Bénin : Les membres du Cos-Lépi entament l’étude de leur budget

Bénin : Les membres du Cos-Lépi entament l’étude de leur budget

A la suite de l'élection du bureau du Cos-Lépi, le jeudi dernier au siège de la structure, les membres se sont retrouvés hier en plénière. L’objectif c’est d’entamer l’étude du budget du Cos-Lépi, présidée par l’honorable Janvier Yahouédéhou.

« Il faut réécrire le droit de grève au Bénin », dixit Abraham Zinzindohoué

Cette structure en charge de l’actualisation du fichier électoral, faut-il le préciser, a une lourde responsabilité dans l’organisation des prochaines joutes électorales dans notre pays. Le budget du Cos-Lépi, à en croire des sources proches, va prendra en compte la gestion du personnel, le budget de fonctionnement de l’ANT (Agence Nationale de Traitement), sans oublier les dettes des prestataires du Cos-Lépi en attente.

Précisons que les coordonnateurs départementaux du Cos sont connus. Il s’agit des honorables députés Corneille Padonou, Valère Tchobo, Gildas Agonkan, Dafia Abiba, Léon Ahossi et Guy Mitokpê, respectivement coordonnateur des douze (12) départements de notre pays, sans oublier Armelle Ahamidé de l’Insae et Abdon Marius Mikpon’Ai de l’Etat civil.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    INTERDICTION DE LA NOUVELLE TRIBUNE PAR LA HACHE

    L’ignominie a encore frappe et le visage autocratique et liberticide du regime Talon sont devenus criards…

    Dans une decision qui consacre le sommet de la suppression des libertes publiques la HAAC decide de fermer indefiniment la Nouvelle Tribune, un des rares journaux d’information pluraliste au Benin au pretexte que le journal se serait engage  depuis quelque mois ( janvier 2018) dans “un regime injurieux, outrageant et attentatoire a la vie privee du chef de l’etat, sur la base d’un champ lexical devalorisant”!

    Une honte et une Forfaiture qu’on ne doit pas laisser passer !

    il faut des manifs, des points de presse, des lettres aux deputes dans le pays et en dehors la ou vivez si ces pays portent a bout de bras ce regime (france, allemagne, suisse, italie, scandinavie, etats unis…),denonciation aux ong de defense de la liberte de presse comme rsf… organisation de soutien materiel pour la survie de cette voix unique dans le desert fascise…