B. Amoussou sur le nouveau code électoral : Les critiques dénotent d’une culture juridique très limitée

B. Amoussou sur le nouveau code électoral : Les critiques dénotent d’une culture juridique très limitée

Les  dispositions introduites dans le nouveau électoral étaient, entre autres sujets, au menu de la sortie médiatique du président du parti social démocrate et président d’honneur de l’Union fait la nation ce mardi soir sur le plateau de la télévision nationale. Bruno Amoussou a non seulement éclairé la lanterne des populations sur ce qui fâchent la classe politique mais considère que les critiques souffrent d’une déficience de culture juridique.

Ravip au Bénin: Les élites du Couffo espèrent enrôler 100% de personnes

L’invité de Prévert Noutéhou et  de Landry Salanon a décortiqué le nouveau électoral en ses points fâcheux à savoir le quitus fiscal et ‘’la résidence sans discontinuité au bénin’’. Le président Bruno Amoussou a déclaré que l’avalanche de critique et d’interprétations diverses aussi bien dans les rangs de la minorité parlementaire que des opposants sur ces nouvelles dispositions relèvent d’une méconnaissance de l’histoire des textes du Bénin.

Particulièrement au sujet du séjour des candidats un an au Bénin avant les élections Bruno Amoussou a fait savoir qu’il ne s’agit pas d’une  disposition nouvelle. Pour lui, cette mesure figurait déjà dans l’ancien code électoral de 1994. Sauf que cette fois, elle a été légèrement modifiée. Selon les explications du président de l’union fait la Nation (Un) il s’agit en réalité d’une disposition qui date de la conférence nationale. Quant à l’introduction de groupe de mots sans  ‘’sans discontinuité’’ l’invité a été on ne peut claire.

« C’est la loi 94-15. En ce qui concerne les conditions d’éligibilités, elles figuraient déjà dans cette loi de 1994 » a indiqué Amoussou avant de poursuivre « Ça ne veut pas dire que la personne ne peut  pas sortir du Bénin. (…) Quand on dit aux naturalisés de passer dix de séjour au Bénin. Ça ne veut pas dire qu’ils ne sortent pas du Bénin ».

Il a fait savoir que cette suggestion a été faite à cause de l’application que la Cour Constitutionnelle a faite de cette disposition.

« Aux élections législatives de 1995, le Président de la BOAD Aboubacar Baba Moussa qui était à Lomé avait été élu. Il y a eu recours contre lui. La Cour Constitutionnelle  avait pris une décision qui l’a invalidé » a cité le président Amoussou pour dire que la disposition n’est pas nouvelle

Mieux il va comparer son interprétation à la condition faite aux naturalisés au Bénin. Face à la monté des critiques et interprétations Bruno Amoussou pense que c’est du fait de manque de culture juridique.

« Ce n’est pas une disposition introduite pour empêcher ceux qui sont exil aujourd’hui d’être élu ; toutes sortes de choses que j’ai entendu et qui vraiment dénotent de la part de ceux qui le disent d’une culture juridique un peu limitée » a lâché le président de l’Union fait la Nation.

Il a profité au cours ces 90 minutes d’émission pour apprécier globalement les réformes en cours tant dans le secteur portuaire, transport terrestre que dans le secteur agricole. Bruno Amoussou a suggéré que les partis politiques aillent résolument vers de grands regroupements pour l’animation de la vie politique de qualité.

Commentaires

Commentaires du site 15
  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 4 mois

    Aziz

    des autographes

    Aziz

    des autographes

    Aziz

    des autographes

    • Avatar commentaire

      rendez vous…à la tour effel….je te paris…que celà va etre du lourd..

      Un beninois peulh de son état devenu..tellement important..et célébre…celà ne court pas les rues..

      Quant à l’ autobiograpjie du sultan…le benin serait petit pour contenir…toute la presse internationale…j e le suppose..

       

      ha ha ha…retenez moi…sinon je vais me dissoudre..

    • Avatar commentaire

      d’abord..mes autographes..ne seront pas gratuits…il faut le savoir..

      Une notoriété..c’est un investissement financier…et tu dois le savoir..mon pote

      Au delà..ne détourne pas les choses..

      etes vous..circoncis..dans le plateau…d’abomez…pour commencer….?

      Parce qu’il va falloir vous civiliser…vous convertir à l’islam souffi…de gré ou de force..

      On a dit que vous etes des tetus…moi je vais vous mettre au pas….un point c’est tout

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 4 mois

    le sieur Aziz est populaire deh !

    quand allez vous nous distribuer des autographes ?

    waoooo….nous avons une star sur le forum lnt

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 4 mois

    A quand la publication de l’autobiographie du sultan narcissique de chez l.nt? Je me porte volontaire pour m’occuper de la préface.

  • Avatar commentaire

    j’ai eu..dans ma vie cette occasion unique..de renconter bruno amoussou…chez lui..à la patte d’oie.

    Celà fut l’ouevre…de son aide de camp…mr ouédrago..boubacar..ancien ambassadeur du benin…en lybie..ancien maire de kandi..

    Et de daniel bio bou..rip..à son ame

    Les deux me disaient que le renard voulait absolument me rencontrer..car d’apès lui je finançais..un ancien du prpb…et c’éait vrai..

    Ce jour pluvieux…avec la gréve des pompistes…eh bien..j’ai été reçu..avec beaucoup de courtoisie et d’égards..

    Bizzarement…celà coincidait avec l’entrée c hez..amoussou de mme lakoussan

     

    • Avatar commentaire

      Tout le monde s’est levé..pour la saluer…et moi..j’étais assis…

      Surpris…de mon attitude…les gens ont compris que je ne l’a connaissait pas…et bruno me l’a présentée..

      Vient ensuite les discussions entre lui et moi..par rapport à notre vision du benin..et ce qu’il attendait de moi…surtout..que je laisses tomber..l’ancien baron du prpb..

      Aprés..nous avons parlé de tout…et il me confie…mr aziz..les echos..me paviennent te concernant..tu as une grande influence…sur les jeunes nordistes..et les services de renseignements le confirment…m’a t il dit péremptoire..

      J’étais flatté…n’est ce pas..

      On a dit d’autre chose sur houngbe…que je ne dirai pas…

      Conclusion..bruno..est un grand homme..et un patriote..

      Je le confirme

      • Avatar commentaire

        Et pour finir avec ce registre…tout le monde était étonné..surpris…de la teneur de nos conversations.

        L’aide de camp me confie…

        J’ai introduit beaucoup de personne chez mon patron…mais jamais et au grand jamais..il ne s’est jamais exprimé comme ça..

        Au quel je réponds..amoussou a su…que d’abord j’étais brutal..dans mes postures….et que j’appelais un chat..un chat

        Que..nullement je n’avais pas besoin de son argent….

        Nous avons gardé les contacts…et il m’a invité dans son ministère

        Je peux vous dire…peu d’hommes politiques..au benin..ont la dimension..de bruno

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 4 mois

    Papy Bruno est pathétique tout simplement !

  • Avatar commentaire
    SONAGNON Il y a 4 mois

    Rappelez vous qu’en Côte d’Ivoire, ce que l’introduction d’une seule conjonction de coordination dans un texte de loi qui a entraîné le pays dans l’horreur de la guerre;

    Alors méfiez vous, les apprentis sorciers!!!

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 4 mois

      Entre méfiance et paranoia, la frontière peut tenir parfois d’un fil à peine visible.

      • Avatar commentaire

        agadjavi..tu es de mauvaise foi manifeste…

        Ce pays le benin est très particulier..de part son histoire..et les hommes ..qui en sont les garants de nos libertés individuelles et collectives..

        Le sectarisme vous aveugle…..car tout n’est pas bon dans cette rupture…comme la refondation et le cauris…qui ont été des tromperies à grandes échelles..

        Toi et ton ami allomann..quand est ce que vous allez vous désolaradiser…des entorses à l’état de droit…version djogbenou…

  • Avatar commentaire
    SONAGNON Il y a 4 mois

    Amoussou Bruno est loin de donner des leçons de culture juridique à ceux qui critiquent les dispositions d’exclusions sciemment placées dans les textes.

    Le manque de sérieux, et d’objectivité de AMOUSSOU Bruno, montre son parti pris, et son manque de sagesse au soir de sa vie.

    Au moins, dans le débat sur Golf tv, le député  ARIFARI BAKO a reconnu que le thème sans discontinuité pose problème. Mais lui il dit que c’est un manque de culture juridique!!!

    A t il une culture juridique lui en soutenant un gouvernement qui viole inlassablement la constitution du pays???

    En faisant le forcing pour passer toutes ses lois????

    Ce qui tue notre pays, c’est la malhonnêteté et la ruse, et AMOUSSOU Bruno est l’illustration parfaite de ces maux!!!

    • Avatar commentaire

      La ruse ou juste la bêtise. Lorsqu’une prétendue ruse est découverte, elle devient bêtise.

  • Avatar commentaire

    Quelle condescendance ? dommage pour ce pays