Tensions à Ouidah : Les populations crient leur ras-le-bol

Tensions à Ouidah : Les populations crient leur ras-le-bol

Bénin – Mairie de Ouidah : « Sévérin Adjovi est parti et bien parti. », dixit Roger Gbégnonvi

Les populations du village de Hio-Vinawa de l’arrondissement d’Avlékété dans la commune de Ouidah, sont en colère.

Elles dénoncent le coefficient de réduction de 37% appliqué par la mairie, dans le cadre du lotissement, et les manœuvres de détournement de leurs parcelles au profit de certains individus inconnus de leur milieu.

Des manifestations populaires s’organisent quotidiennement contre la mairie de Ouidah, au village de Hio-Vinawa dans l’arrondissement d’Avlékété. Depuis mardi dernier, femmes, hommes et enfants marchent, branchages en main, et tiennent des réunions publiques contre la manière dont l’administration communale dirigée par le maire de Ouidah, Célestine Adjanohoun, veut opérer les travaux de lotissement. Tout d’abord, les populations dénoncent l’application des 37% du taux de réduction retenu par la mairie, dans le cadre du lotissement annoncé dans leur village.

Elles soutiennent que cette décision est une violation du nouveau code foncier en République du Bénin, qui ne prévoit au plus que 25% de réduction. En effet, le président de l’association des acquéreurs, Séraphin Adjomayi, et le chef/village de Hio-Vinawa Léon Agbokpanzo, soutiennent que la loi doit être respectée, car la commune de Ouidah ne peut pas faire exception aux textes en vigueur.

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 0