La communauté nationale et internationale est frappée par le départ au royaume des  aïeux du roi Dédjalagni Agoli-Agbo ce lundi matin. Pendant que les princes, princesses, ministres du palais et le monde entier font le deuil de sa majesté, un confident de l’illustre regretté s’est exprimé sur ce qu’a été les dernières paroles du feu majesté Dédjalagni Agoli-Agbo.Le Boconon, c’est-à-dire l’oracle de la cour royal d’Abomey a confié à la presse, que sa majesté feu Dada Dédjalagni Agoli-Agbo a prédit tout ce qui allait se passer. A en croire les confidences de l’oracle du palais royale, 22 jours avant son décès, le roi a raconté tout ce qui allait se passer dans les 30 jours à suivre à compter du jour de leur entrevue.

« Il y a beaucoup de choses qu’on a dit ensemble. Il y a 22 jours il m’a dit tout ce qui va se passer dans les 30 jours. Il m’a dit comme tu n’es pas sûr, d’aller chercher un prince. Je suis revenu chez le prince. On est parti (chez le roi) et il a encore tout dit. Il a dit de chercher un papier. Que ça soit écrit avec témoin a l’appui. Il  y a beaucoup de secrets » a déclaré Dah Adjissa Houetchenou, oracle du palais à la presse.

Sa majesté feu Dédjalagni Agoli-Agbo a annoncé son départ auprès de son père Houégbadja, le lundi 11 juin 2018 avant de tirer sa révérence le lundi 2 juillet dernier.

6 Commentaires

  1. Boconon tu cherche aussi pour toi qui est fou. Pourquoi c’est mèna que tu es sorti de ton sommeil ? Il faut nous dit ce que Talon va faire avant la fin de son mandat

  2. Boconon peu fiable,qui ne sait pas tenir sa bouche. Il veut certainement se vendre au plus offrant et cest pour ca qu’il fait allusion aux soi disants secrets que le Roi lui aurait confié. Cest un boconon “nescafe”.

  3. Nous sommes au 21è siècle, Baba Bokonon. Nous aurons aimé que tu nous dises le proche avenir de Talon, la mise en place d’allocation pour les personnes en sitution de handicap, les veuves etc.

    Si tu en es incapable alors bisso na bisso ngaï retard

     

     

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom