Syrie: la tension toujours forte entre l’Iran et Israêl

Syrie: la tension toujours forte entre l’Iran et Israêl

En Syrie, alors que la guerre contre le terrorisme bat son plein, plusieurs enjeux géopolitiques ont pris le pas sur la lutte contre daesh et ses affidés.

Jérusalem comme capitale d’Israël: L’UE et Netanyahou pas sur la même longueur d’onde

Que se passe-t-il derrière le rideau de la lutte contre le terrorisme en Syrie. Sans ambages, on peut dire que le territoire syrien est devenu un terrain de jeux de plusieurs puissances sous-régionales et mêmes internationales.

Entre l’Iran et l’Arabie Saoudite d’une part, mais aussi entre l’Iran et Israël qui veut à tout prix éviter de voir un de ses ennemis renforcer son arsenal nucléaire.

Attaques répétées d’Israël sur le territoire syrien

Pour assurer la sécurité de son pays, Benjamin Netanyahou n’en a que faire des règles internationales. Il a ainsi lancé plusieurs attaques contre le territoire syrien en l’absence de mandat de l’ONU. La plus récente a une fois encore renforcer l’animosité de l’Iran envers le pays. Plusieurs responsables militaires iraniens ont ainsi trouvé la mort dans un bombardement attribué à Israël, mais non revendiqué par le pays.

Egalement soupçonnés, les USA ont très vite nié être derrière cette attaque. Réagissant à cette nouvelle attaque, Téhéran a affirmé se réserver le droit de réagir après cette attaque et accuse sans hésitations Tel aviv d’être derrière cette nouvelle attaque.

Une situation de tension extrême qui renforce l’idée selon laquelle, la Syrie serait devenue une poudrière, non seulement pour la région, mais aussi pour le monde entier.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    Israël…USA…Angleterre…voyous internationnaux,ne respecte RIEN… France,avec Mavron petit toutou à l’ oncle SAM…

  • Avatar commentaire
    lumium Il y a 3 mois

    de l’Israël c’est plus dure à clouer que du contreplaqué je vous le dit bof