Au Nigéria, le président du sénat, Bukola Saraki, est dans l’œil du cyclone. En effet, des bandits arrêtés après des braquages de banque ont affirmé travailler pour lui. Un coup de tonnerre au pays de Muhammadu Buhari.Bukola Saraki dément catégoriquement. Néanmoins la police affirme que certains des malfaiteurs arrêtés ont nommément cité le président du Sénat. En tout, les braquages, qui ciblaient principalement des banques, ont fait une trentaine de morts. Outre le président du Sénat, un gouverneur du nom de Abdulfatah Ahmed, proche de M. Saraki a également été convoqué par la police nigériane. 

Loading...

Mais déjà, certains observateurs y voient là une chasse à l’homme. Le président du Sénat ayant dans le passé critiqué la police pour son inaction face à l’insécurité généralisée dans le pays. Pour l’heure l’homme doit répondre à la convocation sous peine d’arrestation pure et simple.

Voir les commentaires

4 Commentaires

  1. @ Olla!!!  Bizarre Bizarre que tu n’aies pas vu encore une machination de mon ami et Président Talon là-dedans.

    Tu te prends un coup de vieux ou tu t’assagis !!

Répondre à OLLA OUMAR Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom