Suspension de “La Nouvelle Tribune” : Un acte inadmissible pour le PCB

Suspension de “La Nouvelle Tribune” : Un acte inadmissible pour le PCB

La décision de suspension du quotidien "La Nouvelle Tribune" n'a pas laissé indifférente le Parti Communiste du Bénin. A travers un communiqué, le parti critique la décision qu'elle juge "inacceptable".

Bénin : Le PCB demande le retrait du projet de révision de la constitution

Après la réaction de plusieurs autres personnalités, le parti communiste du Bénin a à travers un communiqué exprimé son avis la décision de l’instance de régulation des médias au Bénin au sujet du quotidien “La Nouvelle Tribune” et dénonce une suspension arbitraire. Pour le parti communiste, cette décision de l’organe de régulation montre en réalité, qu’elle est en réalité « une hache qui abat tous les organes de presse qui ne sont pas dans la ligne de la “rupture” ».

A en croire le communiqué du parti, le Président de la HAAC veut imposer un black-out total sur la réalité vivante dans le pays à travers cette suspension du quotidien béninois. Lire ci-dessous le communiqué.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    Etat voyou Il y a 6 mois

    Les amis je m’étonne de la décision de la HAAC. Pourquoi maintenant, pour rappel des journaux proches du pouvoir ont appelé à la haine ethnique ce n’est pas grave, tout dernièrement le même journal à traiter à la création d’un parti les membres de << Le Parti du Mono>>. Ces dérives le roi de NIKKI était aveugle en ce moment, faites doucement tout cela n’épargnera personne même si vous, vous vous en sortez, nous chercherons vos proches qui subiront la Vendetta. Cela n’arrive pas qu’aux autres le Rwanda, le Burundi pourtant il y a toujours des gens qui continuent de vivre

  • Avatar commentaire

    Merci a la Haac pour son bon job. Il etait temps d agir.

  • Avatar commentaire
    Démocrate Il y a 6 mois

    Le problème de ce pays est que beaucoup ne lisent pas les décisions avant de se prononcer sur les sujets.

    J´invite chacun à lire la décison de la H-A-A-C pour comprendre ce qu´on reproche au journal.

    Si le jounal estime qu´elle n´a pas publié dans ses parutions les éléments mentionnés, alors qu´elle adresse un recours vers les juridictions compétentes.

    Sincèrement, que chacun aille lire la décision et le débat sera plus intéressant.

    Cessons de forger nos opinions sur du sentimentalisme ou sur les rumeurs, prenons le soin de nous informer.

    Ce qu´on reproche à ce journal  est si pertienent que tout le monde observe un silence sur les faits. C´est de l´hypocrisie simplement.

    • Avatar commentaire
      Amaury Il y a 6 mois

      @Démocrate,

      Vous faites partie des rares que j’estime sur ce forum même si nous ne sommes pas toujours d’accord sur le fond. J’ai lu la décision et en son temps j’avais lu les articles querellés.

      Soit, admettons que c’est grave, c’est injures à une autorité… (ce sur quoi on ne sera jamais d’accord) est ce une raion pour ne pas respecter les textes en la matière?

      Pourquoi nos autorités successives ont du mal à respecter les lois de la république? Tout le débat est là.

  • Avatar commentaire

    Il etait temps d’agir quand meme non! Merci a la HAAC.

  • Avatar commentaire

    Cessons nos geremiades, allons aux assises nationales des forces vives de l’opposition pour définir les nouvelles bases de l’avenir du pays.  Oublions Talon. Son sort sera réglé après.

    Ne pas aller à ces assises c’est faire preuve de non sincérité.

    Hier Kerekou a dit que Soglo n’est pas bon, la suite on le sait.

    Yayi a dit que sous kerekou ça ne va pas, la suite vous le avez.

    Talon a dit que sous yayi, le Benin etait un Etat voyou.  Vous voyez ce qui se passe.

    Allons aux assises nationales des forces vives de l’opposition ici et maintenant pour preparer le futur