A Paris, Talon plaide pour le retour des biens culturels pillés par la France

A Paris, Talon plaide pour le retour des biens culturels pillés par la France

Patrice Talon participe depuis ce matin, à la conférence sur la circulation des biens culturels et patrimoine en partage, qui se déroule au siège de l’Unesco à Paris. A l'occasion, le président béninois a prononcé un discours dans lequel il plaide pour le retour au Bénin des patrimoines culturels pillés par la France.

Cedeao : Jean-Claude Brou au cabinet du président Talon

Avec une voix grave et un air empreint de solennité, Patrice Talon a insisté sur la nécessité pour le Bénin de reprendre à la France ses trésors culturels. Pour le numéro 1 Béninois, l’histoire de ces biens uniques et exceptionnels a du mal à être conté avec aisance dans leur milieu actuel de rétention (les musées français). Ces patrimoines  n’attendent qu’à être « retournés dans leur environnement naturel en vue d’une renaissance ».De plus, «ces biens ont une âme » indique Patrice Talon.

Il est d’ailleurs persuadé qu’ils seront en cohérence avec leur essence, une fois de retour sur leur terre, exposés parmi les leurs. Ils seront d’autant plus à l’aise parce qu’au Bénin, leur histoire révèle « d’avantage leur grandeur que leur asservissement » . Le président Béninois pense également que ces biens sont une composante  majeure de l’identité des peuples dont ils incarnent l’histoire. De ce fait, « ils doivent rester la propriété de ces peuples tout en restant accessible à toute personne en quête de découverte et de savoir » selon le chef de l’Etat.

Le retour des biens culturels, un moyen d’aide au développement 

Patrice Talon a par ailleurs  souligné les bienfaits  économiques du retour de ces biens en Afrique. «  Au-delà des questions d’ordre historique, la restitution, le partage et la circulation des biens culturels sont désormais pour le Bénin, un moyen de lutte contre la pauvreté, un facteur de création d’emploi et de richesse .Un outil de développement socio-économique  ». Il dit vouloir compter sur la coopération et le partenariat international  pour la renaissance de ces biens et leur rayonnement au profit de tous. Le président béninois pense même que le retour de ces patrimoines culturels en Afrique est aussi un moyen sincère et efficace d’aide au développement pour les pays.

 

Ne ratez rien de l'actualité People (cliquez ici)

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 3 mois

    A Paris, Talon plaide pour le retour des biens culturels pillés par la France
    JE  NE  SAVAIS  PAS  QUE  TALON  ETAIT  AUSSI  REVEUR QUE  OLLA  OUMAR  LE  MANGEUR  ET  DEGUSTATEUR  DE  MARGOUILLATS , LEZARDS , CRANCRELATS ET  AUTRES  VIANDES  DE  CO…CHONS .

    TALON  FERAIT  MIEUX  DE  FOUETTER  LE  NOMBRE  CONSIDERABLE  DE  CHATS DEVANT  NOUS  DONT:

    PAUVRETE , MANQUE  D’EMPLOIS  , ET  AUTRES  REALISATIONS . CES  BIENS  SERONT  CONSERVE  OU ?

    A  MOINS  QUE  LA  POULE  DU  VILLAGE  DE  YAYI  POUSSE  DES  DENTS  ET  NOUS  AURONT  UNE  GARANTIE  100%  QUE  CES  BIENS  SERONT  RETOURNE .

    TALON , ,IL  Y  A  D’AUTRES  CHATS  A  FOUETTER .

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 3 mois

      Franckducon , demain je t’invite justement à déguster à adjarra , le bon cochon de chez Danssou ; chut ne préviens pas aziz

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 mois

    dites à talon , que le beninoises et beninois ont faim et ne vont pas se nourrir de camelotes que lui talon prétend que ce sont des biens culturels ; y a-t-il foule devant ces dits biens culturels en france , mais qui sont bien protégés depuis plus d’un siècle là-bas , et que talon donne des nouvelles des biens qui sont restés délaissés , poussiereux , sans musée digne de ce nom , et qui n’ ont que comme visiteurs , des margouillats , cancrelats , scorpions de la même race que agadjavi