CPI : Après sa libération, Jean-Pierre Bemba peut-il inquiéter Kabila?

CPI : Après sa libération, Jean-Pierre Bemba peut-il inquiéter Kabila?

RDC : Jean-Pierre Bemba pourra rentrer… à ses risques et périls

L’ancien chef de guerre congolais Jean-Pierre Bemba a quitté les geôles de la Cour pénale internationale d’après son avocat mardi soir. L’homme qui venait d’être acquitté et dont la mise en liberté avait été décidée par la Cour pénale internationale est donc sorti des locaux de la Cour pénale internationale en attendant de rejoindre ou non la Belgique où vit sa famille. Pour rappel, Jean-Pierre Bemba y vivait déjà en 2008 quand il a été arrêté puis conduis à la Cour pénale internationale.

Une menace pour le pouvoir en place?

En République démocratique du Congo, où certains estiment que le président Kabila a des visées sur les prochaines élections présidentielles, la libération de Jean-Pierre Bemba n’est pas forcément une bonne nouvelle pour le pouvoir en place.

Le congrès de son parti est d’ailleurs prévu pour le 12 juillet prochain à Kinshasa. Ses partisans sont depuis convaincus que leur leader sera de la partie. Pour rappel, M. Bemba avait déjà été un adversaire coriace contre Joseph Kabila. De nombreux observateurs estiment ainsi que son retour va forcément changer la donne.

Pour l’heure, aucune information officielle ne vient accréditer la thèse d’une éventuelle nouvelle candidature.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Che Guevara Il y a 1 semaine

    Des jeux politiques pour encore mieux embrasser le congo.

    Si on libre ce gars, que fait Gbagbo encore la bas?