Côte d’Ivoire : le FPI exige toujours la libération de Laurent Gbagbo

Côte d’Ivoire : le FPI exige toujours la libération de Laurent Gbagbo

La libération de l'ancien chef d'état ivoirien Laurent gbagbo est la seule issue à une vraie réconcialiton en Côte d'Ivoire. C'est en tout cas l'avis de ses partisans qui l'ont réaffirmé le dimanche dernier au cours d'une manifestation.

Côte d’Ivoire : Voici les membres du nouveau gouvernement de Ouattara (décret)

Les partisans de l’ancien Président Gbagbo ne sont pas à leur prmeier coup d’essai. A plusieurs reprises déjà ils avaient exprimé ce souhait de voir leur leader libre de ses mouvements même avant qu’il ne soit transféré à la CPI.

Le dimanche dernier ceux-ci sont revenus à la charge pour exiger une nouvelle fois la libération de leur leader, l’ancien Président ivoirien, Laurent Gbagbo au cours d’une manifestation qui réunissait plus de cent fédérations du parti de l’ancien Président ivoirien. A en croire les partisans venus en grand nombre au cours de cette manifestation, la place de Laurent Gbagbo est en Côte d’Ivoire et non à la CPI. De plus ceux-ci estiment que depuis les passages de la pléthore de témoins, aucune preuve tangible n’a été agité.

L’écrivain ivoirien Bernard Binlin Dadié est l’une des personnes qui ont soutenu cette thèse. Selon lui, les conditions pour que les déplacés retrouvent leur logis d’origines doivent être créer par les autorités du pays. Il soutient également que le Président Ouattara ne devrait pas s’acharner contre des personnes.

 

 

Commentaires

Commentaires du site 19
  • Avatar commentaire

    Chez nous nos président son sous ordres de PCI mais liberté de nous dépend de nous

  • Avatar commentaire

    Libérer gbagbo notre président 

  • Avatar commentaire

    Logique non ???! On ne peut pas prétendre à une démocratie et emprisonner à tort et à travers tous les opposants à son régime !! Il n’y aura pas la paix en CI tant que ses dirigeants n’auront pas appris à s’asseoir ensemble et à discuter pour faire prospérer le pays et non pour “faire grossir” leurs propres porte-monnaies !
    Ras le bol de la politique et des politichiens !!! Ils se valent tous !!!!

  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 6 mois

    Fais un tour à Boueke’ l’ancien fief de Ouattaet Soro,et demande aux populations pourquoi des mutineries continuent sous le gouvernement actuel avec des grèves répétées des enseignants sans que ROI ne tire sur la sonnette d’alarme.

  • Avatar commentaire

    l’Africain est toujours malade parceque les nous utilisent contre nous même et nos propres intérêts.Entre Gbagbo et Ouattara qui parmi eux n’a pas tué en côte d’Ivoire? On a pas pitié de nous même. Combien de chef d’État occidentaux a été déjà jugé au Cpi? Sans la libération de Gbagbo aucune ne régnera en Côte d’Ivoire.

  • Avatar commentaire

    Formation de segou

  • Avatar commentaire
    Tchité Il y a 6 mois

    Votre Boucher qui est atuellement au pouvoir grace à Sarkozy et les rebelles, il est blanc comme neige hein?
    Il y a un village qui s’appelle Douékoué en CI, les rebelles et les forces spéciales française ont nuitament assassinés des enfants, femmes et hommes qui soutenaient publiquement Gbagbo. Mais, Ouattara ni la France ne sont même pas inquiétés à cause des gens comme vous.

    La stratégie, s’appelle “diviser pour règner” et à voir l’état actuel du continent, on peut dire que cette stratégie marche très bien.

    • Avatar commentaire

      Toi tchité là tu es debout pour parler de choses que tu ne maîtrises pas. Si an gni!

  • Avatar commentaire
    Tchite' Il y a 6 mois

    Ce combat devrait être celui de tous les Africains épris de justice pour leurs peuples, et non seulement celui du FPI en CI.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 6 mois

      Toi , tchité là , vas réveiller les 3000 morts du fait de gbagbo , pour faire le combat avec toi 

    • Avatar commentaire

      Cela devrait-il être le combat de tous les africains y compris, les guineeens, Maliens et surtout Burkinabé tues pas centaines lors des événements malheureux survenus pendant que Gbagbo était président? Étant le chef à l’epoque.. il est celui qui aurait pu empêcher  ce carnage.
      Je suis peiné d’etre En contradiction avec vous lorsque vous considérez Gbagbo un hero pour l’Afrique. Lumumba, Sankara et les autres seront entrain de se retourner dans leur tombe.

    • Avatar commentaire

      Toi tchité là tu connais gbagbo où même. Tu ne l’as vraiment pas connu sinon tu ne serais pas en train de parler de la sorte. Moi j’ai vécu les années gbagbo faites de violences et de tueries contre les ressortissants des pays de la cedeao, d’intimidation, d’ivoirité, de peur. Qu’il reste au frais là où il est la RCI se porte mieux sans lui. Quand au fpi il ferait mieux de reconnaître le président ouattara et de rentrer dans la république.

      • Avatar commentaire
        Tchité Il y a 6 mois

        On dirait que vous êtes tombés amoureux des racontards des média commes RFI et Jeune Afrique qui ne sont que la brance de déinformation du colon.

        • Avatar commentaire
          Tchité Il y a 6 mois

          “Une nation divisée contre elle-même ne peut tenir contre des attaques étrangères.”

        • Avatar commentaire

          Vous faites vraiment pitié. Faîtes un tour en RCI et demandez à n’importe quel burkinabè, malien, guineen etc ce qu’il a vécu durant les années gbagbo et après venez me voir on va discuter.

          • Avatar commentaire
            Tchite' Il y a 6 mois

            Toi qui te prends pour expert la, fais un tour à Boueke’ l’ancien fief de Ouattaet Soro,et demande aux populations pourquoi des mutineries continuent sous le gouvernement actuel avec des grèves répétées des enseignants sans que ROI ne tire sur la sonnette d’alarme.

            Comment expliquer que le continent le plus riche en ressources naturelles au monde dont le monde entier à besoin, soit le plus pauvre en termes de création de richesses au monde?

          • Avatar commentaire
            Tchite' Il y a 6 mois

            BOUAKE