L’exemplarité, un atout majeur pour impulser le changement

L’exemplarité, un atout majeur pour impulser le changement

La semaine dernière, en campagne de sensibilisation sur les dangers du sachet plastique sur la santé et l’environnement, nous avons effectué des visites dans plusieurs écoles de Porto Novo.

Lundi de service : La ponctualité peut être aussi Béninoise

Dans la plupart des cas, nous avons rencontré un personnel d’encadrement très impliqué dans les séances. Mais nous sommes aussi tombés sur des gens qui ne se sentaient pas concernés par notre croisade. Ils avaient probablement leurs raisons.

A la fin d’une des sessions, un élève nous a demandé de venir parler à son maître qui mangeait dans du sachet plastique. Effectivement, quand nous nous sommes approchés du maitre, qui avait pourtant suivi cette sensibilisation, mais visiblement désintéressé, mangeait avec un collègue de l’ananas emballé dans du sachet plastique, acheté pendant qu’on sensibilisait.

Nous sommes conscients de l’étendue du rôle d’un enseignant. C’est en effet l’une des personnes qui influencent et impactent le plus les enfants. Le véritable enseignant est celui qui comprend que même sa démarche, son style vestimentaire, parfois ces mimiques et sa moralité ; peuvent positivement ou négativement influer sur l’avenir des enfants qu’il a à sa charge.

Impulser un changement sur les habitudes au Bénin, implique forcément que les responsables à tous les niveaux : parents, leaders, etc., soient eux mêmes des modèles, parce l’exemple vaut mieux que tout bavardage. On n’a jamais changé le monde en disant seulement aux autres ce qu’il fallait faire. On n’a aussi jamais réussi à faire changer les mentalités sans que les leaders eux mêmes ne pratiquent ce qu’ils recommandent.

Chaque fois que je suis allée dans des institutions où j’ai reçu un bon ou un mauvais service, la première personne à laquelle j’ai toujours pensé était le responsable. Un Directeur de société qui ne répond pas, par exemple aux messages des clients, aura bien évidemment des collaborateurs qui ne verront pas l’importance de ce geste simple de savoir vivre.

Si vous êtes donc un responsable habitué du retard, qui n’honore pas ses engagements et ne montre aucun respect à ses collaborateurs, ne soyez donc pas surpris que cela devienne une norme dans votre institution. Un proverbe Arabe dit que celui qui enseigne le bien aux autres, sans le faire, est semblable à l’aveugle qui porterait une lanterne.

Albert Schweitzer, Prix Nobel de la paix en 1952 et fondateur de l’hôpital de brousse de Lambaréné, au Gabon, a dit que l’Exemplarité n’est pas une façon d’influencer. C’est la seule.

L’exemplarité est donc un mécanisme simple, basé sur l’imitation. Par nos comportements au quotidien, nous avons une forte capacité à influencer les autres. L’exemple le plus visible, c’est l’impact que nos comportements sur nos propres enfants.

Pour convaincre les autres à embarquer avec nous pour le changement au Bénin, notre meilleur allié est de cultiver l’exemplarité dans tous nos gestes. Nous oublions souvent que l’exemplarité est l’une des obligations qu’implique le statut de fonctionnaire de l’état, ou d’employé dans le privé. Et ceci, quelque soit le niveau de responsabilité, en sachant que plus on est en haut de la hiérarchie, plus ce devoir est important.

Notre pays a d’énormes défis à relever, et cela nécessite de la discipline, de la rigueur personnelle et de la constance. La vraie exemplarité est celle qui s’inscrit dans la durée, malgré les contraintes personnelles et sociologiques. L’exemplarité passe aussi par la sanction.

Etre exemplaire ne signifie pas d’être parfait ou infaillible. C’est être en mesure d’assumer ou d’incarner une différence, au quotidien, et dans tous les actes. Manquer d’exemplarité c’est se lier pieds et mains avec la compromission, qui n’est pas d’un bon service pour l’autorité, le commandement, le management, le travail en équipe, la collaboration, le vivre ensemble et bien d’autres choses, qui toutes constituent des points d’articulation essentiels pour le développement d’un état, d’une entreprise, d’une famille, d’une communauté et d’une nation.

Cultivons donc au quotidien l’exemplarité.

Agréable semaine d’exemplarité à nous tous.

L’Auteur est Consultant/Formateur en Qualité de Service et Directrice de Publication de www.theservicemag.com

sidossou@theservicemag.com

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    Impulser un changement sur les habitudes au Bénin, implique forcément que les responsables à tous les niveaux : parents, leaders, etc., soient eux mêmes des modèles, parce l’exemple vaut mieux que tout bavardage. On n’a jamais changé le monde en disant seulement aux autres ce qu’il fallait faire. On n’a aussi jamais réussi à faire changer les mentalités sans que les leaders eux mêmes ne pratiquent ce qu’ils recommandent.