Les populations de Houéyogbé en particulier celles de l’arrondissement de Doutou ont vécu un phénomène naturel rarissime dans la localité. Dans la nuit d’hier à aujourd’hui, 2 juin 2018, la terre a tremblé dans cette localité. Des secousses ont été ressenties jusqu’à la lisière de Lobogo, dans la commune de Bopa.Il sonnait minuit. La ville de Doutou, un arrondissement de la Commune de Houéyogbé est plongé dans le calme. Soudain, dans le calme de la nuit, les populations ont été réveillées par des secousses inhabituelles dans le sol. C’est un tremblement de terre.  Des maisons en terre sont agitées, des feuilles de tôles sur les toitures ont bougé par endroit, des morceaux de terre de ces murs sont remarquables par endroit au sol. Le phénomène très rare au Bénin a occasionné une panique générale au milieu de la nuit dans les villages et quartiers de Doutou.

Loading...

« Dans les concessions, les animaux ont commencé par courir et pousser des cris. Les volailles sont affolées.  Mais ça n’a pas duré» raconte Gildas Cakpossa, opérateur économique et habitant dans le centre ville à quelques encablures de la maison de sa majesté Sossa Guédéhoungué.

Selon le Chef de l’arrondissement de Doutou, Pascal Tavi, joint au téléphone par votre journal, le tremblement de terre s’est produit effectivement au milieu de la nuit. « La terre a effectivement tremblé à Doutou cette nuit.  Je l’ai moi-même ressentis depuis ma maison. Les secousses ont duré quelques secondes sinon quelques petites minutes.  Il sonnait environs 00h5 minutes par là. » a confirmé le CA de Doutou.

Il précise qu’aucun dégât matériel important ni aucune perte en vie humaine n’est enregistrée. Le calme et la sérénité sont revenus au sein de la population depuis le levé du soleil. Les habitans sont retournés à leurs occupations quotidiennes. Il faut préciser que le degré de magnitude ce tremblement n’est pas encore connu officiellement. Les populations doivent-elle s’attendre à une réplique ? Pour l’heure la question reste posée.

Voir les commentaires

13 Commentaires

  1. le Bénin n’a pas encore connu un développement dans le progrès de la science mais il sont beaucoup de scientifiques sans pratique pitiation

  2. Ce n’est qu’une secousse. Il va bien falloir s’attendre à des répliques. Le problème est que nos géophysiciens s’ils sont disponibles ne donnent aucune information. Le gouvernement devrait prendre des mesures afin d’informer la population. On n’anticipe pas pour le moment. Vous verrez quand la prochaine secousse atteindra une valeur importante sur l’échelle de Richter. On ne rigolera pas…. malheureusement car la population ne s’y prépare pas.

  3. Contrairement à ce qu’on imagine, des secousses sismiques, il y en a un peu partout dans le monde, souvent à faible intensité. Le Bénin n’y échappe pas. Il semble que nous n’ayons pas de laboratoire de surveillance d’activités sismiques pour nous dire de quelle magnitude était le tremblement (par exemple sur l’échelle de Richter) et en profiter pour sensibiliser la population sur les attitudes à adopter quand ces événements surviennent. La presse télévisée n’en a pas fait cas non plus.

  4. Je croit que d’après les informations recueillir sur les lieux se tremblement de terre est dû à une faille appelé “faille de Kandi” qui s’étend de l’Algérie jusqu’au Brésil. Mais heureusement aucun dégât enregistré et aucune perte en vie humaine sur les lieux.

  5. Mon père m’a parlé d’une secousse à Cotonou, dans son enfance à la mi-journée.

    Le temps géologique n’ayant pas la même échelle que celui des êtres vivants que nous sommes, ce serait effectivement bien d’avoir quelques réponses

  6. Je pense que ce n’est pas la première fois.
    Dans les années antérieures et spécialement En 2010, le plateau de Calavi a vécu ce phénomène aussi.
    Qu’est-ce qui peut être à l’origine de ces secousses ? Les géophysiciens interpellés

    • géophysiciens….?…dis tu..!!

      Ils vont venir nous raconter…des aneries…

      La terre tremble..parce qu’elle est vivante…un point c’est tout..

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom