dans l’opposition, Ahmed Benbitour et du sociologue Nacer Djabi pour ne citer que ceux là. Rappellons que Nacer Djabi est un des artisans de mouvement contre la candidature de Bouteflika pour un quatrième.

Dans cette note, ceux-ci attire l’attention  du Président Bouteflika sur son âge avancé et son  état de santé dramatique qui selon eux ne lui permettent plus d’assumer “des charges de l’État bien trop lourdes”. Pour eux, la seule issue pour permettre au pays d’entrer dans une nouvelle ère est son renoncement.

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 mois

    le ridicule ne tue pas l’africain

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 4 mois

    Si le ridicule pouvait tuer !

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 4 mois

    SEUL  DONALD  TRUMP  A  RAISON  QUAND  IL  TRAITE  L’AFRIQUE  DE  MER…..DE  .

    UN  PRESIDENT  PARALYSE , MALADE , MOU….RRRANT  ET  QUI  VEUT  REMPILER  DE  NOUVEAU , IL  FAUT  ETRE  EN  AFRIQUE .

    AUSSI  DANS  CETTE  CETTE  LISTE  LUGUBRE , IL  Y  A  CEUX  QUI  ETAIENT  AU  POUVOIR AVANT  LA  CONFERENCE  NATIONALE  AU  BENIN  ET  QUI  MEME  AVANT  LA  NAISSANCE  DE  EMMANUEL MACRON :

    PAUL  BIYA

    IDRISS  DEBY

    PAUL  KAGAME

    OBIANG  NGUEMA  ET  TANT  D’AUTRES  ROITELETS !

    PAUVRE  AFRIQUE .

    VIVE  DONALD  TRUMP !

  • Avatar commentaire
    le fauve Il y a 4 mois

    il devrait allez dans une maison de retraire pour se présenter 

  • Avatar commentaire

    Ils sont occupés à critiquer..!

  • Avatar commentaire
    Rahmania yacine Il y a 4 mois

    Les Arabes sont obsédés par le pouvoir. Dès  qu’ils sont désignés  ou cooptés  (  pas élus )  à la tête du pays,  ils veulent y rester jusqu’à la mort. Ils s’en foutent de l’intérêt du pays . Les exemples sont légion de chefs d’état arabes dans le passé qui n’ont pas renoncé au pouvoir.  Pour changer les choses,  le dernier mot revient au peuple qui doit manifester pacifiquement et exiger des élections transparentes.  Il y va de l’intérêt suprême de la Nation.

  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 4 mois

    Il a quel âge déjà celui là.  On entend plus parler de lui comme avant. Il nous semble aussi qu LNT aurait oublié la journée de l’unité Africaine qui avait lieu cette semaine.