Bénin : Les OSC réclament la création d’une Cour des comptes

Bénin : Les OSC réclament la création d’une Cour des comptes

Les organisations de la société civile se sont retrouvées hier vendredi au siège de l’Ong Alcrer à Cotonou, pour lancer les activités de la coalition des organisations de la société civile dénommée « Maintenant la Cour des comptes! ».

Enquête de Transparency International : « le Bénin est enclin à la corruption », dixit Gustave Assah

Selon Martin Assogba , président de l’Ong Alcrer, cette coalition est « née suite à son assemblée générale constitutive  le 21 mai 2018 ».Elle entend par lobbying faire des plaidoyers afin que  les autorités concernées puissent  « œuvrer diligemment pour l’institutionnalisation d’une cour des comptes dont la nécessité et l’utilité sont notoires » a expliqué Martin Assogba. La vice-présidente des organisations de la société civile va abonder dans le même sens que le président de l’Ong Alcrer. Pour Fatoumatou Batoko Zossou, la chambre des comptes ne répond plus aux défis de l’heure.

Elle invite donc les béninois à se mobiliser pour réclamer la création de cette Cour des comptes parce que la  gestion réussie de la cité dépend de la gestion des biens publics. Pour que leurs revendications aboutissent , les Osc suggèrent au chef de l’Etat de faire une révision ciblée et consensuelle de la Constitution du 11 décembre 1990.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 1 mois

    Quelles organisations de la société civile ? Il aurait été un intéressant de nous en fournir une liste.

  • Avatar commentaire
    Danman Il y a 1 mois

    Encore Martin Assogba? Certainement, il a déjà reçu du blé. Que Talon l’embauche pour réparer les vieux réfrigérateurs de l’Etat s’il en encore les compétences.

    Comme quoi le ridicule ne tue pas au Bénin. De n’importe quoi.

  • Avatar commentaire

    Le gang des dégénérés de la republique vient d’être réactivé pour tenter de ramener le projet de révision. Et l’alibi sournoit es trouvé.

    Pour raffraichir la mémoire à ce vieux éhonté, quand l’ancien président voulait réviser en agitant le meme alibi de création de la cour des comptes, qu’avons-nous pas entendu comme levée de boucliers pour empêcher le projet. On va faire capoter une 2nde fois votre envie de modifier de façon opportuniste de la loi fondamentale. Car talon n’est pas digne de confiance!

  • Avatar commentaire
    sonagnon Il y a 1 mois

    Il n’y a pas que la cour des comptes à instituer, il y a un toilettage approfondi à faire, surtout au regard de la facilité avec laquelle des individus arrivent à prendre en otage toutes les institutions du pays.

    Il faudrait un débat franc sans exclusif pour arriver à corriger toutes les imperfections de cette constitution.

    Comme Patrice TALON n’est pas venu pour construire, n’espérer pas qu’il adopte une telle démarche, il fera seulement ce qui va l’arranger. C’est à dire modifier la constitution pour avoir les mains libres pour accroître sa richesse et s’assurer une impunité.

    Donc une révision correcte de la constitution ne pourra pas se faire au temps de Patrice TALON, il ne faut pas  se leurrer.