Convoqué à de nombreuses reprises par le parlement du Zimbabwe, Robert Mugabe ne s’est jamais présenté. Le responsable de la commission qui enquêtait sur l’affaire a finalement déclaré que l’ancien président n’aura plus à répondre.Tout a commencé il y a deux ans, quand Robert Mugabe déclarait que près de 15 milliards de revenus miniers (essentiellement de la vente de diamants) ont disparu. Une déclaration qui lui a valu quelque temps plus tard, à sa chute de devoir répondre devant une commission parlementaire mise sur pied par les députés pour faire la lumière sur la déclaration de l’ancien président.

Convoqué à de nombreuses reprises, Mugabe nargue!

Mais voilà, convoqué à de nombreuses reprises, Robert Mugabe n’a pas daigné se présenter devant les députés. Quand la commission a affirmé que l’ancien président n’aurait plus à répondre devant les députés,  cela a plutôt mis la puce à l’oreille des analystes pour qui c’est là le signe que cette histoire dérange des personnalités bien au-delà du cercle rapproché de Robert Mugabe.

Certains y voient même des ramifications dans l’entourage de l’actuel président Emmerson Mnangagwa. Qu’à cela ne tienne, Robert Mugabe reste toujours intouchable quoiqu’on dise!

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire