Bénin: Talon oblige les médecins à choisir entre leurs cabinets privés de soins et le service public

Bénin: Talon oblige les médecins à choisir entre leurs cabinets privés de soins  et le service public

Les médecins béninois, propriétaires de cabinets de soins privés ont du souci à se faire. Le conseil du ministre de ce mercredi 25 juillet 2018 a décidé de suspendre la délivrance des autorisations pour l'exercice en clientèle privée des professions médicales et paramédicales par les agents publics, fonctionnaires ou contractuels. Les autorisations qui sont en cours sont révoquées jusqu'à nouvel ordre.

Accords de suppression de visas avec le Bénin : liste des pays, durée des séjours et types de passeport

Le conseil des ministres constate que des hospitaliers ou hospitalo-universitaires consacrent plus de temps aux patients de leurs cabinets privés de soins  qu’aux  malades des hôpitaux publics, alors qu’ils sont rémunérés par l’état pour prendre soin des patients du public. Cet état de chose impact négativement la qualité des soins au niveau des centres de santé publics. Les patients sont obligés de  recourir aux cabinets privés détenus par ces mêmes médecins qui exercent dans le public.

Le conseil des ministres donne jusqu’au 30 août à ces professionnels de la santé pour choisir leur camp. Soit ils se consacrent à leurs activités dans le privé ou ils restent au service de l’Etat. A partir du 1 er septembre 2018, le gouvernement va commencer par opérer des contrôles sur toute l’étendue du territoire national

 

Commentaires

Commentaires du site 80
  • Avatar commentaire
    ananou Il y a 3 mois

    en toute chose c’est la fin qui est essentiel

  • Avatar commentaire
    Garba Boulamine Mounkaila Il y a 3 mois

    c’est une excellente décision. les autres pays Africains doivent suivre ce même logique

  • Avatar commentaire

    Le clan Talon est specialiste des decisions a l’emporte pieces prises sans reflechir…

    Que pensez vous que tous les professeurs et agreges de médecine vont faire ?

    Aller en cabinet prive et faire le minimum en heures de cours!

    Qui va former les futurs medecins , assistants chefs de clinique et autres?

    En 2 jours un professeur de medecine peut gagner en consultation privee autant que son salaire mensuel de prof a l’UAC…

    pourquoi pensez vous vous que les hopiteaux de paris laissent les patrons de medecine faire des consultations privees au SEIN DES HOPITEAUX PUBLICS?

    Certes les patrons ont besoin de l’hopital public pour leur recherches, mais l’hopital public a un besoin plus grand des patrons ( qui ne sont pas des saints…).

    Va t-on prendre la meme mesure pourvles prfs de droits qui comme Djogbenou sont avocats ?

    esbrouffe, precipitation, incompetence, telles sont les attributs de ce gouvernement de pieds nickeles !!!

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 3 mois

      Gombo , merci pour ton post si lumineux , dans notre benin que talon plongé de plus en plus dans les ténèbres ; il va dégager

    • Avatar commentaire
      Jojolabanane Il y a 3 mois

      Quand la sauce Gombo est délicieuse, il faut être franc et l’admettre.

  • Avatar commentaire
    Kailo55@yahoo.fr Il y a 3 mois

    Talon un model pour toute l’Afrique,ça le comportement peu professionnel de nos praticiens medicaux n’est plus durer,ont doit plus regarder ces medecin en manque de bonne foi,affaristes spéculateurs négliger la santé des plus déminus.

  • Avatar commentaire
    Jamaal Il y a 3 mois

    La décision est à respecté. Seulement si l’Etat guineen 🇬🇳 allait aussi réagir de la sorte

    • Avatar commentaire

      Pourquoi seulement en guinée…?
      C’est quelque chose qui est observée depuis toujours partout en afrique..

      Et d’ailleurs..ce n’est pas seulement le corps de la santé qui est en cause..
      Le milieu de l’enseignement…aussi..
      Tenez…
      Au sénégal..toute la structure de l’enseignement..depuis la maternelle…jusqu’à l’université a été systématiquement détruite…par cu pidité,..par des grèves..non justifiées et réccurentes..avec comme objectif..de dévellopper le systeme parallelle du privée..

      Depuis que je connais ce pays…il n’a jamais eu d’année académique sans grèves…qui est d’ailleurs la seule activité…de ce pays…

  • Avatar commentaire
    Jamaal Il y a 3 mois

    La décision est à respecté. Seulement si l’Etat allait aussi réagir de la sorte

  • Avatar commentaire

    Merci ltn..
    J’en ai était tres triste…de votre suspension
    Sans la nouvelle tribune…je considérais…que c’était la mort de la presse au benin

    Dire qu’il avait des gens heureux…de ce malheur qui vous frappait

  • Avatar commentaire
    EULOGE Il y a 3 mois

    Cette décision est salutaire mais reste à savoir s’ils pouront réaliser la question est là

  • Avatar commentaire
    Cp bako. Il y a 3 mois

    Pourquoi vouloir être au fou et au moulin. ? Je ne sais non plus .j’applaudis encore une le gouvernement. Il fait que cela cesse .merci Talon

  • Avatar commentaire
    Séverin Il y a 3 mois

    Mr le président c’est une bonne décision, continuer seulement

  • Avatar commentaire

    Ils vont tous démissionner des fonctions publiques pour mieux diriger leur clinique

    • Avatar commentaire

      …et l,autorisation d’ exercices sera délivrée par qui ? Voilà la qui demeure merci.

  • Avatar commentaire

    Ce n’est pas la bonne manière. On doit aussi laisser une part de liberté aux médecins. Prenez ce genre de décision dans un pays dit démocratique et vous verrez le soulèvement des médecins….

    • Avatar commentaire
      Gueuled'Acier Il y a 3 mois

      Donc la bonne manière c’est de passer 20% du temps à l’Hopital et 80% du temps en Clinique ?? Vous ne pensez pas aux plus démunis?? Seul votre ventre vous preoccupe, alors que chaque fin du mois vous avez un salaire. Ou est passé l’amour envers son prochain ??

  • Avatar commentaire
    Bertin kinnouezan Il y a 3 mois

    Vraiment je valide monsieur le president

  • Avatar commentaire
    bienvenuabelk@gmail.com Il y a 3 mois

    j’avoue que j’applaudis cette décision, tant analyser mais sans suite

  • Avatar commentaire
    Développement Il y a 3 mois

    Je valide

  • Avatar commentaire
    Luz Man Il y a 3 mois

    On fait avec !

  • Avatar commentaire
    ZOUMBOU Comlan Sébastien Il y a 3 mois

    Moi je salue cette décision ministérielle du gouvernement. Il y a beaucoup de médicins sans emploie dans le pays donc le gouvernement peut poursuivre cette bonne initiative.

    • Avatar commentaire
      Che Guevara Il y a 3 mois

      Expliquez moi comment un medecin bien formé peut etre sans emploi?

       

    • Avatar commentaire
      Toto le héros Il y a 3 mois

      Ce que vous dites est faux. Aucun médecin ne chôme au Bénin. Sauf s’il le veut. Il peut se plaindre de son salaire, mais pas du manque d’emplois.

  • Avatar commentaire
    Democrate Il y a 3 mois

    Dans la politique de la carotte et du baton, il est necessaire de presenter la carotte apres avoir montre le baton. Cela veut cela aura de sens a un unique condition. Si le gouvernement decide du status particulier des medecins et double leur salaire. Sinon cette decision serait de nul effet.

  • Avatar commentaire

    Encore une très bonne décision de notre gouvernement..!

  • Avatar commentaire

    C’est typiquement le genre de mauvaise “bonne idée” dont ce gouvernement est passé maître en la matière.

    Les médecins concernés vont pouvoir s’occuper uniquement de leurs cabinets ce qui va encore accentuer le manque de médecin dans le service public. Franchement, les médecins qui consacrent un peu de leur temps pour le service public ne le font pas pour de l’argent. Non, ils le font pour aider, palier au manque du personnel médical dans le public. On ne fait pas la médecine pour gagner les clopinettes dans le service public béninois. Cela ne fait pas rêver…

    Talon et son gouvernement doivent donner l’exemple: se faire soigner dans les hopitaux publics béninois plutôt de courir chaque fois à Paris dès qu’ils ont le palu. Ils faut arrêter de se foutre de la gueule du peuple avec des décisions démagogiques et populistes.

    La vérité c’est qu’une telle décision va une fois encore pénaliser la majorité de nos concitoyens qui n’ont d’autres choix que de se pointer dans les hopitaux publics. Ils vont devoir avec une telle décision encore souffrir d’attendre qu’un médecin viennent s’occuper d’eux…

    Le gouvernement gagnerait à travailler à la modernisation des hopitaux publics, à la valorisation des acteurs de la santé. Est-ce trop lui demander?… Enfin!

    • Avatar commentaire

      de mon point de vue…c’est une tres bonne décision…tant le benefice moral..est manifestement de bonne facture..

      Mais dans cette décision..il y a une forme d’injustice..

      Ces dits médecins…sont formés avec l’argent du contribuable beninois..depuis la maternelle jusqu’à la faculté de médécine…et de ce fait…ils doivent du blé…au peuple

      Il va donc..falloir instaurer une fiscalité spéciale..à ceux là..qui veulent aller dans le privée..

      Ce ne sera que justice…

      Soit on calcul…ce qu’ils nous ont couté…ils paient..et puis ils font ce qu’ils veulent..voire quitter le pays..on s’en fou..

      S’ils ne payent pas…alors un taux fiscal…de 60%….

      Et gare  à eux..s’ils veulent tricher….

       

      • Avatar commentaire

        Il va falloir vous renseigner encore sur les conditions de formation des médecins au Benin

      • Avatar commentaire

        Pourquoi s’arrêter aux seuls médecins? Tous ceux qui sont formés au Bénin doivent dans ce cas être taxés… si je suis votre logique.

        La vérité c’est que nos gouvernements n’ont aucune politique incitative pour attirer les talents dans le service public. Alors, parler de taxation, c’est inciter ceux qui ont fait le choix de rester de partir. Et dans ce cas, et peu importe le domaine, c’est le peuple qui sort perdant.

        La décision du gouvernement est contreproductive.

  • Avatar commentaire

    Cette décision est préjudiciable pour les patients qui n ont pas les moyens de se faire consulter en cabinet privé.

    Les médecins gagnent combien dans le secteur public? Et il y a combien de médecin par spécialité au Bénin?

    A titre d exemple  nous avons 5 pneumologues pour tout le Benin.  Si tous sont en clientèle privé consultation 10 000, combien de béninois peuvent se permettre leurs services?

    On aurait plus réfléchir autrement sur la question.  Améliorer le salaire des médecins en publics par exemple

    • Avatar commentaire

      JE VALIDE

      • Avatar commentaire

        Moi aussi..je valide l’idée de bien payer..les médecins…comme d’ailleurs nos enseignants…du primaire,et du secondaire

    • Avatar commentaire

      Merci la-bas….C’est l’idee que je voulais porter et je me fait attaquer par des gens qui estiment avoir la logique supreme…LOL

    • Avatar commentaire
      Sonagnon Il y a 3 mois

      L’état a le devoir d’assurer la spécialisation des médecins au Bénin avec l’obligation d’exercice dans le secteur public pour un minimum nombre d’année.
      Les médecins ce n’est pas ce qui manque au Bénin. Les spécialistes oui.

      Et ce problème est juste un problème d’organisation. Et une prise en charge partielle des frais de consultation peut aussi entrer en ligne de compte.
      Il n’y a jamais de problème sans solution.
      Il suffit de savoir réfléchir.

  • Avatar commentaire
    Che Guevara Il y a 3 mois

    Une tres bonne decision.

    Ce sont souvent ces medicins et professeurs qui volet le materiel dans le secteur public pour les mettre dans keur cabinet privé.

    Ils procurent un service mediocre a l”hopital public et demande aux patients de venir continuer le traitement dans leur cabinet.

    Bravo pour ce grand coup dans la foumiliere

  • Avatar commentaire
    Ermice520 Il y a 3 mois

    c’est bon le gouvernement de Talon va sie seulement

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 mois

     
    C’est une décision sinique. Ceci montre une fois de plus que Talon sans diplôme et sans bagage intellectuel n’a qu’une connaissance expéditive des choses.Dans un pays où l’on manque de médecins. Les médecins d’origine béninois en service  dans la seule ville de Paris sont plus nombreux que tous les médecins en service dans tout le Bénin. Dans ces conditions faire encore de contraintes à ceux qui ont eu le courage de rentrer pour travailler au milieu de leur peuple est bête.  Les interdits n’ont jamais amélioré les situations. Plutôt que d’exercer de contrainte, s’aurait pas été plus intelligent de rendre le service public alléchant aux médecins? Dans tous les pays du monde, les médecins entretiennent toujours un cabinet privé. Combien gagnerait un medecin dans un service public qui lui permettrait de maintenir son standard de vie et renoncer à l’entretien d’un cabinet privé? Voilà une décision qui fera expatrier davantage nos compatriotes médecins.
     
    Ansi Talon qui avait déclaré qu’avant toute chose, il pense d’abord à lui-même, ne souhaite pas que les autres pensent aussi à eux-mêmes. La charité bien ordonnée ne passe -t-elle pas par soi-même?
     

  • Avatar commentaire
    SYDNEY Il y a 3 mois

    Ah! Ah! 🙂 🙂 !  on dirait que les applaudissements ont commencé !! Non patientez, il y a encore de biens meilleures et bonnes décisions à venir. Apprêtez vous à applaudir à tout rompre

  • Avatar commentaire

    Je valide cette décision à 1000%

  • Avatar commentaire

    A travers l’histoire..il a été démonstré que les regimes les plus condamnables ont posé des actes majeurs…pour leur peuple

    Staline,hitler,mao,musolini..pour ne citer que ceux là…ont été à l’origine de certaines avancée..dont nous voyons aujourdhui les effets..

    Ceci étant dit..personne ici dans ce forum..n’est le propriétaire des actions du gouvernement

    En l’espèce..moi j’ai toujours..eu une posture de dire bravo si c’est bon et de tirer..si c’est pas bon..

    Pour le cas de cette décision…elle est un acte majeur..et pourquoi ne pas l’étendre dans plusieurs secteurs comme l’enseignement…et autres

    C’est l’un des tares de notre société qui saute..et vous verrai que beaucoup de pays  vont nous copier…..

  • Avatar commentaire
    Et pourquoi tu l'insultes ? Soyez pas impulsif. Depuis que tu émets tes points de vue est ce qu'il t'a invective ? Soyons courtois l'un vis à vis de l'autre. Merci Il y a 3 mois

    Non pourquoi aimez vous trop vous insulter ?chaqu, un est libre d’émettre ses opinions. Mais les insultes s’il vous plaît évitez les. C’est des Beninois nous tous et pourquoi a moindre avis contraire on insulte?,

  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 3 mois

    Bientôt deux ans et demi d’exercice de pouvoir, et seulement 2 bonnes décisions et une troisième relativement bonne.

    Le chemin de fer de Bolloré et Aworè; celle des médecins et celle qui concerne le découpage territorial.

    Faites le rapport, le résultat est médiocre. La casse, l’amateurisme, le vo l l’arbitraire.  En un mot une gestion catastrophique , pire que celle de Yayi, encore pire que celle de Kerekou.

    • Avatar commentaire
      SYDNEY Il y a 3 mois

      :):) Eh!! tu as oublié l’autre catastrophe qui a consisté à te couper le biberon de billets (ressources publiques) que tu sirotais tranquillement et qui motive tes attaques intempestives

      • Avatar commentaire
        SONAGNON Il y a 3 mois

        Biberon à qui????

        Moi je n’ai jamais occupé une parcelle de pouvoir au Bénin. Jamais faire des affaires avec l’Etat béninois non plus.

        Et surtout, je n’ai jamais milité dans une formation politique/

        Mais, je me prépare activement à faire une opposition résolue et sans concession à Patrice TALON.

  • Avatar commentaire
    NAZAIRE HOUEDANOU Il y a 3 mois

    Vraiment vraiment j’apreci le gouvennement talon vançons seulement.

  • Avatar commentaire

    Hormis les différences liées au niveau d’équipement du secteur public comparativement au secteur privé, le gros écart de qualité de service qui existe entre les 2 milieux justifie largement cette décision salutaire.

    Ladite décision devrait cependant s’accompagner aussitôt d’une revalorisation des salaires dans le public pour éviter une brusque pénurie de médecins publics (surtout spécialistes) dans un pays où on en manquait déjà cruellement.

  • Avatar commentaire
    Pasdecamp Il y a 3 mois

    Moi personnellement je salut cette initiative tout en espérant non seulement que j’ai bonne raison, mais aussi que les prestations esperée dans le publique soient perceptible par la population.

  • Avatar commentaire
    Landry GUEZO Il y a 3 mois

    C’est une très bonne décision. Je dirais l’une des meilleures prise par le gouvernement depuis son arrivée au pouvoir. J’applaudis avec mes mains et pieds!!

  • Avatar commentaire
    Marcel DOKPO Il y a 3 mois

    c’est une decision a saluer et je le souhaite vivement aussi dans le secteur educatif…

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 3 mois

    Attendez la c’est quoi le saint esprit est tomber sur le BÉNIN je ne comprends plus rien tous les pourfendeurs du régime ont retrouvé la lucidité ou quoi. Bravo pour vous tous que ça continue comme ça dans l’objectivité et c’est en cela que le BÉNIN avancera.

    Attention cela ne veut pas dire que vous devez perdre votre esprit critique mais dans le respect merci une nouvelle fois à vous OLLA Sonagnon Tanagnon Madampol

    • Avatar commentaire
      Tonagnon Il y a 3 mois

      C’est la différence entre un citoyen (OLLA Sonagnon Tanagnon Madampol), et un mercenaire comme toi. Nous, on est pas payé pour poster des commentaires. Tout ce que moi je veux, c’est de laisser à mes enfants, un pays meilleur que celui que j’ai hérité de mes parents. Quand une décision gouvernementale est bonne (ce qui est vraiment rare depuis avril 2016), je le dit. Si c’est mauvais (ce qui est courant depuis avril 2016), je le dis aussi. 

      • Avatar commentaire
        Monwé Il y a 3 mois

        Tu vois déjà tu montes sur tes chevaux. Dis plutôt je conteste toutes les décisions qui touchent mon camp politique sinon un homme politique que je soutiens quoi qu’il fasse. Voilà ta posture. Et si tu es d’accord aujourd’hui leurs interets ne sont pas menacés. Voilà la vérité.

        Par ailleurs dire que je suis payé pour écrire c’est petit. Car rien ne te permet de le prouver. Et si tu es garçon donne ta vrai identité et je te colle un procès en diffamation et on verra qui est qui et qui vient intoxiquer les gens

        • Avatar commentaire
          Tonagnon Il y a 3 mois

          Va prendre tes medocs petit, tu te sentiras mieux après. Bientôt la fin du mois, tu iras chercher ton blé au palais et venir faire encore du zele. Vu les tonnes de conneries que tu as écrites ses jours ci, peut être que tu auras une petite augmentation.

          Pour ton info, je ne fais pas la politique, je ne suis proche d’aucun homme politique (je ne veux pas me souiller). Je suis un CITOYEN.

  • Avatar commentaire
    Tonagnon Il y a 3 mois

    Cette decision est à saluer et applaudir. C’est une question de bon sens. Etre fonctionnaire de l’Etat et avoir son cabinet privée est une absurdité criminelle. Ceci dit, cette mesure n’aura aucun impact sur les indicateurs de santé tant qu’on permet aux infirmières et aux aides soignants d’avoir des cabinets sauvages et de faire de n’importe quoi.

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 3 mois

    Peu de nos compatriotes n’applaudiront pas cette decision. Reconnaissons à Talon cette capacité à avancer sans trop se soucier du qu’en dira t-on. Le pays a besoin d’homme de cette trempe. Mais, car il y a un gros mais, il y a toute cette bande autour de lui que cette rigueur ne concerne pas, ce qui fait perdre à son action beaucoup de sa crédibilité.

     

  • Avatar commentaire

    c’est décision a saluer.. c’est un ouf de soulagement… tellement ces docteurs surtout les gynécologues abusent trop de leur service de gynécologue.. ils dispose tous d’un clinique à domicile où ils détournent les patients jugé lucratives  vers leur etablissement privé… ils sont toujours absents à l’hôpital publique, quand on les appelle ils donnent rendez-vous chez lui ou la prestation est plus chère…c’est tout comme , si tu veux ma prestation viens alors chez moi et non à l’hôpital…

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 mois

    je persiste et je signe que c’est de la poudre aux yeux que talon jette ; autant qu’il demande aussi aux enseignants du public de ne plus dispenser leurs enseignants dans le privé ?

    • Avatar commentaire
      Monwé Il y a 3 mois

      J’ai l’impression que tu demandes humblement à Talon de faire pareil dans l’enseignement sans le dire franchement. Il faut pas avoir honte de tes idées. Personne ne dira que tu supporte Talon . je suis d’accord avec toi c’est une très bonne contribution de ta part. Pour une fois tu fais des propositions bravo Olla

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji Il y a 3 mois

        T’inquietes. Il retombera tout de suite dans ses travers. Comme le disent les wolofs:  “dof dou weer”. comprenez, un fou ça se guerit pas.

        • Avatar commentaire
          Monwé Il y a 3 mois

          Rires je ne serai surpris Agadjavidjidji que Olla retombe dans ses travers car il est de mauvaise. Et c’est son moi profond qui vient de le trahir

    • Avatar commentaire

      En la matière, il y a une nuance entre enseignants de cours privés/publics et médecins exerçant dans le privé/public.

       

      À moins d’être promoteur d’établissement privé, l’enseignant dispensant à la fois des cours dans le privé et le public reçoit en général la même rémunération totale (privée + publique) mensuelle qu’importe s’il débauche des étudiants du public vers le privé ou pas.

      Il n’en va pas de même d’un médecin exerçant à la fois dans le privé et le public: sa rémunération totale mensuelle est tributaire de la taille de sa clientèle en pratique privée (parfois résultant du débauchage de patients du secteur public).

  • Avatar commentaire

    Décision salutaire que j’approuve à 1000%. Le gouvernement doit aller plus loin et contrôler la durée journalière de travail car je pense que les medecins en font peu pour le service publique.

  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou Il y a 3 mois

    Pour une fois, j’achète cette décision. Je suis du domaine de la santé, et je suis entièrement du même avis.

    Ceux qui pensent qu’on critique pour critiquer peuvent constater que plusieurs commentateurs habituellement critiques ont apprécié cette décision du Gouvernement. Alors, sachez que nous aimons tous notre pays. Et critiquons juste pour que les choses s’améliorent.

  • Avatar commentaire

    @LLA OUMAR vous avez peut être un problème . Merci beaucoup a Mr Sonagnon

    qui a reconnu la pertinence de la decision. Ne nous s’opposons pour s’opposer mais voyons la vérité en face; si c’est bien disons que c’est bon;

  • Avatar commentaire
    Isaac Gbladja Il y a 3 mois

    Hum,le Bénin sous le règne de Patrice Talon tend vers une pure dictature…

    • Avatar commentaire
      Salami Il y a 3 mois

      Vous n’y connaissez rien vous.. Boucler la SVP… Tout est polémique chez les tarés comme vous

      • Avatar commentaire
        Et pourquoi tu l'insultes ? Soyez pas impulsif. Depuis que tu émets tes points de vue est ce qu'il t'a invective ? Soyons courtois l'un vis à vis de l'autre. Merci Il y a 3 mois

        Non pourquoi aimez vous trop vous insulter ?chaqu, un est libre d’émettre ses opinions. Mais les insultes s’il vous plaît évitez les. C’est des Beninois nous tous et pourquoi a moindre avis contraire on insulte?,

  • Avatar commentaire

    “alors qu’ils sont rémunérés par l’état pour prendre soin des patients du public”

    C’est bien beau tout ça mais c’est combien déjà la rémunération que l’état donne à ces Bac +9 et plus? La grosse blague…

    • Avatar commentaire
      Tonagnon Il y a 3 mois

      Quel que soit le niveau de remurémunération, il est inadmissible de cumuler deux fonctions incompatibles dans un domaine aussi sensible. S’ils ne sont pas satisfaits de leur salaire, libre à eux de démissionner et de s’installer uniquement en libéral.

      • Avatar commentaire
        Pasdecamp Il y a 3 mois

        Pour ma part bien parlé

         

      • Avatar commentaire
        SYDNEY Il y a 3 mois

        voilà qui est bien dit!! limpide!! précis et concis

      • Avatar commentaire

        “Tonagnon Il y a 9 heures

        Quel que soit le niveau de remurémunération, il est inadmissible de cumuler deux fonctions incompatibles dans un domaine aussi sensible. S’ils ne sont pas satisfaits de leur salaire, libre à eux de démissionner et de s’installer uniquement en libéral.”

        “SYDNEY Il y a 7 heures

        Eh !! un peu de logique quand même !!

        Même avec leur BAC+20 ou 30 qui les oblige à aller à la fonction publique ? De plus le choix leur est laissé de rester dans le public ou d’aller exercer dans le privé. Alors ou est le problème ?


        Vous avez de bien gentilles arguments mais ne vous en faites pas pour ma logique, je l’assume. le cumul de fonctions dont vous parlez n’auraient meme pas sa raison d’etre parce si l’Etat prenait ses responsabilites justement et payait ces medecins a juste titre, pas seulement pour leur diplomes mais aussi parce que leur est d’une importance capitale dans nos societes (ie la vie des gens depend de leur competences), beaucoup d’entre eux n’auraient pas besoin d’aller en prive.
        Les medecins iront la ou ils seront le mieux remuneres parce que ce n’est pas du benevolat et ce dont il s’agit ici, c’est d’arreter de payer des gens 150000 ou un peu plus pour leur demander de remuer ciel et terre pour sauver des vies. Ce sont des peres de famille qui doivent eux aussi assurer la survie de leur progeniture et la leur. Allez sous d’autres cieux, vous verrez que les medecins sont mieux payes que des ministres…Et ceux la ne sauvent pas des vies…loin de la.

        Le mieux serait de discuter avec ceux la et de trouver un terrain d’entente pour que chacun y trouve sa part et que chacun prennent ses responsabilites ; les consequences d’un forcing pourrait etre desastreuses. . Les medecins ont un serment mais ceux qui nous dirigent en ont un aussi, vore plusieurs, qu’ils bafouent comme bon leur semble…

        Logigue?

        PS: Desole pour les accents…clavier.

    • Avatar commentaire
      SYDNEY Il y a 3 mois

      Eh !! un peu de logique quand même !!

      Même avec leur BAC+20 ou 30 qui les oblige à aller à la fonction publique ? De plus le choix leur est laissé de rester dans le public ou d’aller exercer dans le privé. Alors ou est le problème ?

  • Avatar commentaire
    Sonagnon Il y a 3 mois

    Je partage entièrement cette décision

    J’ai perdu un grand ami à moi au CNHU, parce que le professeur qui devrait le voir avant tout traitement n’est jamais venu avant sa mort.

    Quand bien même hospitalisé, il était sur le lit d’hôpital sans traitement et  attendait le professeur  plusieurs jours durant.

    Il était où ? Certainement en clientèle privée. C’est par rapport à cela que je pense que l’État doit prendre ses responsabilités.

  • Avatar commentaire
    Gouverneur Il y a 3 mois

    Merci au gouvernement de mettre un peu plus d’ordre. Et merci aussi aux médécins de s’y conformer

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 mois

    C’est où son problème à ce talon de malheur pour les beninois ? Les patients ne sont-ils plus libres de choisir leur médecin traitant ? Qu’à cela ne tienne , qu’on mette un badge de contrôle de présence d’horaire réglementaire aux médecins du public , et le problème est réglé ; et ce talon qui paie trés cher les ministres et préfets , même ceux qu’il éjecte de son gouvernement , soudoie les deputés , place ses copains coquins , pourtant admis à faire valoir leur droit à la retraite , etc etc , si c’est pas routage de gueule çà ? Je vois le CAN.cre godillot du forum au nom de agadjavi maugréer ici

    • Avatar commentaire
      Salami Il y a 3 mois

      Tu es vraiment trop bête quoi…ça devient ridicule et pathologique tes raisonnement