Bénin : Le gouvernement confie aux privés les prestations sociales aux étudiants

Bénin : Le gouvernement confie aux privés les prestations sociales aux étudiants

Le gouvernement béninois a décidé de confier aux privés la gestion des services de restauration, d’hébergement, de transport et de couverture sanitaire dont jouissent les étudiants inscrits dans les universités publiques du Bénin.

Bénin – Gouvernance : Les recommandations du FMI au gouvernement

C’est le conseil des ministres de ce mercredi 13 juin 2018 qui a pris cette décision. « Il (s’agit) pour l’Etat de  procéder à l’ouverture, aux partenaires privés, de toutes les prestations sociales aux étudiants en veillant à la qualité des services et à la maîtrise des coûts qui doivent être compatibles avec le pouvoir d’achat du plus grand nombre. Dans cette perspective, le Centre de Œuvres Universitaires et Sociales continuera de recevoir les subventions de l’Etat avec délégation de certaines de ses attributions aux prestataires privés » renseigne le relevé du conseil des ministres.

L’objectif visé par cette décision est de satisfaire les besoins quantitatifs et qualitatifs des services offerts aux étudiants. Il s’agit aussi d’optimiser les capacités d’accueil, améliorer les conditions minimales de confort à offrir aux étudiants et réduire les coûts supplémentaires induits par les améliorations attendues. Le gouvernement donne ainsi l’occasion aux partenaires privés de faire valoir pleinement leur savoir-faire dans le domaine des services collectifs de restauration, d’hébergement, de transport et de couverture sanitaire .

Il est important de souligner que « l’Etat conserve ses missions régaliennes relatives à la définition des résultats auxquels il aspire, l’approbation des tarifs proposés par les prestataires privés, la supervision et le contrôle des prestations destinées aux étudiants ». Un cahier de charge spécifique à chaque domaine va définir les responsabilités des uns et des autres, informe le relevé du conseil des ministres.

Commentaires

Commentaires du site 16
  • Avatar commentaire
    Montagnard Il y a 1 semaine

    À cette allure, les fonctionnaires de la République ne serviront plus à rien.A moins que ce soit les dirigeants privés qu’on sollicite et qu’on laisse les fonctionnaires.

  • Avatar commentaire
    tchibozapo Il y a 1 semaine

    Vous savez quand on a des dirigeants qui ont réussi avec des règles de gestion privée, donc ayant pour seul soucis le profit, n’attendons nous à autre chose surtout quand la ruse s’y mêle.

    On a commis une erreur au départ, on ne peut donc que supporter et attendre de faire des audits

  • Avatar commentaire

    L’idee selon laquelle le prive opere mieux que le public  dans la fourniture des services publics dans nos pays est une idee preconcue intrdoduite dans les esprits par les FMI et BANQUE MONDIALE et que les faits ne corroborent pas.

    La plupart des prives ayant des resultats significatifs au Benin vivent sur le dos de l’etat – donc des contribuables- a travers des rentes de situation, des barrieres a l’entree de leur marches, des ententes et entraves a la competition- monopoles de fait ou de droit-, quand ce n’est pas directement la corruption!

    Le prive qu’il faut encourager, ce sont les entreprises qui innovent, cree de la valeur avec des produits et services dont les populations ont besoin et non des profiteurs du clan Talon et autres mafias lies aux pouvoirs qui detournet la valeur ajoutee et ne creent rien

    • Avatar commentaire

      Pour ma part…je souhaite….cet électrochoc..pédagogique…qui interdira..à un cadre beninois…de s’occuper..de la gestion des biens..publics..pour une durée …que je ne détermine pas…en attendant qu’il soit interdit  meme à l’état..de constituer dans  son patrimoine…des structures d’états..

      Pour l’instant..il faut les liquider systématiquement…

      Quand l’objet de la tentation disparait…la tentation…elle meme disparait.

      J’ai lancé ce défi..qu’on me demande..ne serait ce….qu’un seul cas..ou un cadre..a bine géré..un bien public..

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 1 semaine

      Le Fmi et la BM n’ont rien inventé sur le “nécessaire désengagement” de l’Etat et qui ne soit corroboré par la théorie économique.  N’essayons pas de réinventer la roue. Le mythe de l’Etat omnipotent et omniprésent est enterré depuis fort longtemps avec l’échec du modèle soviétique. Il s’agit pas de lubies de technocrate. Mais des faits scientifiquement démontrables et historiquement vérifiables

      • Avatar commentaire

        scientifiquement ?

        je demande a avoir l’echantillon, l’echantillon de controle…

        aux us, pays du capitalisme roi, la poste fonctionne bien sous tutelle publique et fait concurrence a fedex, ups au point qu’amazon lui confie ses livraisons…

        la nasa publique envoie des gens sur la lune et bientot mars

        les universites publiques comme uc berkeley dament le pion a bien des universite privees avec des milliards de dons accumules

        les societes publiques ont sorti la chine et la russie tsariste du moyen age pour leur permettre de mettre des hommes sur la lune…

        les cliniques publiques de cuba soignent bien mieux que nos cliniques privees a chaque coin de rue de cotonou

        le probleme , c’est un systeme ou les detenteurs du pouvoir mettent des incompetents a la tete des entreprises et services public juteux et en font des vaches a lait pour eux et/ou le tresor public laissaantces dirigeants se servir sans aucun controle ni des travailleurs, ni d’organes ddies au controle

  • Avatar commentaire

    Une bonne decision en dehors du fait que c’est encore une opportunite qui sera offerte au clan Talon. Vivement que la procedure de selection soit ouverte. Mais je doute vraiment.

    On ne sais pas aussi si ces prives vont etre subventionne par l’Etat a travers les 3 milliards precedemment geres par les oeuvres universitaires – histoire de donner un peu d’argent publique aux amis – A suivre de pres

  • Avatar commentaire

    Le désengagement salutaire…de l’état…dans toutes les structures…est une conséquence…et non la cause…de manque de patriotisme des beninois..

    Celà devrait arriver…depuis.tant le constat…était manifeste..

    En plus…ces dits  privés…sont avant tout…des beninois..à qui on offre l’opportunité…de travailler pour leur compte…et pour le pays..selon un cahier…de charge..

    Ceux qui sont contre…sont les memes..qui ont toujours pris l’état comme une vache à lait….étalant leur mauvaise habitudes..

    Vive le libéralisme des comportements…en fin…!!!

    • Avatar commentaire

      @Aziz,

      Avant même de lire l’article je savais que tu allais jubiler. Tu serais content si le gouvernement décide de privatiser l’éducation et la police !!!!

  • Avatar commentaire

     Bravo aux équipes du gouvernement de Patrice Talon.

  • Avatar commentaire
    bigmoise1@gmail Il y a 1 semaine

    Courage aux équipes du gouvernement de Patrice Talon. Je crois cette bonne décision en faveur de tous les étudiants du Bénin. Je respecte beaucoup.

  • Avatar commentaire
  • Avatar commentaire
    Tonagnon Il y a 1 semaine

    C’est à croire qu’aucun homme intelligent ne va à leur conseil des ministres.

  • Avatar commentaire

    Bonne décision..! C’est pour le bien-être des étudiants..!

  • Avatar commentaire

    On va tout privatiser dans ce pays?? À cette allure on risque de privatiser la présidence de la république

  • Avatar commentaire

    merci mon president