De retour de sa rencontre avec le president de la Corée du Nord, le président américain a accordé une interview à la chaîne américaine Fox News. Parlant des relations qui se sont améliorées entre son pays et la Corée du Nord, il a fait une petite remarque qui n’est pas passée inaperçue de l’autre côté de l’Atlantique. Interrogé devant la Maison-Blanche, le président américain Donald Trump est revenu sur sa rencontre avec le président nord-coréen, Kim Jong-Un. Il a tenu à rappeler l’état des relations entre les USA et la Corée du Nord quand il a remporté les élections saluant les avancées depuis qu’il a pris le dossier en main. En effet, le président américain a confié que l’ancien président Barack Obama lui avait confié que le plus grand problème des USA était la Corée du Nord.

Loading...

Kim Jong-Un, un “chef fort”

Le moins qu’on puisse dire, c’est que le président américain a été impressionné par l’attitude du dirigeant nord-coréen devant son peuple. Il a parlé d’un président fort qui se fait respecter par son peuple :

Hey, il est le Chef d’un pays, et je veux dire qu’il est un Chef fort… Il parle et son peuple s’assied au garde-à-vous…Je veux que mon peuple fasse pareil” a-t-il lâché, sans que l’on ne sache s’il plaisantait ou s’il était sérieux.

Il a également esquivé une question sur les généraux de l’armée renvoyés par Kim Jong-Un quelque temps avant la rencontre… Pour lui, il ne s’agit fort heureusement que d’un renvoi, insinuant que le président nord-coréen avait eu dans le passé des méthodes plus brutales (notamment l’assassinat de ses contradicteurs).

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom