Championnat d’Afrique de natation : le Bénin rentre les mains vides

Championnat d’Afrique de natation : le Bénin rentre les mains vides

Habitué depuis quelques éditions à une bonne participation au Championnat d’Afrique de natation de la zone 2, le Bénin n’a rien pu faire à Dakar cette

Bénin : Le Fsp dénonce la mauvaise gouvernance et la menace sur les libertés

Habitué depuis quelques éditions à une bonne participation au Championnat d’Afrique de natation de la zone 2, le Bénin n’a rien pu faire à Dakar cette année. Annoncé pour être représenté par trois athlètes, le Bénin n’en a finalement présenté que deux : Jefferson Kpanou et Emile Azanleko. Le troisième, Jimmy Alognissou, n’a pu effectuer le voyage. Selon les informations, son absence est due au fait qu’il est composition dans son établissement scolaire. Un membre de la Fédération béninoise de natation a expliqué que le nageur n’a pas informé l’instance qu’il a une composition au cours de la période.

S’il l’avait fait, la fédération aurait demandé une autorisation spéciale. Au finish, les deux qui ont représenté le Bénin à ce championnat ont fin sans médaille. Pourtant, en absence de Nafissath Abéké Radji (qui est du côté du Maroc pour les Gymnasiades 2018), le Bénin dispose d’une autre perle capable de décrocher une médaille à cette compétition. Il s’agit bien de Raoufath Radji, la sœur de Nafissath Radji.

Mais, elle a été écartée par la Fédération. Selon les informations recueillies d’un proche de la famille Radji, Raoufath Radji est sanctionnée parce que sa grande sœur Nafissath a été sélectionnée pour les Gymniasiades 2018, sans que la fédération ne conduise le dossier. Pour ces Gymniasiades, l’Office béninoise des sports scolaire et universitaire (Obssu) et le ministère des sports, ont contacté directement les parents de Nafissath. Ce qui visiblement n’a pas plu à la fédération qui malgré que le troisième athlète béninois sélectionné pour ce championnat n’a pu effectuer le déplacement, n’a pas jugé bon de faire appel à Raoufath Radji.

Un membre de la fédération informe que c’est à une réunion du comité exécutif que la majorité a décidé que le Bénin ne va envoyer que des garçons à ce championnat. Pour ce membre, cette décision est prise peut-être pour camoufler la débâcle du Bénin. Car, la chance de médaille du Bénin est bien Nafissath Radji qui est au Maroc actuellement. N’empêche que Raoufath Radji devait être sélectionnée pour ce championnat

Commentaires

Commentaires du site 0