Financement de Kadhafi: accusé, un ancien ministre de Sarkozy dénonce “le système”

Financement de Kadhafi: accusé, un ancien ministre de Sarkozy dénonce “le système”

En France, l'affaire du prétendu financement de Sarkozy par l'ancien guide libyen Mouammar Kadhafi continue de semer le trouble. Dernier rebondissement en date, un ancien ministre de Nicolas Sarkozy a été mis en examen.

Sarkozy rattrapé par ses crimes africains

Son nom n’est pas étranger des affaires. Eric Woerth, ancien ministre et actuel député, avait été cité dans l’affaire du financement de Liliane Bettencourt mais avait été finalement blanchi. Ce mardi, il a été mis en examen dans l’affaire du financement de Mouammar Kadhafi. Cette affaire longtemps niée par l’ancien président Sarkozy, ne semble pas s’éloigner de lui.

Eric Woerth dénonce

Ce dernier a réagi à sa mise en examen en affirmant être “victime du système“. “Après dix ans de procédure, et après avoir été à chaque fois relaxé, j’ai l’impression d’être un peu une victime du système (…) Aujourd’hui, on voudrait me faire dire que la campagne a été financée par M. Kadhafi. Ce qui n’est pas le cas” a-t-il déclaré au journal français, le Figaro.

Même s’il affirme avoir reçu des dons anonymes, il rejette tout financement illégal. Une affaire judiciaire donc aux multiples rebondissements. Le fantôme de Kadhafi plane toujours sur les anciens proches du régime Sarkozy, y compris Sarkozy lui-même.

Commentaires

Commentaires du site 0