Boucle ferroviaire : Africarail attaque à nouveau le Bénin et le Niger devant la justice

Boucle ferroviaire : Africarail attaque à nouveau le Bénin et le Niger devant la justice

Comme un serpent de mer, l’affaire Boucle ferroviaire refait (encore) surface.

France : Bolloré accusé d’avoir censuré un reportage sur le Togo

La société Africarail  a demandé à la Cour Internationale d’Arbitrage de la Chambre de Commerce Internationale de relancer la procédure qui vise le Bénin et le Niger. Cette demande intervenue le 27 mai 2018 redonne vie à cette procédure suspendue depuis plus de deux ans pour trouver un règlement à l’amiable. Mais aucun modus vivendi n’a été trouvé par les parties prenantes de ce différend.

C’est apparemment ce statu quo qui a amené  Africarail à relancer cette procédure dont l’objectif est la reconnaissance par les Etats du Bénin et du Niger des droits qu’ils lui ont concédés en 1999 pour réaliser ce projet ferroviaire. Selon la société dirigée par Michel Bosio, ces droits ont été méconnus par les Etats du Bénin et du Niger qui ont remis le projet au groupe Bolloré en 2015. Africarail réclame aux deux Etats ouest-africain 450 millions d’euros au titre des préjudices subis et le remboursement des dépenses qu’il a effectuées pour les études techniques dans le cadre du projet.

Si la Cour d’Arbitrage donne raison à la société de Michel Bosio, le groupe Bolloré pourrait en pâtir puisqu’il va perdre les droits liés à l’accord signé avec les Etats du Bénin et du Niger en 2015 pour réaliser le projet. Perte de droits signifie alors perte d’indemnité, parce que le géant français est entrain de négocier une indemnité avec le Bénin et le Niger pour quitter le projet Boucle ferroviaire.

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire

    Et on est la’ a’ perdre du temps chez nous. Voila’ que les Chinois, font eux-memes leurs rail, depassent les usa et l’europe en rail et vont meme vendre leur savoir faire dans tous les domaine au reste du monde.

    Nous, nous sommes la’, a’ faire un pas en avant, quatre en arriere.

    https://www.youtube.com/watch?v=l4KaztHGkZA

  • Avatar commentaire

    Nous payerons le prix de l´incompétence et de la corruption qui ont caractérisé les régimes Yayi Boni et Mamadou Issouffou du Niger.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 3 semaines

      démocrate et pauvre sont des frères siamois pour avoir des posts siamois ; technique des klébés de talon sur ce forum

  • Avatar commentaire
    Démocrates Il y a 3 semaines

    Nous payerons le prix de l´incompétence et de la corruption qui ont caractérisé les régimes Yayi Boni et Mamadou Issouffou du Niger.

  • Avatar commentaire
    La politique pour les Nuls Il y a 3 semaines

    Voilà  l’irresponsabilité de nos dirigeants. La réalisation de ce projet de chemin de fer n’est pas pour de suite. 

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 semaines

    lelenou , toi tu es qui pour qu’on te rappelle cette affaire , as-tu même pris un abonnement ici ? Pour t’aider , va ressusciter d’abord Michel Rocard , ancien 1er ministre francais qui était dans la combine , ou si tu préfère dans la sauce 😂😂😂

    • Avatar commentaire

      toi Olla tu es une personne négative. Et apparemment tu t’ennuies souvent beaucoup hein. N’importe quoi.

  • Avatar commentaire

    D’où vient encore cet opérateur qui aurait eu ce projet depuis 1999? Rappelez nous les faits