3è édition de la Fête du cinéma : Canal+ Bénin promet un évènement riche et varié

3è édition de la Fête du cinéma : Canal+ Bénin promet un évènement riche  et varié

Les populations du Bénin vont vivre du 28 juillet au 25 août 2018 la 3è édition de la Fête du Cinéma à travers une caravane itinérante de projections de films organisée par Canal+ Bénin dans cinq villes béninoises.

Grève dans le système éducatif au Bénin : Les autres conséquences passées sous silence

L’annonce de l’évènement a été faite ce jeudi 12 juillet 2018 à la Bluezone à Zongo (Cotonou) par le directeur général de Canal+ Bénin, Jonathan Lett lors d’une conférence de presse. Après les deux premières éditions qui ont rassemblées plus de 10 000 cinéphiles du nord au sud du Bénin,  Canal+ Bénin organise la 3ème édition de «la Fête du cinéma» du 28 juillet au 25 août 2018. C’est par une projection de quelques images des deux premières éditions que le directeur général de Canal+ Bénin, Jonathan Lett a planté le décor  de la présentation du projet la «Fête du cinéma».

Il a expliqué que, la fête du cinéma est une caravane itinérante de projections de films organisée par Canal+. Et pour cette 3ème édition de cet évènement annuel, la caravane va sillonner à nouveau cinq villes béninoises pour faire découvrir et redécouvrir  la magie du cinéma aux populations de l’intérieur du pays à travers une sélection de films béninois et africains. L’idée selon Jonathan Lett est venue du désir de Canal+ Bénin de démocratiser le cinéma. C’est pourquoi, ces projections sont entièrement gratuites. Donc, les populations peuvent voient ces projections en famille ou avec des amis sans rien débourser.

Initié depuis 2016, la fête du cinéma a deux objectifs. Le premier est d’apporter au plus grand nombre,  tout particulièrement à l’intérieur du pays, un divertissement populaire et culturel en leur faisant vivre ou revivre l’expérience du cinéma. Concernant le second,  il s’agit pour Canal+ de permettre aux populations de découvrir une palette de films béninois et africains, symbole de la qualité des réalisations cinématographiques du continent. En plus de cela,  les spectateurs vont être invités à prolonger l’expérience du cinéma, chez eux, grâce aux bouquets Canal+.

18 films au menu

Afoussath Salifou Traoré, responsable à la communication de Canal+ Bénin après la projection de quelques séquences des films au programme de cette édition, a indiqué que c’est bien un menu riche et varié qui a été concocté pour cette édition. Au total, 18 films africains et Béninois ont été retenus pour la fête du cinéma de cette année. Il y aura des courts métrages, des longs métrages qui viennent en majorité du Nigéria, des documentaires du Bénin et du Burkina-Faso.

Pour les enfants, trois longs métrages de dessins animés sont prévus. C’est la ville de Natitingou qui va accueillir en premier cette caravane le 28 juillet 2018. Les populations de Parakou vont être de cette fête le 29 juillet alors que celles de Come y goût le 4 août. La caravane sera à Sassa le 11 août  et à Cotonou le 25 août. C’est donc une journée par ville et 6 à 7 films à projeter par villes. Les populations des villes qui ne vont pas accueillir cette caravane peuvent se rabattre sur les Bouquets Canal+ pour de programmes alléchants.

Habib Soumanou, directeur du Fonds d’appui à la production audiovisuel, a salué l’initiative. Pour lui, le cinéma soigne le monde. Car, «les films véhiculent et valorisent nos valeurs». Pour sa part, la promotrice du Cine 229 Awards, Kismath Baguiri a remercié Canal+Bénin pour ce qu’il faut pour le cinéma africain et béninois. Elle a invité les populations à venir massivement prendre part à cette fête afin de découvrir les talents et la qualité des cinéastes béninois. Allant dans le même sens, le directeur de la Cinématographie du Bénin Brice Servais Todan a réaffirmé son soutien à l’évènement.

Dans cette aventure, Canal+ est accompagné par des acteurs importants du secteur du cinéma,  de la culture et des arts au Bénin et en Afrique tels que Bollywood TV, Gulli Africa, Ciné 229, le Ministère du Tourisme et de la culture du Bénin, la direction de la Cinématographie et la Fédération des nationales associations de cinéma et de l’audiovisuel du Bénin (Fenacab).

Commentaires

Commentaires du site 0