Ouganda : les utilisateurs de WhatsApp vont payer une taxe

Ouganda : les utilisateurs de WhatsApp vont payer une taxe

En Ouganda, une nouvelle taxe entre en vigueur dans deux mois. Et ça risque de ne pas plaire aux fans d'application mobile de messagerie instantanée.

Burkina Faso : retour sur l’Allocution du président Emmanuel Macron

C’est désormais officiel. A compter du 1er Juillet prochain, les utilisateurs du système de messagerie instantanée Whatsapp devront désormais payer une taxe. Cette taxe qui doit être réglée par jour s’élève à 200 shillings environ 0,05 dollar. Cette nouvelle n’est pas bien accueillie par une frange des politiciens du pays. En effet, des députés ont critiqué cette réforme qu’ils estiment être une “double imposition”. A les en croire, les utilisateurs sont déjà astreint à une taxe prélevée directement sur le forfait. Ils ne comprennent donc pas pourquoi une nouvelle taxe est créée.

Il faut souligner que depuis un moment, toutes les composantes de la société ougandaise se sont appropriées des outils fournis par les réseaux sociaux. Depuis les dernières élections présidentielles de 2016, des plateformes en ligne ont été suspendues.

Certains intellectuels se sont demandés comment cet prélèvement va se faire chaque jour.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    verite Il y a 7 mois

    Faites une analyse…vous utilisez ces plateformes…qui paient leur impots aux USA et prelevent des frais de publicités sur vos regions…cest toujours vous les dindons de la farce qui enrichissez les autres et devenez pauvres…commencer par developer des applications aussi cest ce que ca veut dire…ouvrez vos yeux du cerveau…et cessez de voir noir…

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 7 mois

    celà va encore donner des idées à talon et son clan pour encore se faire de l’argent sur le dos des beninois tchrous

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 7 mois

    Je suppose que le gouvernement ougandais compte sur facebook pour leur fournir la liste des utilisateurs. Comment vont-ils les identifier ?