Le regain d’intérêt observé au niveau du gouvernement, ces derniers jours, au sujet de la construction du siège du parlement du gouvernement, a quelque chose d’intriguant. Lorsqu’on analyse les communications présentées au parlement lundi dernier à ce sujet, l’argumentaire servi et la propagande qui a suivi, on peut croire à une politisation à outrance du dossier.

Contrairement aux autres dossiers de malversation économique agités par le gouvernement, celui du siège de l’Assemblée nationale a connu un traitement particulier. On n’a pas eu droit au procès fait dans le communiqué du conseil des ministres, ni aux convocations à la Brigade économique et financière (Bef), suivis d’arrestations, de présentations au procureur de la république et de détentions préventives.

Cette fois, le gouvernement a utilisé une procédure assez singulière, plus couteuse, et finalement peu efficace, puisqu’à la fin on est resté perplexes sur la décision à prendre et les noms des prévaricateurs ont été bien couverts de voile noir. C’est à peine si on n’a pas entretenu une confusion, et même, disons le d’emblée, tenté de tourner les regards sur de pseudo fautifs. Tout a commencé par une rencontre entre le chef de l’Etat et la conférence des présidents de l’Assemblée nationale, puis lundi une délégation du gouvernement expose en plein hémicycle les détails du dossier.

Deux ministres sont dépêchés pour cette opération. Il s’agit de Joseph Djogbénou et José Tonato. Leurs différentes communications ont été renchéries par celle d’un consultant recruté, comme d’habitude par gré à gré, pour présenter les insuffisances du dossier. A ce niveau, le gouvernement a voulu en faire un peu trop, puisqu’en 2015 le cabinet Bureau Véritas avait été recruté par le gouvernement Yayi pour un travail similaire. Cette fois-ci, c’est Quali-Consult qui est commis à la tâche, pour dit-on dans les coulisses du pouvoir, contredire Bureau Véritas ou le faire oublier.

Après ce grand show médiatique, grande a été la surprise des Béninois de constater qu’aucune solution concrète n’a été trouvée à ce chantier. En dehors de l’émotion et de l’indignation de certains députés, aucune décision forte n’a été prise, comme c’est souvent le cas avec ce gouvernement. Au contraire, les différentes communications ont habillement choisi de mettre l’accent sur les fautes commises par l’administration, le gouvernement défunt et son chef. Il s’agit là d’un manège politique, lorsqu

’on sait que plusieurs députés et hommes d’affaires ayant pris des lots dans l’exécution de ce projet, sont aujourd’hui de la majorité parlementaire ou proches du pouvoir. Est-ce pour les protéger que rien n’a été dit sur les vrais fauteurs de ce scandale ? La communication du gouvernement a aussi présenté le projet comme trop coûteux. Pour en finir définitive faire comprendre qu’il faut encore débourser 22 milliards, alors qu’on n’a besoin que d’un seul pour nettoyer ce désordre architectural. Ce montant est en hausse par rapport aux estimations précédentes.

Et cette communication a ceci de dangereux, qu’elle semble susciter l’intérêt des députés pour la seconde option, celle qui consiste à raser l’immeuble. Nous passerons ainsi 22 milliards en perte et profit, avec un milliard de dépense subsidiaire pour raser… Au regard de ces éléments factuels, on ne se tromperait guère en disant que le gouvernement a choisi juste d’utiliser ce dossier pour déstabiliser et humilier certaines personnes ciblées, au lieu de punir les vrais fautifs. Cela pourrait être aussi un manège pour discipliner le Bmp, et contraindre ses députés à voter pour les levées d’immunité de leurs collègues de la minorité, s’ils ne veulent pas de représailles. Quoi qu’il en soit, le show médiatique du lundi n’aura pas été vain

38 Commentaires

  1. J’ai un problème…..oui..j’ai un problème…!!

    quand..il faut opiner dans ce forum..que je fréquente..depuis maintenant 12 ans…je me demande..s’il faut le faire en tant que beninois…ou bien en tant qu’africain…tout court…

    je me trouve dans une forme de dualité..ou je suis obligé..d’étre perdu…

    Oui..j’ai eu cette chance…d’avoir mes pieds..dans plusieurs pays africains de l’ouest..et d’etre en europe au meme moment

    Le contraste..est repoussant…et ceci rapporté..à mon benin natal…c’est pas facile…

    Le chauvinisme…aidant…je me résous toujours à dire..que nous sommes les meilleurs..de point de vue intellectuels…et des avancées démocratiques..

    • il y a une forme de main invisible…qui protège ce peuple…de 10 millions de tondus…je le penses…je le crois…et j’en ai meme la certitude..

      Comparé..au peuple togolais…maintenu..dans les liens..d’une dictature..de plus de 60 ans…c’est inimaginable au benin….

      Comparé…au peuple sénégalais..maintenu..dans les liens des confréries..mafieuses…qui n’ont rien de spirituel……est affligeant…

      Ne me parlez pas du peuple guinéen…..le peuple..le plus mature…intéllectuellement au point…mais vaincu…par les réalités

      en résumé…j’ai de bonnes raisons de dire…que nous les beninois…nous ne sommes pas les derniers de la classe…

      talon…!!!

      Parlons en…..!!!

      Moi..je crois en dieu..et dans une dynamique…hybride..de l’irrationnel et du rationnel….

      talon…est une..chance…pour ce pays…comme lz..pouvait l’étre..

      Mis à part…que ce mr..nous nique..en s’accaparant de tout…mais je me réjouis…qu’il nous montre…nos tares….et il nous appartient de corriger..ce qui doit l’etre…

  2. Il est tout à fait normal que le gouvernement choisisse un autre cabinet d’audit et que ses représentants représentants aillent exposer les faits à l’assemblée. En principe, ils prennent le temps de faire les enquêtes et après la justice devrait s’occuper des mis en cause. Voulez-vous que des noms soient “balancés” précipitamment ? Mais dans tous les cas, c’est une honte pour le pays pour ce genre d’affaire. Il n’y a aucune crédibilité. A la fin, vous verrez que comme d’habitude, des politiques s’en sont mêlés. La plus grande intransigeance devrait être de rigueur pour ces “pourris” jusqu’aux os. Lamentable, dois-je dire.

  3. Dans ce dossier de construction du siège de l’assemblée nationale, le Président Boni Yayi est coupable de ce qu’il n’a pu rien faire pour que le chantier soit terminé avant son départ du pouvoir et aussi du fait que dans ce grand scandale flagrant son régime n’a sanctionné personne. C’est inacceptable.

  4. C’est dommage pour ce pays lorsqu’on parle d’une affaire sensible ou d’actualité on trouve toujours qu’il y a quelque chose en dessous. Selon vous le dossier de l’assemblée dont tout le monde en parle depuis un moment il ne fallait jamais en parler ? Dommage on en parlera toujours jusqu’à ce que les auteurs du crime soient tous identifiés et châtiés. On veut toujours une chose et son contraire dans ce pays. Avec Talon tout changera forcément soyez rassurés.

    • Au faite  vous n’avez compris l’analyse de mon journaliste, en réalité au lieu de citer des  noms afin  d’engager des poursuites contre les responsables comme d’habitude, il n’en est rien fois ci, çe qui laisse penser que les proches du pouvoir ont leurs mains dans la sauce

    • Pourquoi cette affaire n’a pas été traité comme les autres .. Ou on viole les lois? Ou on emprisonne les gens d’abord avant de leur montrer ou dire leurs dire les charges qui leurs sont reprocher ou encore on fait des ajouts de charges …béninois il ne faut soutenir pour soutenir les gens aveuglément…

  5. Scandale de la construction du siège de l’Assemblée nationale:Yayi Boni doit pleurer pour ce crime

    KEREKOU DISAIT :
    LIQUIDER L’ANCIENNE POLITIQUE A TRAVERS LES HOMMES , LES STRUCTURES ET L’IDEOLOGIE QUI L’APPORTE .
    IL FAUT QUE TALON USE DE SON GENIE POUR METTRE FIN ET A JAMAIS A L’ERE YAYI, KOMI KOUTCHE ET LEUR FAMEUX MERCE…NAIRE LIONEL ZINSOU .
    A TOUS CEUX QUI JETTENT LA PIERRE A TALON , SAVEZ-VOUS COMBIEN A COUTE LE SCANDALE ICC SERVICE ?

  6. Il faut être nul pour ne pas savoir que chaque fois qu’un homme politique pose des actes, c’est à des fins politiques. Je regarde encore les vidéos de Yayi sur le chantier à Porto, à défaut de pleurer je rigole 🤣🤣🤣.
    Vive la rupture, enfermons-les tous.

  7. OLLA raconte toujours des conneries depuis son village. Jai des amis qui sont allés à l’école avec lui il paraît qu’il est tres mauvais en classe du coup il a du abandonné les cours au CM2

      • Donc Mr Ola omar vous cautionner les gens qui détournent l’argent public!!! Comment voulez-vous voir votre pays se développer??? Incapables de construire un seul petit bâtiment ou une seule infrastructure sans détourner l’argent!!! Vive la peine de mort pour les crimes financiers après avoir dépossédé les criminels et leur famille des biens détournés. Nous y travaillons

  8. “le dossier à des fins politiques” Bien sûr que tous les dossiers sont utilisés à des fins politiques. ça permet de :
    – mettre l’opinion publique de son côté,
    – éliminer les adversaires politiques et faire peur aux autres,
    – présenter régulièrement un score sur de l’argent “sauvé” de la corruption.

    J’ai envie de dire, que la classe politique béninoise paye sa corruption par la décision d’un de ceux qui en a le plus profité, quelle meilleure leçon en vérité, que de périr par l’instrument de vos crimes ?

    • Eh oui voici les mots clés dans les journaux payes par le gouvernement… 22 milliards Éléphant blanc scandale et toujours associer le nom de Yayi….Au moins maintenant le désert de compétences fait au moins l’effort de changer les titres des journaux achetés…
      Avouez que la coïncidence est bizarre… Référez vous aux unes de journaux hier!!!!!

  9. Comme olla moi aussi j’ai du mal à cerner la méthode du gouvernement dans le cadre de la lutte contre la corruption.
    Pourquoi dans certaines affaires les gens sont envoyés rapidement en prison alors que dans cette affaire-ci rien n’est fait depuis alors qu’on connaît la chaîne de responsabilité. Qu’attend-on pour donner les noms des responsables et saisir le procureur. C’est inquiétant pour mon pays car le commissaire de police qui a été radié pour détournement de 80 000cfa dira quoi?

    • Ac j’ai l’impression que vous ne réfléchissez pas si on punit pas vite le commissaire qui a volé 80 000 Fcfa comment veux tu qu’il face son travail correctement car c’est la première chaîne de justice idem pour le professeur qui a volé les vivres de la cantine scolaire car il doit éduquer les enfants qui vont diriger le pays demain.

      • Monmawê, et qui va punir ton mentor talon , qui lui a vo.lé , et continue de vo.lé , des millards aux beninoises et beninois 

        • D’un c’est pas mon mentor de deux j’ai pas de soucis a ce que nul ne soit au dessus de la loi contrairement à toi. Après son mandat si on lui reproche quelque chose il doit répondre pour sur ce point il n’y a pas débat

          • Ac , à 1000%  d’accord avec toi 
            L’abri.ti de monmawê n’y comprenant rien 

      • Ce que vous dites est écoeurant, la justice doit s’occuper d’abord des petits poissons qui ne connaissent personne et les gros peuvent continuer à se la couler douce. Ça s’appelle tout simplement de l’injustice.
        Le niveau de corruption et d’impunité au benin est tel qu’il faut frapper tout le monde sans distinction. S’occuper de ceux qui ont pris 4kg de riz et laisser en liberté les voleurs de milliards est injuste

        • Tu es sur que le commissaire ne connait personne quelle contradiction. Et je n’ai jamais dit de laisser les autres qui sont mis en cause. Et la ou votre logique pose probème quand on va rapidement arreter un politicien vous serez les memes à crier à la précipitation, à la chasse aux sorcières par finir vous voulez quoi.

          AC je te mets au défi de me ressortir un seul de mes message dans lequel j’ai dit de ne pas toucher aux gros poissons. Ce n’est pas ma façon de voir les choses.

          Pour Olla le bandit je sais déja il ne veut pas qu’on touche à ses mentors de l’opposition qui ont tant faire du mal à ce pays

  10. OLLA en tout ça toi tu es bête très bête et un désert de compétence un ecrivallon met un article après une nuit au scotch et hop tu sors encore tes venons. Vous voulez quoi devant ce désastre de 20 milliards. Qu’on laisse les présumés coupables nargués le peuple.
    HONTE HONTE À VOUS. Vous êtes du mauvais côté de l’histoire en marche du pays

    • Monmawê, tu es un c.on indecrotable ; 
      – pour metognon, 2 millions de prétendue commission perçue , vite vite en prison .
      – kassa Barthélémy, des millards pour eau de la population détournée, ” non lieu ” 
      – Maria guetta , plus de 40 milliards partis en fumée : les coupables siègent au gouvernement dont un ministre dit : ne regarder pas dans le rétroviseur.
      – talon devant les médias internationaux et à plusieurs reprises : oui , j’ai aussi vo.ler , puis y a plus rien 
      Monmawê, tu ne vois pas que c’est ” foutage ” de la gueule des beninois 😡😡😡 ? 

      • Foutage de gueule c’est toi
        Kassa c’est sous qui
        maria gleta c’est sous qui
        donc tu es d’accord qu’on interpelle Mr Scotch pour qu’il vienne s’expliquer

        • C’est sous qui , tu dis ?
          Tu devrais ajouter , c’est avec qui ?
          Comme quoi des bri.gands de la république s’assemblent 😡😡😡

          • Tu es devenu juge maintenant moi c’est qui dirigeait le pays qui est le premier responsable à moins qu’il dit qu’il n’a rien signé ou qu’il n’est au courant de rien comme d’habitude ou commence par pleurer

  11. Que talon et son gouvernement sont o.dieux , ils se trompent lourdement s’ils pensent que les beninoises et beninois sont aussi bêtes que ça .
    Ici encore , talon montre encore sa férocité à protéger ceux et celles qu’il soumet à ses talons .
    Jusqu’ici pas de sanctions pour le marché gonflé du ministère du cadre de vie ; et comme par hasard c’est ce même ministre tonato qui étant DC du ministère à l’époque de la construction du siège de l’assemblée, et un autre houngué de la sherau, entérinaient les décaissements ayant conduits à ce gâchis .
    Des pires que metognon sont tapis chez talon 

    • Comprenez une fois pour toute que le premier critère de recrutement chez ce monsieur c’est d’avioir un dossier sale relatif à au moins une malversation financière au préjudice de l’Etat Beninois. C’est fort de ce dossier qu’il vous du chantage et vous traite et ou maltraite à sa guise. Pik avec ses casseroles sous Yayi, Abt avec son affaire Sonacop et autres peu connues du public, Saka Lafia, Maria Greta, etc, etc.

      • Tous ces ministres ont été piégé. Priez pour leur délivrance, si contrairement à moi  vous avez  pitié d’eux. Quant à moi je me réjouirai de les voir répondre de leurs act plutôt que de se servir de la protection de Talon pour se dérober pour l’instant à la justice. 
        Il n’y a pas que le parlement où son exilés les pilleurs de l’economi Nationale. Il y a aussi le gouvernement ainsi que l’entiuraâge du chef de l’’Etat de facon general.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire