Bénin : Atao Hinnouho sous mandat de dépôt sur plainte de la douane (Djogbénou)

Bénin : Atao Hinnouho sous mandat de dépôt sur plainte de la douane (Djogbénou)

Le ministre de la justice et de la législation, Joseph Djogbénou, était l’invité de Frisson radio dans la matinée d’hier lundi 7 mai 2018. Il y est revenu sur l’affaire Mohamed Atao.

Guide du sport au Bénin : « Ce ne sera pas un document de plus »

Il rejette la thèse selon laquelle le député est en détention en dépit d’une décision de mise en liberté du juge des libertés. Selon les propos du ministre, Mohamed Atao Hinnouho est poursuivi pour fragrant délit, suite à une plainte de la direction des douanes. Lisez son interview.

Monsieur le ministre, il y a une nouvelle affaire Mohamed Atao. Est-ce que c’est une nouvelle affaire ou c’est l’affaire des faux médicaments qui continue ? Est-ce que effectivement il est placé sous mandat de dépôt, et passe en audience de fragrant délit mardi prochain ?

Il n’y a pas de nouvelle affaire. Il y a le trafic que vous avez observé. Vous imaginez bien que les produits sont supposés entrer sur le territoire béninois, sans que le cordon douanier n’ait pu retracer leur entrée. Evidemment, la direction des douanes a émis une plainte après avoir constaté que d’importantes sommes ont dû échapper au trésor national. Cette procédure a été également ouverte, procédure de fragrant délit. Donc, effectivement il a été placé en garde à vue à l’hôpital et l’enquête a eu lieu, le Procureur de la République l’a placé sous mandat de dépôt et a fait enrôler cette procédure sur la base de la plainte de la direction des douanes devant le juge des fragrants délits, pour la date que vous avez signalée tout à l’heure. Je veux donc en conclusion dire qu’il n’est pas placé sous mandat de dépôt en vertu de la procédure d’instruction bien entendu. Même si le mandat d’arrêt avait été exécuté, le juge d’instruction eut constaté que c’est un député, et d’ailleurs le procureur général a introduit une demande de levée d’immunité parlementaire à l’Assemblée nationale, qui sans doute sera examinée. C’est sur la plainte de la douane et dans le cadre de la procédure de fragrance, que l’intéressé est placé sous mandat de dépôt conformément à la constitution, conformément au règlement intérieur de l’Assemblée nationale, et conformément au code de procédure pénale.

Sur son agression au tribunal, pourquoi il n’y a pas eu d’examen contradictoire ?

Vous établissez la thèse, monsieur le journaliste, que à la fois les organes formels béninois sont incompétents, sont suspects ; vous établissez la thèse que les médecins sont suspects et vous ne rapportez pas la preuve que lui-même, il a demandé une expertise contradictoire qui lui aurait été refusée. Non. On va considérer que tout a été fait suivant les règles de l’art. Il ne nous est pas revenu qu’il a sollicité une contre-expertise. En l’état où lui-même n’a pas demandé un certificat médical avant que le procureur de la République n’ait été sollicité, il n’est du souci de personne de traficoter la vérité. Dans tous les cas, le certificat médical établi fait foi jusqu’à nouvel ordre.

Le juge l’a relaxé, le même procureur a demandé une levée d’immunité. Qu’est-ce qu’il y a de si urgent ?

Arrêtons de dire, il est mis en détention sur la base d’une décision de mise en liberté. Non. Je vous ai dit qu’il y a une procédure de fragrant délit et que le procureur de la République a, au titre de la fragrance, les compétences pour décerner mandat de dépôt.

Pourquoi vous n’avez pas sorti ce dossier « fraude douanière » avant ?

Premièrement, vous interrogez le ministre de la justice qui n’est pas juge, qui n’est pas procureur. Mais deuxièmement, le fragrant délit ne se met en œuvre que lorsque la personne suspectée peut être présentée devant le procureur de la République.

Et on peut boucler un dossier de fragrant délit en deux, trois jours ?

C’est pour ça que le fragrant délit a été institué. Ce n’est pas d’aujourd’hui. Vous imaginez combien de personnes ont été jugées dans ce pays sur le fondement de cette procédure de fragrant délit. Et ce n’est pas parce que c’est la personne de monsieur Atao que la procédure devient particulière.

Ce n’est pas pour contourner la levée d’immunité ?

Voyez. Dans tout ce débat, nous venons de faire quasiment cinq minutes autour de monsieur Atao, mais pas une seule seconde autour de celles et ceux qui ont consommé ces produits et qui sont des milliers de personnes. Vous-mêmes vous le savez, des insuffisants rénaux, des personnes qui ont des problèmes cardiaques. Lui, il a été hospitalisé sur la volonté du procureur de la République. Ces personnes n’ont pas été hospitalisées à cause de sa volonté à lui. Lui, il est détenu au Cnhu. Nous avons près de 3000 détenus à la prison civile de Cotonou. Lui, il bénéficie des privilèges. Il bénéficie de vos interventions, des échos que vous donnez à cela. Lui, il profite des produits de qualité alors qu’il est en détention, mais vous ne parlez pas une seule seconde de ces autres personnes. Et c’est ça qui choque.

Vous l’accusez d’avoir vendu de faux médicaments et d’avoir empoisonné les Béninois avant même le procès ?

Moi je ne l’accuse pas. Mais vous avez quand même une décision de justice dans cette affaire. Vous avez des constatations qui ont été effectuées. Il va s’en défendre sans doute.

Son avocat Maitre Alfred Boccovo, dit qu’il a été auditionné en son absence

Il aura l’occasion de le démontrer. Je ne suis pas au tribunal pour en témoigner.

Il y a d’autres procédures de fragrant délit contre lui ?

Vous allez poser la question au procureur de la République.

Si jamais il est relaxé mardi, vous allez ressorti d’autres choses ?

Posant la question, vous laissez transparaitre l’idée que c’est le ministre de la justice qui sort les choses. Avec tous les dossiers, vous pensez que j’ai le temps. Non. Posez la question au procureur de la République.

Il y a un communiqué que les magistrats ont sorti condamnant vos propos. Vous aurez mis en doute le professionnalisme du juge des libertés et du juge d’instructions. Vous commentez les décisions de justice maintenant ?

Ah oui. La nature des décisions de la justice, c’est d’être commentées. C’est pourquoi il y a des revues. Qu’il ne vous échappe pas que je suis un enseignant. S’il n’y a pas de commentaire possible, il n’y a pas d’enseignant, il n’y a pas d’étudiant en droit. Donc les décisions doivent être commentées. Des commentaires des décisions, il y a des ajustements que le législateur fait, que le juge lui-même fait au moyen de sa jurisprudence. C’est pour cela qu’il y a des revirements de jurisprudence. Le commentaire est nécessaire, c’est une vertu et moi je l’assume. Je n’ai pas attendu les réactions de certains avant, il y a quelques jours à Parakou, de décerner des lettres de félicitation à certains magistrats, des lettres d’encouragement à d’autres, et puis en toute responsabilité, de rappeler certains à l’ordre. Je le ferai aussi à Cotonou et à la cour d’appel d’Abomey. Donc il n’y a pas de situation considérée comme grave, lorsqu’un ministre, un sachant, commente les décisions d’un juge.

Vous retirez ce que vous avez dit ?

Pas du tout.

Vous ne présenterez pas d’excuse.

Pourquoi vous admettez que ce que nous avons dit, c’est quelque chose qui n’est pas bien, qui n’est pas positif. Peut-être que j’attends des félicitations.

Monsieur Djogbénou. Est-ce que vous avez changé ?

Pas du tout. Est-ce que depuis que nous nous connaissons, il vous arrive une seule fois de demander à me rencontrer et à interviewer et que je refuse. Quelqu’un qui a changé négativement, c’est quelqu’un qui refuse d’affronter l’opinion, qui refuse de parler.

Sur les valeurs que vous avez défendues quand vous étiez dans la société civile.

Il y a beaucoup de personnes qui considèrent que, évidemment, ces valeurs -la liberté, la justice, l’état de droit, la démocratie-, de la position qui est la mienne et de ce que j’incarne comme politique et que je mets en œuvre, en tout cas comme politique de gouvernement incarnée par le président de la République, qu’il y a une contradiction. Il ne me semble pas qu’il y a une contradiction. Dans la position qui fut la mienne et qui est celle de certaines personnes, je l’ai qualifiée. La posture de la revendication, elle est nécessaire dans un état. Mais il y a une autre posture qui est celle de tous les gouvernements et de tous les gouvernants, la posture de la décision. Gérer un pays, gouverner, c’est choisir. Choisir, c’est décider. Par hypothèse, choisir c’est exclure d’autres possibilités qui sont tout autant pertinentes. Et quand on exclut ces possibilités, évidemment on ne satisfait peut-être pas la volonté de ceux à qui ces possibilités pourraient profiter. Il faut assumer. Si encore à titre personnel, je fais ces choix et que j’évite l’opinion, vous aurez compris que c’est parce que ces choix sont mauvais ou que c’est parce que je renonce à certaines valeurs, ou que c’est parce que je fais les choses dans l’opacité. Personne n’observe que Joseph Djogbénou refuse d’affronter l’opinion. Je fais des choix, j’assume des choix, j’exécute des choix que je défends publiquement.

Est-ce que votre côte de popularité est toujours la même ?

C’est à vous de me dire. L’engagement de ce gouvernement, c’est de ne faire de promesse que lorsque le pays peut, lorsque le trésor public peut. C’est pour cela que beaucoup de poches d’évasion de ressources sont fermées. C’est ça qui fait aussi la colère de certains. On ferme les poches d’évasion de ressources. On fait de la mobilisation de ressources internes, une priorité. Si le faire ainsi, c’est perdre en popularité, il faut perdre cette popularité-là. Mais ce n’est pas une popularité que l’on perd définitivement. C’est une popularité que l’on perd circonstanciellement, et que l’on gagne dans la durée. Entre réussir dans l’instant et réussir dans le temps, il faut aussi choisir.

Vous êtes en politique pour encore longtemps ou vous reviendrez à la société civile ?

Il n’y a pas de passage aller-retour. Non. La qualité essentielle que j’ai et qui me suffit, c’est d’être citoyen béninois. Je reviendrai à l’université. Ça me manque, il faut le dire. Je porterai ma toge d’avocat, ça me manque. Je le ferai. C’est avec beaucoup de fierté que je quitterai mes fonctions le moment auquel on va me le demander, que j’irai au marché, que j’irai dans les boutiques. D’ailleurs, beaucoup m’observent au volant de mon propre véhicule. Si je faisais des choses si graves que ça, vous auriez constaté une horde de soldats autour de moi. Je n’ai crainte de rien de tout. Je demeure un citoyen.

C’est de la com non ?

Pas du tout. Quand vous êtes au pouvoir, vous avez les attributs du pouvoir, il faut penser au lendemain.

Vous y pensez.

Bien sûr.

Demain vous leur direz quoi ? Que c’est la politique à monsieur Atao et monsieur Adjavon ?

Pourquoi je serais tenu de dire ça ?

Ils ne s’y comprennent pas.

Parce que vous constatez qu’il n’y a rien de reprochable qui soit fait par eux. Ces analyses sont choquantes, à moins que vous refusiez de voir les résultats des perquisitions qui ont été faites. Jugez de tout mais ne jugez pas de la réalité, à moins que vous dites, il suffit qu’on soit ami en politique et qu’on ait l’impunité. C’est ce qui tue les Etat africains. Vous refusez de considérer que c’est un acte courageux, audacieux, que de dire même si vous êtes mon ami et que vous manquez à la République, et que vous manquez à notre patrimoine, à notre bien à tous, vous n’y échapperez pas. C’est avec douleur qu’on sanctionne soi-même son propre ami. On voit son propre ami sanctionner, on n’a rien à faire parce que ce qu’il a fait n’est pas juste, n’est pas bon. Mais si nous devons déployer le parapluie du pouvoir d’Etat pour protéger nos amis, ce serait la vraie mauvaise gouvernance.

Joseph Djogbénou, merci.

C’est moi qui vous remercie.

Commentaires

Commentaires du site 50
  • Avatar commentaire
    SYDNEY Il y a 7 mois

    Mais P. ut ain!!! Qui s’est qui a transcrit cet interview au point de nous écrire “FRagrant et FRAgrance” à n’en plus finir, plus d’une dizaine de fois dans le texte. Retenez une fois pour toute qu’on parle et écrit FLAGRANT et FLAGRANCE. Fragrance veut dire autre chose ayant rapport à l’odeur.

  • Avatar commentaire
    Moise Christo Bible Tora Il y a 7 mois

    Noir Juif Noir Chrétien. Noir Judaïsme Noir Christianisme.

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 7 mois

    Certains ici font semblant de confondre le refus des béninois d’une justice à deux vitesses à une opposition à la lutte contre la corruption. En deux ans, les affaires de corruption n’ont touché que les “non-amis”. Voilà ce que nous ne supportons plus. La corruption implique des corrompus et des corrupteurs. Nous voulons d’une justice qui frappe sans discrimination.
    Affaire des sous néerlandais, non-lieu. Comme par hasard, les principaux impliqués sont tous du même côté, alors que l’État béninois a reconnu les faits et remboursé le gouvernement néerlandais. Et on ose nous présenter un non-lieu, l’autre a raison de parler de désert de compétences !

    • Avatar commentaire
      Tundé Il y a 7 mois

      Vous faites de l’intox.
      le non lieu de Kassa est bien avant Talon au pouvoir. Le reste , on s’en fout .

      Commençons par les non-amis et vous vous occuperez des amis plus tard…
      C’est le Benin qui va y gagner, mais ne rien faire est désastreux pour le pays qui voit des milliards partir en fumée

      Soyez logique et honnête

    • Avatar commentaire
      SYDNEY Il y a 7 mois

      FAUX et ARCHI FAUX ….. et les exemples sont légions :
      1- DAYORI ex directeur de la CNCB a été limogé sans ménagement
      2- le Ministre des Travaux publics a été limogé à la surprise générale n’est-ce pas
      3- les policiers et gendarmes radiés dernièrement sont-ils des partisans ? et de qui ?
      4- les directeurs d’école qui ont volé les vivres des enfants…vous en dites quoi ?
      5- La liste est longue …..

      UN PEU D’HONNÊTETÉ NE VOUS FERAIT AUCUN MAL SINON SAUVERAIT VOTRE AME DE LA PERDITION

      • Avatar commentaire
        touraa Il y a 7 mois

        le Ministre des Travaux publics est conseillé du pr avez vous oublié

      • Avatar commentaire
        Le Béninois Il y a 7 mois

        Mauvaise foi.
        Je vous donne des exemples. Le maire de Porto-Novo est cité dans une affaire de détournement de plus de 200 millions. Il est tranquille, faisant même des marches à la gloire du chef.
        Olivier Boko a organisé un concours pour le compte de l’Etat , reconnu après comme frauduleux et annulé. Il est tranquille après avoir empoché quelques dizaines de millions. Le président même,au début de son mandat, a vidé les caisses de CNSS et de l’asecna, il est tranquille.

        • Avatar commentaire
          Madampol Il y a 7 mois

          Il vous faut pas grand chose pour vous satisfaire apparemment. Un Dayori par ici, les directeurs d’école par là et voilà, le tour est joué. Vous me citez le cas du maire de Porto,celui qui est toujours libre, exerce son mandat tranquillement, marche pour Talon? Vous me faites pleurer. On parle des gros poissons et vous nous citer du menu fretin
          Pauvre Bénin. Quartier latrine de l’Afrique plutôt !

  • Avatar commentaire

    la vraie justice c’est celle qui s’applique à tous de façon équitable est sans distinction. Or dans une affaire aussi complexe et grave car touchant à la vie humaine, on prend un seul individu selon le gré du chef de l’état et on le designe comme seul coupable. Après certains disent ‘laisser la justice faire’ mais la justice a déjà été dévoyée, elle est sous l’influence du pouvoir et les juges ne peuvent plus faire correctement leur travail. Cette façon de faire me désole. Moi je prends ce qui est fait actuellement en me disant que c’est un debut et qu’il faut bien commencer un jour mais que va t-on faire des kassa, sacca lafia , José tonato bref de toutes ces autres personnes impliquées dans diverses malversations.
    Quand on demet des directeurs d’école pour vol de 4kg de riz et des commissaires pour vol de 80 000 cfa et que José tonato impliqué dans les surfacturations dans son ministère est encore à son poste c’est vraiment triste et d’une injustice inqualifiable.

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 7 mois

    Si New Cesamex a pu opérer pendant plus de dix ans en toute illégalité au Benin, il n’y que les abrutis pour croire que seuls Atao et quelques grossistes sont les seuls coupables. Quid de la douane et du ministère de la santé.
    En passant, je remarque que personne n’a été sanctionné suite à l’évasion du grossiste français. On nous prend vraiment pour des cons

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 7 mois

    Ok je vois Aziz merci pour ta sincérité au moins je vois un qui est honnête donc tout le monde n’est pas mauvais.
    Mais le gros problème c’est que cette pratique peut amener d’autres à vous copier bêtement.
    Par la confrontation des idées est la base de la démocratie j’adore les corps à corps aussi mais dans le respect de l’autre et argument contre argument

  • Avatar commentaire
    GOUVOEKE A. Delphin Il y a 7 mois

    Tout ça n’est de l’avocat émérite qui m’a toujours séduit mais d’un individu qui est au service d’un mandat en mission pour faire mal.

  • Avatar commentaire
    Le Béninois Il y a 7 mois

    DJOGBENOU EST PITOYABLE. Cette manière de faire de la politique est dépassée. Dire que celui là est garde des sceaux est une honte. Les avocats de Atao devraient le poursuivre pour diffamation.

  • Avatar commentaire
    Prince Toffa 1er Il y a 7 mois

    Vous m’étonnez gravement ! Quel type de dirigeant voulez-vous au juste ?
    Lorsqu’on applique les textes et les lois de la République vous vous exaspérez, et lorsqu’on y fait du laxisme en fermant les yeux là-dessus vous vous indignez tout autant.
    Je ne sais pas combien parmi vous ici qui ‘’crient haro sur le baudet’’, arrivent à la cheville de Djogbénou dont le seul tort est de faire partie intégrante d’une équipe qui a opté pour la rupture avec les anciennes et mauvaises pratiques que nous trainons au Bénin depuis 1960 et même avant. Les quelques rares citoyens qui ont refusé de subir l’influence de la masse, de nous enfariner dans la démagogie, de nous faire miroiter des projets mirobolants dont on n’a même pas encore la moindre ressource, doivent plutôt être encouragés. Cette fermeté et cette persévérance ont toujours manqué à nos anciens Responsables car on leur applique du ‘’tu me tiens, je te tiens aussi’’. Faisons confiance à nos Responsables du Gouvernement qui ne trainent pas de casseroles scandaleuses car au moins eux savent frapper fort et dur sans se préoccuper des représailles ultérieures du fautif ou de quiconque.
    Trêve de scandales dans mon pays sur les décennies antérieures. On est prêt à couper sur tout ce qui passe devant soi et même sur la nourriture des pauvres écoliers, pour ne pas dire arracher et boire le biberon du bébé qui pleure.
    Atao n’est qu’un élément qui chapeaute tout un réseau qui s’étend aussi bien dans le cercle des pharmaciens que dans celui des cadres de l’administration douanière et pharmaceutique. La culture du béninois ne l’a pas rendu réfractaire à la corruption, il s’y adonne à cœur joie puisque cette règle est érigée en système pour gagner assez d’argent malgré son salaire.
    Permettez à ce qu’on décapite le cerveau, tout le corps va pourrir et les consommateurs de médicaments que nous sommes se porteront mieux.

    • Avatar commentaire

      tu veux nous dire quoi toffa..
      Que tous ceux qui sont aux gouernements sont des saints…et n’ont pas de casserolles…??…ni leurs amis à eux..et parents

      Les beninois ne sont..pas contre la justice…c’est clair..!!
      ils sont contre le deux poids deux mesures..et les poursuites politiques mafieuses…et réglement de compte

      Dans l’entourage immédiat de talon..comme lui…il y a des dossiers..contre ces gens là…pourquoi le procureurs de la république(et non le procureur de l’exécutif)…n’active pas ces dossiers…

      Cette…idée là…qui va les perdre…!!!

    • Avatar commentaire
      Le Béninois Il y a 7 mois

      Ce prince Toffa 1er à perdu le sens du discernement du bien et du mal. Ou alors, il a la tête plongée dans la marmite rupturienne au point de ne plus pouvoir faire usage de ses neurones.

  • Avatar commentaire

    monwé…!!!

    en vérité…je suis un provocateur..et j’aime les ..polémiques..

    Sinon..j’aime la bagarre et les corps à corps physiques…

    c’est impossibles dans un forum…donc j’utilise ma langue de vipère.que dieu m’a attribuée..

    Et entre nous…ne pensez pas beaucoup..sont contents..qu’il ait un idiot comme moi..pour dire certaines choses..à dire par certains…?

    le azizisme..c’est l’anti conformisme..n’est ce pas..

    Si nous allons venir ici..pour nous féliciter..les uns aux autres..celà n’a pas d’importance..

    il faut que quelqu’un casse des briques…..

  • Avatar commentaire

    hounpkati et les autres qui s’indignent à juste..titre…!!!

    Vous risquez d’attrapper des avc pour rien….!!!
    peu de formistes..par ce que jeunes et ayant aucune exprérience ne connaissent pas les beninois que nous sommes..

    du sud au nord en passant par le centre…nous sommes mauvais…nous les beninois..

    Seuls les durs à cuire…ceux qui ne se laissent pas piétiner peuvent s’en sortir….

    Le système judiciaire dans son ensemble..avec comme appendice..les opj..et ceux qui ditiennent..le pouvoir de coertion..ont toujours fonctionné…ainsi

    L’armée..par son fonctionnement et les moyens dont elle dispose…reste toujours…un citadelle incontrolable…

    oui je le dis..la dialectique des choses..fera…qu’on buttera sur la gouvernance de ce pays…un jour

    peut on..et doit on ..parce que la const..le permet…brimer,détruire et nuire..à ceux qui s’opposent à nous..non!!

    le pouvoir et la force…ne permettent pas tout…à l’homme et aucun systeme…

    Sadamm hussein,khadafi,le shah d’iran..les nazi….leurs histoires sur cette terre….nous rappelent..étrangement…que le pouvoir la force..appartiennent à dieu..lui seul..

    mon souhait c’est que les rupturiens réussissent..dans l’interet des beninois que nous sommes…

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 7 mois

    HOUNKPATIN,NARCISSE, MAOU, AZIZ, et le roi des insultes OLLA OUMAR dites moi vous trouvez quoi à s’attaquer aux gens (leur ethnie…) C’est ça qui va changer Le BÉNIN je préfère la posture de AC qui dit quelque chose de vrai et ça mon cher ou chère AC c’est la justice qui doit faire son travail et c’est ce que nous devons tous souhaiter. Et non applaudit quand nos soutiens ne sont pas inquiétés et crier chasse aux sorcières quand ils sont mis en cause (Ce qui ne veut pas dire coupable)

  • Avatar commentaire

    C’est triste la façon dont certains changent au gré du vent. L’histoire retiendra, malheuresement, un piètre ministre de la justice béninois qui aura rabaissé la fonction plus bas que terre

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 7 mois

    KOFFI le monde ne s’arrête pas au BÉNIN on a beau vous dire que c’est une lutte mondiale déclenchée par l’ONU dans tous les pays vous bouchez vos oreilles et ne pas entendre et comprendre que cause des milliers de mort. Allez faire un tour dans les centres de dialyse après on peut en discuter

    • Avatar commentaire

      Donc d’après toi, si je vais acheter mes médicaments dans une officine publique pu Dan’s un centre de santé et que de ce fait je ne retrouve en dialysis, c’est Atao qui est responsable de ça? L’Etat n’a aucune responsabilité?

    • Avatar commentaire

      Sortez nous un seul document qui lie les dialysés dans les hopitaux aux médicaments (supposés) vendus par Atao.
      Savez-vous que même nos médicaments africains mal dosés envoient bcp à la dialyse

    • Avatar commentaire

      DJOBENOU n’a jamais exercé led functions d’un minister. Il est toujours dans son villain rôle d’avocat du chef. Ce qui est déplorable pour un Intello de son rang.

      Intello taré dont parlait kerekou

  • Avatar commentaire
    Hounkpatin Il y a 7 mois

    On va où mon pauvre pays ? Juste pour faire plaisir au chef j’ai honte car l’histoire retiendra que je n’ai pas marché pour çà. C’est triste , malheureux et indigne de nous.

  • Avatar commentaire
    Narcisse Il y a 7 mois

    C’est déplorable ce qui se passe un juriste qui met la politique devant tout mr djogbenou apres votre mandat vous ne seriez plus beninois? faites tout ce que vous voulez d’atao votre tout viendra

  • Avatar commentaire

    Ce Djog est le prototype du Beninois; m.enteur, tr.uand prêt a faire feu de tout bois. 
    Il peut trouver des raisons de foutre en prison les Yayi, Soglo, Pik, Abt presque tous les anciens directeurs de société d’etat ou des départements ministériels. Tous corrompus. Il y a heureusement des gens comme moi à qui cela dira rien du tout.

    • Avatar commentaire

      Je dis bien qu’il fasse un tour au marché Dantokpa, des pharmaciens diplômés ayant pion sur rue y ont aussi leurs kiosques. Les usines de fabrication de génériques s’approvisionnent au Nigeria. Les doubles coques dans les malles arrières, encore elles, sont utilisés pour la contrebande. Le flagrant délit dans ce cas n’est pas virtuel.

    • Avatar commentaire

      djogbenou…est fon…!!!

      ses agissements…dont tu parles…font parti de son adn…

      que peut il faire..

      ces gens…là..sont plombés par la fourberie ,la méchanceté..et des intrigues..et c’est pourquoi ils on deux rois..

      C’est du azizisme..n’est ce pas…

      • Avatar commentaire

        un fon..qui n’est pas intrigueur..lache et hypocrite…aussi bien dans le pays..que dans la diaspora n’existe pas…

        Pensez ce que vous voulez…je m’en fou

        • Avatar commentaire
          Paul Ahéhénou Il y a 7 mois

          Dans ton ethnie il y a des gens qui ont toutes ces caractéristiques. Tu ne chercheras pas longtemps avant de trouver, à commencer par toi-même.

          • Avatar commentaire

            merci de me le rappeler..et de situer le débat..

            on s’étonne parfois..de la posture des gens,leur prise de position…et les paroles qu’ils tiennent en politique..

            rien est au hasard…et c’est que je veux dire

            un fon…il faut toujours s’en méfier…c’est ce que je veux dire

  • Avatar commentaire

    Quel est le rôle de l’Etat Dan’s la protection des citizens

    Quelle sont les preuves scientifique de la fausseté des médicaments?

  • Avatar commentaire

    Si les patients qui ont consommé ces médicaments achetés Dan’s les pharmacies publiques et nos centres de santé sont intoxiqués, à qui la faut?

    Quel est le rôle de l’Etat Dan’s la protection des citizens

    Quelle sont les preuves scientifique de la fausseté des médicaments?

  • Avatar commentaire

    Atao a t’il importé des médicaments ou c’est new cesamex qui les importe?

    Est il établi par la justice que Atao est member de new cesamex et a une signature sedans?

    Qui a autorisé que ces médicaments de retrouvent dans les pharmacies publiques y compris nos centres de santé à travers le CAME?

  • Avatar commentaire

    Donc la diane veut percevoir des frais sur les faux médicaments. C’est pathétique.

  • Avatar commentaire
    Liberachi Il y a 7 mois

    Ce qui est remarquable dans cet interview c’est la qualite des questions posées! Pour la premiere fois depuis longtemps au Benin on a des journalistes qui posent les bonnes question et n’eludent pas les sujets qui fachent! Pour le reste Djogbenou est dans son role il n’y a rien a en tirer. Ils usent et abusent du pouvoir dans le grand respect du manuel de gestion de pouvoir de Talon

  • Avatar commentaire

    La poubelle de l’histoire attend ce prétentieux qui est en réalité quasi vide devant les vrai sachant.

  • Avatar commentaire

    Levée d’immunité, flagrant délit, fraude douanière; pour la même personne! Cela ressemble à de l’acharnement, pour ne pas que c’est une évidence. 
    Atao en prison aujourd’hui, ou tout autre politicien, c’est leur affaire. Seulement qu’il n’y ait pas de tromperie de la part du gouvernement pour emprisonner un individu.

  • Avatar commentaire

    Atao a t’il importé des médicaments ou c’est new cesamex qui les importe?

    Est il établi par la justice que Atao est member de new cesamex et a une signature sedans?

    Qui a autorisé que ces médicaments de retrouvent dans les pharmacies publiques y compris nos centres de santé à travers le CAME?

    Si les patients qui ont consommé ces médicaments achetés Dan’s les pharmacies publiques et nos centres de santé sont intoxiqués, à qui la faut?

    Quel est le rôle de l’Etat Dan’s la protection des citizens

    Quelle sont les preuves scientifique de la fausseté des médicaments?

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 7 mois

    Tu demandes qu’on remonte pour que tous ceux qui ont fermé les yeux la dessus de loin ou de près comparaissent je suis d’accord avec toi mais c’est pas notre rôle c’est attendre que la justice fasse son travail.
    Par ailleurs si nous deux on est d’accord sur ce point ou cette affaire alors désolidarise toi de OLLA et condamné ses positions. Je veux être clair je ne suis pas la pour soutenir mais me baser sur les textes et être objectif avec mon esprit critique . Car je ne végète pas dans la haine

    • Avatar commentaire

      Si une telle affaire se produisait en France c’est toute la chaîne de responsabilité depuis le directeur de la pharmacie qui a donné l’AMM à atao jusqu’aux douaniers qui seraient à la barre et non un seul individu. C’est atao seul qui se retrouve à la barre parce qu’on veut lui regler des comptes politiques. Si vous n’êtes pas capables de comprendre ça alors c’est grave.

    • Avatar commentaire

      Rappellez vous de l’affaire du sang contaminé en france..sous fabuis et georgina duffoi.

      Tous ceux..politiques,ou cadres à tous les niveaux étaient à la barre

      c’est ce que je demande..dans cette affaire..

      L’état est aussi responsable..

      Mais..j’ai une intime conviction…qui n’engage que moi….talon veut s’accaparer de cette filière par personnes interposées

      Cette autre face..de talon qui ne m’assure pas….

      A quand..un méga procès comme en italie…pour toute la mafia…depuis le 26 oct..72…

  • Avatar commentaire

    hummmmm!

  • Avatar commentaire

    Monwé…moi j’ai aucun probleme…avec l’histoire d’atao…

    Au contraire..je suis pour que tous ceux qui ont triché répondent…mais le cadre d’une justice juste..et pas deux poids deux mesures…

    Ainsi donc..qu’on remonte..des années derrières…et que tous ceux qui avaient connaissance…ou ont participé de façon active ou passive…soient aussi inquiété..

    Atao illéttré et analphabete..ne pouvait pas mettre ce réseau..sans la complicité des cadres..beninois

    Enfin….je suis allergique..à l’injustice..et surtout..contre ceux là..qui utilisent le pouvoir..et la force pour nuire à autrui

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 7 mois

    OLLA OUMAR AZIZ au lieu de gémir ou d’utiliser vos vouvouzelas parce qu’un individu vous sort un article sans recouper les infos hop vous sortez vos venins depuis vous n’avez pas compris qu’il faut être prudent.
    Quand à OLLA spécialement tu préfères qu’on laisse tranquille le vendeur de la mort. Au moment tu y es pourquoi pas laisser les trafiquants aussi et ceux qui on volé l’argent du pays,
    Enfin restez calme il ne reste que 3 ans à Talon alors vous allez lui faire la fête dans les urnes c’est la voir démocratique à moins que vous ne l’êtes pas. Encore que c’est pas vous seul qui décidez du sort des élections

  • Avatar commentaire

    Ces gens là…sont vraiment forts…tellement “ruseurs et rageux”..qu’ils sont..

    Qu’est ce qu’on ne va inventer…pour coincer..un adversaire

    La douane..avec tous les moyens…dont elle dispose…était ou quand…celà se passait…?

    Si tel est le cas….atao ne sera pas le seul..à la barre..et il faudra…que certains cadres de la douane..y soient présentés..

    On se permet tout…parce qu’on a le pouvoir…

    Je peux dire…aussi…que yayi a eu tort…de laisser les azanai,les djogbenou..libres et .venir nous narguer…aujourdhui

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 7 mois

      Et avec ça aziz , ta religion n’est pas encore faite contre ces ver.mines .? 
      à éli.miner le moment venu