Brouillage des fréquences au Bénin : Prince Agbodjan et Adélakou déboutés, Adam Boni Tessi auréolé

Brouillage des fréquences au Bénin : Prince Agbodjan et Adélakou déboutés, Adam Boni Tessi auréolé

Après un répit, la cour constitutionnelle a repris ses audiences publiques hier. Six dossiers étaient inscrits au rôle dont les recours de Serge Prince Agbodjan et Landry Adélakoun pour respectivement violation de la Constitution par le président de la Haac et violation de la Constitution et de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples.

Bénin – DCC 18-075 : La Cour condamne Adrien Houngbédji

Au nombre des décisions rendues par la cour constitutionnelle hier, mardi 17 juillet, figurent les décisions sur le recours de Serge Prince Agbodjan pour violation de la Constitution par le président de la Haac, pour inaction dans le cadre de la brouille des émissions de la radio Soleil Fm et Capp et celui de Landry Adélakoun pour violation des articles 24 et 142 de la Constitution et de l’article 9 de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples par la Haac. Au terme des délibérations le président de la Haac peut se frotter les mains.

En effet, par décision Dcc 18-147 du 17 juillet 2018, la Cour a jugé et déclaré que Adam Boni Tessi, président de la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication et les membres de l’institution n’a pas méconnu la Constitution. Cette décision vient auréoler Adam Boni Tessi et les conseillers membres de cette institution.

En conséquence, les recours formulés par les sieurs Serge Prince Agbodjan et Landry Adélakou qui considèrent qu’en se soustrayant à une action contre le brouillage des fréquences de la Radio Soleil Fm et Capp Fm, la Haac aurait violé l’article 9 de la charte africaine des droits de l’homme, et les articles 35, 122… de la Constitution du 11 décembre 1990, sont renvoyés par les sages.

Commentaires

Commentaires du site 26
  • Avatar commentaire
    gbossèmandamédé Il y a 3 mois

    La Cour constitutionnelle a révisé par sa jurisprudence la Constitution dans le sens de la doctrine en son sein. A coup de décisions, on peut interdire l’expression des libertés. La société et les citoyens pourraient être tenus, mais ce ne sera que pour un temps. A coup de décisions, de lois, on ne peut pas interdire la pensée, ni ce que pensent les citoyens, leur manière de voir les choses. Nulle loi, nulle décision ne peut interdire cela. La thérapie sociale consiste à laisser s’exprimer la pensée humaine pour mieux la réguler. Lorsque l’on interdit la pensée, on conduit la société à l’éclatement et c’est ce qu’il faut craindre”. (extraire de déclaration du Pr. DJOGBENOU au cours de son entretient avec E. Tachin & V. FOLY en 2011)

  • Avatar commentaire
    gbossèmandamédé Il y a 3 mois

    Normal
    0

    21

    false
    false
    false

    FR
    X-NONE
    X-NONE

    /* Style Definitions */
    table.MsoNormalTable
    {mso-style-name:”Tableau Normal”;
    mso-tstyle-rowband-size:0;
    mso-tstyle-colband-size:0;
    mso-style-noshow:yes;
    mso-style-priority:99;
    mso-style-parent:””;
    mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
    mso-para-margin-top:0cm;
    mso-para-margin-right:0cm;
    mso-para-margin-bottom:10.0pt;
    mso-para-margin-left:0cm;
    line-height:115%;
    mso-pagination:widow-orphan;
    font-size:11.0pt;
    font-family:”Calibri”,”sans-serif”;
    mso-ascii-font-family:Calibri;
    mso-ascii-theme-font:minor-latin;
    mso-hansi-font-family:Calibri;
    mso-hansi-theme-font:minor-latin;
    mso-fareast-language:EN-US;}

    La Cour constitutionnelle a révisé par sa jurisprudence la Constitution dans le sens de la doctrine en son sein. A coup de décisions, on peut interdire l’expression des libertés. La société et les citoyens pourraient être tenus, mais ce ne sera que pour un temps. A coup de décisions, de lois, on ne peut pas interdire la pensée, ni ce que pensent les citoyens, leur manière de voir les choses. Nulle loi, nulle décision ne peut interdire cela. La thérapie sociale consiste à laisser s’exprimer la pensée humaine pour mieux la réguler. Lorsque l’on interdit la pensée, on conduit la société à l’éclatement et c’est ce qu’il faut craindre”. (extraire de déclaration du Pr. DJOGBENOU au cours de son entretient avec E. Tachin & V. FOLY en 2011)

  • Avatar commentaire

    A napo.!!

    si on se base sur des faits…et non étaler ce que nous avons de négatif (c’est à dire nous meme beninois)….je dirai ..que les deux passages de maga..à la tète de ce pays…ont laissé des traces et visibles..jusq’aujourdhui.

    je peux témoigner..qu’il était un amabitieux pour le benin..

    Dans les années..70 parakou était la ville la plus dynamique en terme d’industrialisation..et pour la première de ma vie…je sais ce qu’on appelait le plein emploi…

    Soglo…qui a réssussité…un pays..mort par miracle…mérite d’etre reconnu.

    Yayi..fut celui..a posé des actes..grands en terme de volume…pendant ses dix ans…

    Il faut le dire..!!!

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 mois

     
    Ceux qui n’ont pas compris que ce gouvernement dit de rupture n’est que rassemblement des gens qui n’ont pour ligne de conduite que la vengeance, iront toujours de surprise en surprise à leurs propre dépens.
     
    Toute la manière de procéder du gouvernement Talon, tous les actes qu’il pose, n’ont qu’un seul objectif: se venger, l’assouvissement d’un instinct, certes humain, mais de bas étage.
     
    Quand Talon n’a pas eu la pudeur , lorsqu‘il  décida de  ramener sa société le „PVI“ malgré le procès en cours contre cette société pour vérifier les récettes de la douane nationale, toute l’orientation est donnée.
     
    Pour n’avoir pas pu dans sa première tentatitve , faire réviser la constitution en vigueur du pays, ils ont promis désormais de procéder par la ruse et la rage. Ce qui ne cesse de causer et de créer des affronts attentatoirs aux principes sacrés de l’Etat de droit et de la Démocratie.
     

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 mois

     
    Ils veulent se venger sur Yayi Boni. Et pour ce fait, ils entreprennent de remettre à zéro tout ce que le prédécesseur de Talon a pu faire de bien á la nation ( malgré les insuffisances et les faiblesses de ce dernier, ce qui est humain) Et ce au détriment des populations, bénéficiaires de ces bienfaits.
     
    Des milliers de béninois dans le ministère de l’agrigulture et les sociétés d’Etats affiliées ont ainsi  perdu leurs emplois et sont rejetés dans la rue avec leurs familles, parce qu’ils étaient recrutés sous Boni Yayi.
     
    La prise en charge des dépenses pour l‘intervention césarienne accordée aux femmes béninoises pour les accouchements délicats sont suspendus sous le régime Talon. Malgré que le ministre de la santé ne cesse de proclamer le contraire sur les antennes. La réalité est que les subventions à cet effet depuis que Talon est là ne sont plus parvenues.
     

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 mois

     
    Les évacuations sanitaires régulièrement opérées sans distinction de classe et d’origine sous le président Boni Yayi sont arrêttées depuis l’avènement du gouvernement des rupturiens. Patrice Talon lui-même a eu à justifier cela par l’annonce de la construction d’un hôpital de haut standing à Abomey Calavi.
     
    Depuis les compatritotes béninois ateints de graves maladies dont les spécialistes professionnels et plattformes de traitement se trouvent à l’étranger, ne sont plus évacués aux frais de l’Etat et sont abandonnés à leur sort et perdent leur vie qui pouvait être sauvée.
     
    Mais peut-on abandonner des vies humaines,  l’Etat peut-il aussi simplement soustraire son secours aux personnes en danger, peut-on sacrifier des femmes et des hommes à la mort gratuite , parce que l’on annonce par là faire une quelconque économie pour la construction d’un hôpital  de haut standing?
     
    L’histoire du Bénin, et surtout le bilan du passage de patrice Talon à la tête du pays doit aussi rapporter  tout cela aux générations futures naissantes.
     

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 mois

     
    Le président de la  HAAC, une institution étatique créée pour accompagner les organes de presse, les défendre et sauvgarder avec eux leurs intérêts, n’a -t-il pas tout au moins le devoir de compassion envers „la Radio soleil FM“, si ce dernier  voit ses antennes délibérment brouillées? Au lieu de se complaire dans ce silence absolu ? Et un tel comportement , ne résulte -t-il pas de la méconnaissance de la constitution?
     
    Cependant l’avocat du Président devenu président de la cour constituio0nnelle trouve qu’il n’a pas méconnu la constitution. Il ne dira pas autre chose, parce que là n’est pas l’intérêt des rupturiens, qui n’ont qu’un seul intérêt, la vengeance.
     
    Un Président de la République qui clame avoir en lui une portion d’égoisme , un Président de la République qui avoue publiquement que dans toute chose, il pense d’abord à lui-même, un ministre de la justice devenu plutard président de la cour constitutionnelle qui fait siens les vocabulaires de „la ruse et de la rage“, voilà les gens à qui l’on a confié la gouvernance du pays.
     
    Il va de soi, qu’il leur manque de tout côté les attributs d’hommes d’Etat. Ne les prenons donc pas pour ce qu’ils ne sont pas. Ils ne sont pas digne de confiance, ils ne sont pas dignes de sincérité. Ils  ne sont que  subjugués et omnibulés de leur égo personnel. Et en tant que tels, ils n’ont rien à chercher là à la tête de l’Etat.
     
    ********************************************************************************************************************************.
     
     
     

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 mois

    avec talon et djogbenou le benin est entré pleins- pieds dans une république bananière

    • Avatar commentaire

      Mr OLLA Oumar, ce n’est pas ce qu’on appelle regime bananier ni une republique bananière.Il ne s’agit pas d’un héritage de pouvoir (du pere au fils/fille ou famille-famille).

      revoyez vos vocabulaires

  • Avatar commentaire
    Samuel Il y a 3 mois

    Aviez vous lu la decision avant de se prononcer. Je vous en prie§§§§§§§

  • Avatar commentaire

    Le Benin est devenu la republic des petits copains qui controlent et les utilisent comme bon leur semble.

    Holo avait eu le courage de condamner directement Adrien H pour la non installation du cos lepi.

    L’Etat de droit est mort au Benin.

  • Avatar commentaire

    Si la HAAC n’a pas meconnu la constitution, alors le gouvernement et son chef doivent etre tenu etant charge de notre securite. Dans quel pays au monde il y a une situation pareille alors que toute la technologie existe pour demanteler ce reseau a moins que ca soit ***********************************************************.

    Cette cour et ses decisions sont a balayer car elle n’inspire plus aucune confiance.

    Il faut faire des sittings permanents a leur siege jusqu’a ce que la police dite republicaine les barricarde.

    Le courage de Holo qui n’a pas hesitee a engager la responsabilite de Adrien Houngbedji dans la non installation a temps du COS LEPI est a saluer.

    **********************************************************************************************************************************

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 3 mois

    Mon cher AZIZ j’aime pas les hommes qui sont d’accord avec moi mais c’est la contradi.ctions des idées avec respect de tout un chacun que je tire moi ma force. Donc ta posi.tion ne me pose pas de pro.blème. Mais quand l’argumen.taire souffre d’objecti.vité et de bon sens que je suis peiné non pas pour moi mais pour le BÉNIN voir l’Afrique.

    Revenons au sujet  per.sonne ne fait un débat sur le fond de la déci.sion. De tout ce que je lis c’est des commentaires des commen.taires en suivant la posi.tion d’un journalis.te qui doit res.pecter une li.gne éditoria.le.  Suivez mon regard et vous compren.drez car si on était sur un jour.nal pro-gov ce sera louan.ge au pou.voir c’est ça que moi je dénon.ce avec for.ce.

  • Avatar commentaire
    Le béninois Il y a 3 mois

    Moi je pense qu’il faut simplement arrêter de déposer des recours à la CC jusqu’à ce que la parenthèse talon-djogbenou soit fermée.

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 3 mois

    Apprenez à lire les décisions de justice et de celles de la cour constitutionnelle au lieu de commenter un commentaire d’un journa.liste qui a une ligne éditoria.le à respecter. Du coup n’est plus objectif.

    Je pensais que AZIZ aura la même rigueur et l’esprit critique doublé d’objectivité qu’il a fait montre la dernière fois.

    • Avatar commentaire

      et pourtant je t’avais prévenu..de ne pas me faire confiance…

      je suis un salaud…qu’on ne maitrise pas..

    • Avatar commentaire
      Madampol Il y a 3 mois

      De quelle justice parlez-vous? La pute de la république ?

      • Avatar commentaire
        Monwé Il y a 3 mois

        Madampol je connais bien cette réaction. On l’entend souvent quand la justice ne va pas dans notre sens on a de l’amertume. Ainsi je t’exhorte a mediter ce proverbe

        《La justice a des bornes, la charité n’en a point : quand l’une condamne, l’autre absout ; l’une punit le crime, l’autre pardonne au criminel, et les plaies que fait la justice, la charité les guérit avec son baume. 》Alfred Auguste  Pilavoine

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 3 mois

    @Aziz, en quoi la HAAC est-elle responsable des problèmes de brouillage de fréquence? Je suppose que les promoteurs de ces radios, qui disposent de moyens financiers conséquents, doivent être en mesure de déctecter l’origine de ces dysfonctionnements au lieu de les imputer implicitement au gouvernement et à la HAAC? Sont-ils en mesure, un seul instant, de prouver ces graves assertions? Il est préférablles que toute la communauté conjugue ses efforts techniques pour trouver une solution définitive à ces atteintes à la liberté des citoyens au lieu de rechercher des boucs émissaires………

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 3 mois

    Oh Dieu! À la rigueur, j’aurais compris si la cc s’était déclarée incompétente sur ce dossier

    • Avatar commentaire

      madampol..!!

      j’avais placé beaucoup  d’espoir aux rupturiens…et franchement je suis trés déçu..

      je n’avais jamais cru en la réalisation du pag…qui pour moi…était du cosmétic médiatique…puisque..ce projet certes …ambitieux..n’avait rien à voir..avec le niveau de dévelloppement mental..que constitue…ce peuple de moutons et de crétins..appellés beninois

      j’ai commencé..à avoir peur..lorsque la dernière digue commence à se fissure…c’est à dire la justice

      • Avatar commentaire
        Madampol Il y a 3 mois

        Moi, je n’en ai jamais eu, connaissant le parcours de leur boss. Mais au fond de moi, j’espérais me tromper sur le bonhomme. Mais là….

        • Avatar commentaire

          j’avoues…que le destin…est bizarre et incompréhensible….car cette alchimie..n’est maitrisable par personne…

          Mais rassure toi…c’est dans plusieurs sourates du noble coran…

          dans la dialectique..des choses …normale…et j’ajoute humain…ce monsieur de talon n’avait rien a à avoir..avec la destinée du benin..

          le pouvoir de l’argent,l’illétrisme,l’anaphabétisme,la médisances,l’aigreur,la méchanceté..la jalousie…et le négatif comportementale de l’élite..ont fait le reste..

          Prendre..1000 fcfa,une casquette,une bouteille de bière…et mettre sa vie en  stand buy pour ..5 ans…me parait etre la manifestation..de l’indigence intellectuelle..

  • Avatar commentaire

    le benin est devenu..ridicule….n’est ce pas..

    les fréquences brouillées..malgré les moyens mis à sa dispostion….et il est blanc comme neige

    c’est la faute à yayi..

    prendre..un *****..pour cette tache…c’est trop pour lui

    Eux..ils ne connaissent que leurs..maitres et en talon..il a trouvé un nouveau maitre

    j’ai honte…..