Bénin : Les Cv des sept membres de la Cour Constitutionnelle

Bénin : Les Cv des sept membres de la Cour Constitutionnelle

Le gouvernement a officialisé au cours du conseil des ministres d’hier, les trois représentants du président de la république au sein de la prochaine

Bénin : Ce que pense Robert Dossou des nouveaux membres de la Cour constitutionnelle

Le gouvernement a officialisé au cours du conseil des ministres d’hier, les trois représentants du président de la république au sein de la prochaine Cour constitutionnelle. Il s’agit de Sylvain Nouwatin, magistrat ; Me Cecile de Dravo épse Zinzindohoué, juriste de haut niveau ; et André Katari en qualité de personnalité. Ces trois personnalités s’ajoutent aux quatre désignées avant-hier par l’Assemblée nationale.

André Katari

Désigné par le chef de l’Etat comme Personnalité de grande réputation professionnelle. C’est un ingénieur agronome à la retraite. Spécialisé dans la recherche Fibres et coton. Il a été coordonnateur du projet multinational d’appui à la filière coton et textiles, pour le Bénin. C’est un ami personnel du président de la république.

Joseph Djogbénou

Né le 20 mars 1969 à Abomey, Joseph Djogbénou est avocat et professeur des universités en droit privé. Ancien membre de la société civile, il a été président du Conseil d’administration de Dhpd Ong, et a joué un rôle primordial lors des élections présidentielles de 2006 et 2011. Il crée avec ses amis de la société civile, le parti « Alternative citoyenne », et entre en politique. En 2015, suite à un accord de législature, il est positionné sur la liste de l’Un dans la 16e circonscription électorale. A l’Assemblée, il est élu président de la Commission des lois du Parlement ; poste qu’il occupe jusqu’à sa nomination au gouvernement comme ministre de la justice. A la veille de la présidentielle de 2016, il avait été investi par sa formation politique comme candidat, avant de se raviser pour soutenir Patrice Talon dont il est l’avocat. Nommé ministre de la justice depuis le 06 avril 2017, il exerce le poste de ministre de la justice et a pris certaines postures qui inquiètent au regard de ses luttes antérieures.

Moustapha Fassassi

Magistrat à la retraite, Moustapha Fassassi a longtemps exercé dans les cours et tribunaux, avant d’aller à la retraite. Selon nos sources, il serait proche d’Adrien

Houngbédji, président du Parti du renouveau démocratique (PRD).

Cécile de Dravo Zinzindohoué

Née le 10 Mars 1956 à Pointe Noire (Congo-Brazzaville), elle est commissaire-priseur près la Cour d’Appel de Cotonou et docteur en droit.

Titulaire d’un Diplôme d’Administrateur des Cadres A1, du Cefap et du Doctorat en Droit Public, transversale et polyvalente, elle a eu le privilège d’avoir exercé dans l’Administration Centrale de l’Etat, dans l’Administration Universitaire, et d’être en plus Enseignante-Chercheur à la Faculté de Droit et à l’Enam de l’Université d’Abomey-Calavi. Elle a occupé également quelques postes, notamment conseiller Technique Juridique au Ministère de l’Environnement, de l’Habitat et d e l’Urbanisme (Mehu), de 2012 à janvier 2016, chargée de mission au Ministère de la Fonction Publique, du Travail et des Affaires Sociales, puis Chef Division du Service des Contentieux du Ministère de la Fonction Publique et des Affaires Sociales, de 1986 à 1987. Elle a été également Secrétaire générale de la Cena, pour la présidentielle de 1996.

Sylvain Nouwatin

Agé de 61 ans, Sylvain Nouwatin est magistrat à la retraite. Il a occupé de grandes responsabilités dans les Cours et tribunaux, comme président des tribunaux de Porto Novo, Abomey et Lokossa, mais aussi procureur de la république à Natitingou de 1988 à 1995. Il a été aussi président de la Cena pour la présidentielle 2006, et secrétaire général de la Cour constitutionnelle de 2009 à 2016. Chevalier de l’ordre national du Bénin, il a occupé quelques postes de responsabilité à l’international.

Razacki Amouda

Magistrat hors classe, qui sera à la retraite dans quelques mois, Razacki Amouda est un militant de l’Alliance pour un Bénin Triomphant (ABT). Ancien membre de l’Union du Bénin du Futur (UBF), sous le régime démocratique de Mathieu Kérékou, il a été député de la quatrième législature de l’Assemblée nationale, où il a présidé la Commission des lois et de l’administration. En 2011, il a été rappelé à la magistrature avant d’être élu en 2010 maire de la Commune de Ouassa-Péhunco, où il resta jusqu’en 2015. Avec l’avènement du pouvoir Talon, il est promu à l’inspection générale du Ministère de la justice, de la législation des droits, d’où il gagne la Cour constitutionnelle.

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    sonagnon Il y a 4 mois

    DJOGBENOU doit éviter de postuler à la présidence de la cour constitutionnelle.

    Avocat personnel de Patrice TALON, caution de Patrice TALON malgré tout ce qu’on sait de lui. Ministre de la justice, qui viole délibérément les procédures judiciaires pour traquer les opposants à Patrice TALON.

    Avec ces handicaps, s’il aime son pays, qqu’il ne cherche pas à être Président de cette cour.

    Il y a le magistrat qui a été président d’une CENA peut bien fait le job.

  • Avatar commentaire
    Brice DJOSSOU Il y a 4 mois

    Une petite erreur est glissée dans le CV de Me Joseph Djogbénou.Plutôt Ministre de la Justice depuis le 6 Avril 2016 et non 6 Avril 2017 !!!

  • Avatar commentaire
    Ernest, O, Il y a 4 mois

    on vera l’animation du prochain cour

  • Avatar commentaire
    Moise Christo Bible Tora Il y a 4 mois

    Noir Juif Noir Chrétien. Noir Judaïsme Noir Christianisme.

  • Avatar commentaire

    Combien de ´personnalites de haut rang dans cette cour Talon’ ?
    Azon , Katari…du systeme Talon
    Djogbenou, avocat personel de Talon…

  • Avatar commentaire

    Et Rigobert Azon ?