Bénin – Retrait du droit de grève et réforme aux péages : L’Unstb appelle à la mobilisation générale

Bénin – Retrait du droit de grève et réforme aux péages : L’Unstb appelle à la mobilisation généraleEmmanuel ZOUNON, Sg de l'Unstb

Le secrétaire général de l’Unstb a, dans un communiqué, crié haro sur la récente décision de la cour constitutionnelle en date du 27 juin 2018 et qui stipule le retrait du droit de grèves à certaines catégories de travailleurs dont les secteurs sont jugés ‘’sensibles’’. Il a également invité les travailleurs et les militants à combattre avec la dernière rigueur la décision  fixant de nouveaux prix aux postes de péages et de pesages.

Bénin : « Talon ne peut pas faire une compétition contre son propre pays », Kassa Mampo

L’Unstb s’inquiète des menaces sur les acquis démocratiques de la conférence nationale. Dans un communiqué en date du 2 juillet 2018, le secrétaire générale a tiré sur la sonnette d’alarme. Pour ce syndicat, la récente décision de la Cour constitutionnelle présidée par le professeur Djogbénou qui retire le droit de grève à certaines catégories professionnelle met en danger la paix sociale.

« La décision de la Cour Constitutionnelle présidée par le professeur DJOGBENOU d’interdire l’exercice du droit de grève aux magistrats, aux agents de santé et autres, en lieu et place du respect du droit de grève pour tous mais de façon encadrée comme en a décidé la Cour Constitutionnelle présidée par le professeur HOLO a violé le principe de l’autorité de la chose jugée » a indiqué le communiqué.

Face à cet acte qu’il qualifie de recul de la démocratie, l’Unstb conformément à l’esprit de la constitution du 11 décembre 1990 invite les populations à désobéir à cette nouvelle législation.

« L’alinéa 2 de l’article 19 de la Constitution dit : «Tout individu, tout agent de l’Etat est délié du devoir d’obéissance lorsque l’ordre reçu constitue une atteinte grave et manifeste au respect des droits de l’homme et des libertés publiques » a rappelé, le secrétaire général  avant d’ajouter que l’Unstb « appelle à la mobilisation générale pour faire halte à de telles pratiques sataniques au niveau de la haute juridiction ».

Par ailleurs, au regard de la morosité économique et la cherté de la vie, il dénonce la hausse des prix aux postes de péages et de pesage et rappelle que « l’Unstb s’engage à œuvrer pour combattre avec la dernière rigueur cette décision et invite les militants et militantes à se tenir prêts pour répondre aux mots d’ordre qui seront lancés ».

Commentaires

Commentaires du site 9
  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 2 semaines

    “Le retrait du droit de grève constitue une atteinte grave et manifeste au respect des droits de l’homme et des libertés publiques
     Depuis quand? Je dirais plutôt le contraire – Le retrait du droit de grève justifie la démocratie de continuer la protection des institutions et des citoyens pris en ôtages par les syncalistes qui n’aiment autre chose que le chaos et le désordre. Pourquoi vous invitez donc la masse à la mobilisation quand en réalité les syndicalistes voudraient envoyer la masse à la guillautine? Parce que vos actions (les grèves) affectent la masse, et ce n’est du tout le moment d’inviter la masse à vous suivre alors les syndicalistes voudraient couper leurs poumons. Les grèves à mon avis avaient litéralement détruit le pays depuis sa soi-disant indépendance. Ces syndicalistes sont des fièfés menteurs, et adorateurs du serpent python menteur qui rend esclaves, et constituent une vraie menace pour le pays. Et quand les syndicalistes déclenchent des grèves, c’est bien la masse qui essuie les revers de vos grèves, et maintenant vous voulez mobiliser la masse, c’est le comble d’une ignorance aigue. Nous nous sommes passés du quartier latin au quartier des crétins, et personne ne voit pas les dégâtes causés par les grèves dans le secteur de l’enseignement.

  • Avatar commentaire

    En quoi le retrait du droit de grève constitue une atteinte grave et manifeste au respect des droits de l’homme et des libertés publiques ????????? on parle pour ne rien dire! 

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 2 semaines

      en quoi le retrait du droit de grève constitue une atteinte… aux…droits de l’homme et des libertés publiques ?” “Bocco” sérieux ! Tu le fais exprès ou tu es vraiment atteint ?

      on parle pour ne rien dire” Tu me l’as enlevé de la bouche

    • Avatar commentaire

      Vous voyez? Et celui là aussi le droit de vote au même titre que moi !!!

      C’est justement ce qu’il faut corriger dans notre constitution, si non des gens comme Talon vont toujours venir au pouvoir.

       

       

  • Avatar commentaire

    Bonne nouvelle !!!

    Laisser l’arbitraire et l’imposture s’installer au sommet de l’État, c’est renoncer à la République et faire honte au pères fondateurs de notre expérience démocratique.

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 2 semaines

      “Bonne nouvelle !” Je dirais même plus enfin ! Quelle est cette tare qui empêche les responsables de tous niveaux d’anticiper et même de réagir dans le timing ?

      On a de loin, parfois l’impression que ça met beaucoup de temps pour monter au cerveau et déclencher une réaction. Beaucoup plus de temps que quand il s’agit de nous faire des sorties juste pour faire la promo personnelle en attente d’un avantage en retour

    • Avatar commentaire

      Lire aux pères fondateurs

  • Avatar commentaire

    merci a l unstb pour toutes les actions qu elle entreprends. nous sommes de coeur avec vous