Polémique au Nigéria : Obasanjo accuse Buhari de vouloir l’arrêter

Polémique au Nigéria : Obasanjo accuse Buhari de vouloir l’arrêter

Au Nigéria, la tension est loin d'être baissée entre Muhammadu Buhari et Olusegun Obasanjo. En effet depuis quelques jours, c'est reparti pour un nouveau round. Et ce après de nouvelles accusations lancées par l'ancien président.

Nigeria : polémique autour de la disparition de 22 milliards

La lune de fiel a succédé à la lune de miel entre Olusegun Obasanjo et Muhammadu Buhari. Et cela, personne ne l’a vu venir. L’ancien président est devenu l’un des plus virulents opposants à Muhammadu Buhari qu’il a pourtant poussé aux portes du pouvoir. Tout s’est amplifié pendant la période de convalescence du président Buhari. M. Obasanjo ayant appelé son “poulain” à ne pas se présenter une nouvelle fois, au vu de sa santé fragile, mais aussi de son bilan qu’il juge mitigé.

Obasanjo affirme que Buhari a l’intention de l’arrêter, le gouvernement nie

Après divers échanges musclés entre les deux anciens alliés, vînt une période d’accalmie. Mais tout a encore basculé ce vendredi, après que M. Obasanjo ait accusé Buhari de vouloir le faire arrêter. Il affirme que le président Buhari complote pour le faire arrêter pour une période indéterminée avec de fausses accusations. Il affirme également avoir reçu des informations selon lesquelles il serait sur une liste rouge, et que bientôt sa sécurité ne pourrait plus être garantie.

Face à cette nouvelle accusation, le gouvernement du président Buhari a décidé de réagir en niant tout. C’est le ministre de la communication, Lai Mohammed, qui s’est chargé de faire connaître la version du gouvernement. Parlant d’accusations frivoles venant de certaines personnalités, il a affirmé que le pouvoir en place ne se laissera pas distraire. Rappelant que le président Buhari est attaché à la démocratie, il a affirmé que le travail à abattre après 16 années gâchées par les précédents gouvernement reste la priorité du gouvernement.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    yayi dimon. dimon_yayi@yahoo.fr Il y a 6 mois

    les internautes n’ont pas a insulter les présidents tout au moins le droit d’aînesse et la courtoisie, faisons de bon commentaires.
    pour ma part il y a un problème de fond puisque pendant les élections obasanjo a œuvrer pour l’élection de bouari dans plusieurs états
    pour finir maladie et travail ne fond pas bon ménage

  • Avatar commentaire
    Danman Il y a 6 mois

    De n’importe quoi ce vieux clochard d’Obasanjo. On l’avait aux affaires. Qu’il aille se faire foutre. Il nest pas en dessus de la loi; s’il commet une infraction, on doit l’arrêter.