Algérie : plus de 10.000 migrants expulsés vers le désert

Algérie : plus de 10.000 migrants expulsés vers le désert

L'Algérie est accusée par de nombreux observateurs d'avoir expulsés plus de 10.000 migrants dans le désert du Sahara, les laissant face à une tragique destinée.

Algérie : Bouteflika appelé à ne plus se présenter une nouvelle fois

L’Algérie se trouve aujourd’hui dans une situation délicate. En effet, le pays est accusé par de nombreux observateurs d’avoir expulsé pas moins de 10,000 migrants vers le désert. Se dirigeant vers le Niger, ceux-ci doivent traverser un véritable enfer de 48 degrés Celsius et long de 15 kilomètres, avant de finalement arriver au petit village frontalier d’Assamaka. Malheureusement, d’autres n’ont pas cette chance et certains peuvent également errer des jours durant avant d’être finalement retrouvé par des sauveteurs envoyés par l’ONU.

Sur ces 10,000 expulsés, ils sont peu à pouvoir survivre. Avalés par les pentes chaudes du désert, certains ne se relèvent pas, tandis que des femmes enceintes, perdent leur bébé en chemin.

L’Union Européenne, au courant ?

Ces épisodes d’expulsions massives ont en fait repris en octobre 2017 après que l’Union européenne ait sommé les pays d’Afrique du Nord de durcir leur législation contre les migrants qui seraient tentés de traverser la mer Méditerranée afin de se rendre en Europe. En effet, l’UE ne sait plus comment s’occuper de cet exode massif. Socialement, de nombreuses organisations tentent d’assurer un suivi correct, mais politiquement, personne ne semble vouloir se mouiller.

D’ailleurs, selon un porte-parole de l’UE, l’Union était au courant des agissements de l’Algérie, cependant en tant qu’État souverain, l’Algérie peut se permettre d’expulser des migrants, tant que la façon dont elle opère, est en accord avec le droit international. Pour le moment, l’Algérie n’a pas souhaité répondre aux accusations, qualifiant simplement ces déclarations d’allégations et de « campagne malveillante », dont l’unique but est de mettre le bazar dans la région.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 semaines

    Les Chefs d’Etat africains sont tellement sourds à cette Question comme s’il ne s’agit pas des hommes et des femmes ressortissants de leurs pays qui vont par désespoir chez eux aller mourir en méditerrannée par milliers tous les ans.

    Une Raison d’aller les prendre un jour en ôtage aucours d’une de leur Réunion annuelle et les exécuter tous. L’histoire en tiendra compte.

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 3 semaines

    Qu’est-ce qui se passe réellement dans le cerveau des Présidents noirs africains? Ceci n’est plus une politique, mais plus tôt une négligence volontaire qui ne cesse de s’aggraver de minutes en minutes. Comment les Présidents africains sont arrivés à ce point de non retour où la survie de leur peuple, le bien-être de leur peuple, la vie de leur peuple, la santé de leur peuple sont devenus une politique de destruction de la race noire? Où allons-nous donc avec cette attitude?, où allons-nous donc avec cette mentalité destructive, meurtrière qui sévit la race noire?. Les noirs africains ne peuvent pas vivre sur leur propre continent, et ne peuvent pas vivre sur le continent européen, où iront vivre alors les noirs africains? Comment se fait-il que c’est toujours les noirs africains qui sont la cible des humiliations? À maintes reprises, j’avais lancé le cri d’alarme, et aucun de ces foutus soi-disant présidents noirs africains, dictateurs en-chef n’eu osé prendre des initiatives. Combien de fois l’Union Africaine s’est penchée sur l’influx migratoire des africains qui périssent par milliers dans la mer méditerranée? C’est l’Union Européenne qui paie leur loyer, et ce qui se passe avec leurs frères et soeurs dans le desert ne les concerne pas. Comment peuvent-ils avoir sommeil la nuit? Comment peuvent-ils avoir l’appétit quand leur peuple meurt de faim et de soif dans le désert? La conflagration démographique, et la race noire en souffre de ça. La nature aime produire, et c’est son rôle, et la race noire ne peut pas, et ne devrait pas continuer cette croissance comme des troupeaux de bêtes sans y avoir les moyens de nourrir, d’habiller, et maintenir leur santé. Que reprochons-nous à l’Algerie, que reprochons-pous à l’Europe? Nous avons échoué lamentablement notre devoir, et nous avons perdu aussi la Conscience. La race noire est devenue et partout dans le monde une race des damnés. Et combien de temps cela va durer avant que nous prenions Conscience de la gravité que la race noire est une race en grand danger de péril? La couleur de notre peau notre trahit déjà à première vue, et nous sommes inconscients de cette réalité qui nous permettra de mettre en oeuvre en quoi nous sommes capables. Encore une fois l’homme noir est son propre ennemi, et cela se dessine au jour le jour sur notre visage. 

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 semaines

    “L’union Européenne au courant ?”. L’Union Africaine au courant ? La CEDEAO au courant ?

    les présidents du Sénégal, du Mali, du Niger au courant ?