Mamoudou Gassama : ” Ma vie a changé “

Mamoudou Gassama : ” Ma vie a changé “

Depuis qu'il a sauvé un enfant il y a un peu plus d'une semaine à Paris, le jeune malien sans-papier Mamoudou Gassam est au centre de toutes les attentions

Mali : IBK salue la bravoure de Mamoudou Gassama

Après sa régularisation express et la promesse d’une obtention de la nationalité française, ce fut au tour des pompiers d’offrir un poste au jeune malien. Ensuite, le jeune malien a pu faire le tour de tous les plateaux télés prestigieux en France pour raconter non seulement son histoire, mais aussi pour expliquer les conditions dans lesquelles il a pu sauver le jeune enfant laissé pour compte par son père. 

Au tour d’Anne Hidalgo, maire de Paris

La ville dans laquelle il a accompli son exploit a décidé de remercier le jeune “spider-man”. En effet, la maire de Paris, Mme Anne Hidalgo a décerné à Mamoudou Gassama la médaille Grand Vermeil, plus haute distinction de la ville.

Vraiment je suis content : ma vie a changé parce que tout le monde prend photo avec moi…ils m’appellent héros. Tout le monde m’appelle héros mais je me considère comme tout le monde parce que quelqu’un d’autre peut faire ce que j’ai fait” a déclaré le jeune homme après un rendez-vous à la préfecture pour les démarches de sa naturalisation.

Une nouvelle vie bien mouvementée pour le jeune malien qui a connu les turpitudes de la traversée de la Libye.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire

    Moi j’ai 18 en France je suis sur papier en plus j’ai des frères et des sœur de nationalité française mon père et ma résidence et ma mère Hélène résidence

  • Avatar commentaire
    Dokou Yves Il y a 6 mois

    C”est sa chance

  • Avatar commentaire
    jojolabanane Il y a 6 mois

    Hum Joel

    bonne analyse. C’est en effet la notion sociologique de sacralisation pour distraire

  • Avatar commentaire
    Critique Il y a 6 mois

    Il n’est pas évident de cerner le bien-fondé de cet article

  • Avatar commentaire

    Qu’il n’oublie pas seulement que tout ce qui lui arrive est de la poudre au yeux de ceux et celles qui ne vivent que de sensations et émotions fortes, cette masse qui n’utilise plus leur sens de l’analyse mais plutôt l’émotion. Un écran de fumée en d’autres mots.

    Sa vie à peut être changé certe, mais cela ne veut pas dire que cette des autres  migrants a changé. On fait de lui le Héro pour continuer à matter sous l’écran de fumée la grande masse : psychologiquement, physiquement…