Bénin / Axe Pahou – Tori : Jacques Ayadji lance un dernier avertissement aux gros porteurs

Bénin / Axe Pahou – Tori : Jacques Ayadji lance un dernier avertissement aux gros porteurs

Le directeur des infrastructures est descendu hier mardi sur le parc des gros porteurs de Tori. L’objectif de cette descente : lancer un dernier avertissement au conducteur de gros porteurs qui empruntent l’axe Pahou-Tori.

Pahou-Tori : Jacques Ayadji met en garde les conducteurs des gros porteurs

« C’est la dernière fois que nous vous mettons en garde. Le président de la République est en train de prendre les dispositions nécessaires pour la reconstruction de l’ouvrage de Toho, le pont de Pahou. Mais en attendant, nous ne pouvons pas permettre que par votre incivisme, vous occasionnez la coupure de ce tronçon » a déclaré Jacques Ayadji.

Il a par ailleurs sollicité l’aide de la police républicaine pour que des sanctions soient prises contre les conducteurs indélicats. En interdisant la fréquentation de  l’axe Pahou-Tori aux camions gros porteurs, le gouvernement veut préserver la voie d’une dégradation précoce de même que le pont de Pahou d’un possible effondrement. D’ailleurs, un projet de reconstruction de ce pont est actuellement en cours .

En plus de l’interdiction faite à ces gros engins d’emprunter cet axe, ils ne doivent pas se garer le long de cet itinéraire. Le préfet de l’Atlantique qui était aux côtés du directeur des infrastructures a abondé dans le même sens que lui.

« C’est avec beaucoup de regret que nous constatons que, malgré les multiples descentes sur le terrain, les consignes ne sont pas respectées .Nous sommes venus une dernière fois pour dire au gestionnaire de ce parc que force doit rester à la réglementation. Tel que cela se passe, les populations et usagers sont exposés à des risques d’accident et c’est une porte ouverte à la dégradation de ce tronçon » a déclaré Jean-Claude Codjia.

Notons que  les conducteurs de camions gros porteurs ont été invités à prendre par l’itinéraire Savi- Pont péage- Ouidah pour  rejoindre Cotonou. Ils peuvent également emprunter la route Allada-Calavi-Echangeur de Godomey. Mais jusqu’à présent,ils préfèrent boycotter ces itinéraires pour  des raisons économiques.

Commentaires

Commentaires du site 0