Mali : Mamoudou Gassama, l’ami des présidents

Mali : Mamoudou Gassama, l’ami des présidents

Après le président de la République Française ou encore la maire de Paris, c'est le président Malien que le jeune Mamoudou Gassama vient de rencontrer.

France : le décret de naturalisation de Mamadou Gassama publié ce mercredi

Mamoudou Gassama n’en finit plus de faire parler de lui. En effet, après avoir été reçu par de nombreux officiels français, dont le président Emmanuel Macron qui lui a assuré que la France l’appuiera dans sa demande de naturalisation, voilà que le jeune héros qui n’a pas hésité à grimper quatre étages à mains nues pour sauver un enfant en détresse, a été reçu par le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta.

Heureux et fier de Mamoudou Gassama, IBK n’a pas hésité à insister sur le fait que le jeune homme de 22 ans est un véritable héros. De son côté, ce dernier a déclaré, grand sourire sur le visage, que le président malien l’a félicité à plusieurs reprises pour le travail effectué.

Pour rappel, c’est le 26 mai dernier que le jeune homme, sans papiers et clandestins en France, a sauvé la vie d’un petit garçon. Une scène filmée et très vite partagée qui est arrivée aux oreilles et aux yeux des représentants de l’Hexagone. Ainsi, en plus de papiers, le jeune homme a également signé un contrat de dix mois chez les sapeurs-pompiers de Paris afin d’y entreprendre un service civique.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 5 mois

    Quand les présidents goupillent et grouillent autour de Mamoudou Gassama; ils oublient le vrai sinistre qui se dessine au jour le jour dans la mer Méditerranée. Il y a des gens qui se nourrissent et se régalent dans le sensationnalisme des Unes des journaux quotidiens, et de la télévision Ils peuvent commencer à penser comment arrêter les noyades des africains dans la Méditerranée.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 5 mois

    Mamoudou Gassama n’en finit plus de faire parler de lui” ou plutôt n’en finit pas de faire parler des AUTRES. Ils – politiciens africains et français – le feront venir tout près pour accrocher autant qu’il le pourront, un peu de sa lumière