Bruno Amoussou sur le projet d’amendement constitutionnel : « Le président Talon n’est pas d’accord » 

Bruno Amoussou sur le projet d’amendement constitutionnel : « Le président Talon n’est pas d’accord » 

Le Président d’honneur du Parti social démocrate (Psd) et président de l’Union fait la Nation, Bruno Amoussou a effectué une sortie médiatique le mardi 3 Juillet 2018. Reçu sur le plateau de la télévision Nationale, le président Amoussou a donné sa lecture des questions brûlantes de l’actualité notamment le projet de relecture de la constitution, le code électorale et l’effritement de la coalition de la rupture.

Modification de la loi référendaire : Les recommandations de WANEP-Bénin au BMP (déclaration)

Sur le plateau de la télévision nationale ce mardi 3 juillet, le Président d’honneur du Parti social démocrate (Psd) et président de l’Union fait la Nation, Bruno Amoussou a apporté des clarifications sur les sujets d’intérêt public qui suscitent méfiance et vives critiques au sein  de l’opinion publique. A ce sujet, il a fait savoir que le projet d’amendement de la loi fondamentale du 11 décembre 1990 n’a pas été inspiré par le chef de l’Etat, Patrice Talon. A en croire, Bruno Amoussou, le chef de l’Etat a suggéré au groupe des parlementaires initiateurs du projet d’esquiver l’option de retoucher à la constitution.

« (…) Même sur la proposition d’amendement de la constitution du 11 décembre 1990 il a fallu faire un plaidoyer auprès du chef de l’Etat. Il  n’est pas d’accord. Son observation était de dire : Ce que vous pouvez faire sans toucher  la constitution ne serait-il pas meilleur ?» a déclaré le président Amoussou. A en croire l’invité, le chef de l’Etat a voulu éviter que les débats soient focalisés non pas sur les réformes mais plutôt  sur la révision de la constitution.

Mais cette appréhension du président Patrice Talon n’a pas émoussé la volonté des parlementaires de régler les  questions d’ordre structurel liées à l’organisation des élections générales, le positionnement des femmes et bien d’autres. Pour le président Amoussou,  le contexte s’y prête c’est pourquoi,  il urge d’aller vite pour consolider la démocratie.

Commentaires

Commentaires du site 22
  • Avatar commentaire
    ADISSOTOUN BERNARD Il y a 3 mois

    Bonjour mes chers je souhaiterais plutôt que quand  il s’agit des questions nationales,qu’il y ait plus de respect à nos aînés puisque quoi qu’on dise ce ne sera qu’une petite touche que nous apporterons à leur  connaissance pour être des innovateurs.Je passais

    • Avatar commentaire
      Brice DJOSSOU Il y a 3 mois

      c’est heureux que vous etes beninois vivant à l’exterieur.si Le PR parle de desert de competence, il faudra chercher à comprendre la profondeur de cette assertion.Personnellement Le President TALON a dit vive voix ce que nous pensons tous bas.Mon frere, il y a des secteurs d’activité, des disciplines  dans lesquelles le beninois agent permanent de l’état (après 10 ans de fonction par exemple) réagit comme quelqu’un qui est en début de carrière.L’on parle des séances/atelier de renforcement mais zero (0), l’incompetence s’installe de jour en jour, simplement lors des recrutements on ecarte les bons au profit des mediocres…

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 mois

     
    @ Agadjavidjidji,
     
    mon dernier sejour à Cotonou date de Septembre à Octobre 2017. Voyez-vous bien que contrairement à ce qu’avance votre président, moi-même et mes compatriotes de la Diaspora, nous aimons bien notre pays et sommes fiers de notre origine.
     
    Talon, chaque fois qu’il ouvre la bouche, il ne fait sortir que des inep-ties: Aller expliquer à la face du monde que le Bénin est un désert de compétences est aussi aussi absourde que de déclarer „que nous ne sommes pas toujours fiers de nos origines“. Qui est-il ? Il est disqualifié pour avoir avancé un tel non-sens.
     
    Personne ne dit que la constitution d’un pays soit la bible ou le thora, cependant il s’agit de la volonté exprimée d’un peuple sur les formes et le comment vivre ensemble qu’il s’est donnée librement. Ce n’est pas éternel certes, mais pour y rétoucher , il y a des voies et des démarches à suivre pour y parvenir.
     
    Pourquoi alors tant de malhonnêtetés et tant de ruses dans la démarche de votre Président? A-t-on besoin de gratifier les représentants du peuple par des valises d’argent transporté la nuit pour réviser la constitution? Pourquoi pense-t-il passer coûte que coûte par forcing pour le faire? Tout ceci montre que sa démarche n’est pas sincère.
     
    Et maintenant, il parle d’amendement de la constitution au lieu de prononcer „révision“. Avez vous jamais écouté, amender une constitution? Ou bien c’est le dernier trouvaille de l’agrégé du droit sous les tropiques qui aujourd’hui s’estime Dieu sur terre?
     
    La violence en pure culture, des pratiques de hors-la-loi ne s’auraient dans un Etat de droit promues en „paradigmes nouveaux de la politique nationale“ dans un pays. Il serait temps que vous abandonniez ce que vous qualifiez vous-même de ruse et de rage pour rechercher le consensus national qui a permis à ce peuple de vivre jusqu’á ce jour en paix.
     

  • Avatar commentaire
    Tonagnon Il y a 3 mois

    Des gens plusieurs fois rejetés par le peuple béninois et qui profitent d’un monstre au pouvoir pour se venger du peuple par le vote des lois liberticides.

  • Avatar commentaire
    Aimé DANDJESSO Il y a 3 mois

    Tout est bien qui finit. Faites votre temps a temps et dans le temps. Demeure c’est le tour d’un autre.

  • Avatar commentaire
    Brayo m. Il y a 3 mois

    Je sais quelque chose le Bénin n’est pas Togo

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 3 mois

    Pata n’est pas d’accord???? On croit rêver. Papy Bruno, le renard de Djakotomey se moque de qui ? Peut être ceux qui ne le connaissent pas.

    Lamentable !

    • Avatar commentaire
      Paul Ahéhénou Il y a 3 mois

      Je suis d’accord avec vous! Peut-être que lorsqu’on a 79 ans, qu’on approche les 80 comme lui, on pense que tout le monde est bête. Ils veulent tromper qui? On n’est pas né de la dernière pluie, même si nous avons beaucoup moins.

      Ils défendent plus de représentation des femmes! Combien de femmes ont-ils positionner en tête de leur liste aux élections pour donner plus de chance aux femmes. S’ils étaient si convaincus, qu’ils nous convainquent avant tout par leurs exemples. Sur les 21 ministres que compte le gouvernement de M. Talon a combien y a-t-il de femmes? C’est par là qu’il faut commencer, et non aller réviser la constitution.

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji Il y a 3 mois

        Et nous qui sommes “nés de la dernière pluie” auront toujours du mal à comprendre cette frenesie maladive qui s’empare de certains chaque fois que le mot constitution est prononcée quelque part. Contrairement à ce que soutient l’autre “poulet sans tête”, la constitution c’est pas la Bible encore moins la Thora encore une fois.

        • Avatar commentaire

          Ce n’est pas pour ca qu’on va permettre a n’importe quel quidam avide de pouvoir, de mettre des dispositions qui renforcent davantage le pouvoir du PR!

  • Avatar commentaire
    GBOGBOLIKITI Il y a 3 mois

    Le vieux a effectué plutôt une très bonne sortie explicative selon moi, à part qu’il a péché en voulant cacher au peuple béninois la volonté exclusive de Patrice Talon à réviser coûte-que-coûte la constitution pour des intérêts personnels et égoïstes.

    Dire ouvertement qu’il ne voulait plus toucher la constitution et c’est d’ailleurs la raison fondamentale de procéder par amendement, c’est trompé le peuple béninois.

    En tout cas, Amoussou m’a satisfait sur beaucoup de plan.

  • Avatar commentaire
    Chicago Il y a 3 mois

    Moi je pense que BRUNO AMOUSSOU politicien de son rang ne devrait sortir pour dire des choses comme ça. Peut-être que la vieillesse aussi à jouer il à confirmer que c’est TALON qui est derrière ça

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 mois

     Voilà encore une ruse comme celle qui a fait nommer Djogbenou comme membre proposé de la Cour constitutionnelle par l’assemblée nationale au lieu de l’être par le  Président de la République, dont il est l’avocat et ministre de la justice du Gouvernement. Pour faire croire à la Nation que le Président n’en est rien pour sa nommination. Pourtant c’était la manoeuvre pour que le Président ait parmis les 7 membres proposés une majorité qui lui soit assurée pour élire plutard Djogbenou Président de la Cour constitutionnelle afin de revenir sur toutes les décisions que la Cour Hollo n’a pas accordées à Talon. Pourquoi Talon serait aujourd’hui distancé d’un projet de révision quand il a su faire la main mise sur l’assemblée nationale et la cour constitutionnelle, où ses hommes de paille font les sales besognes pour lui? N’a-t-il pas déjá rejeté son plan de mandat unique et veut maintenant faire 5 ans et 7 ans en plus comme ses souffifres nous en ont informé. Bruno Amoussou vient avec ce men-songe et pense pouvoir enfariner les populations avec. Mais il se trompe. Tout le monde sait à présent que Talon est bel et bien derrière ce nouveau projet de révision de la constitution. Ils n’ont pas le courage de le dire et emploient le mot „amendement“. Est-ce que la constitution en vigueur a prévu un tel amendement?  Ils font comme si nous sommes dans un Etat, où l’on peut jouer avec la sementique pour dénaturer les règles données. Ils sont entrain de bafouer la démocratie et les principes constitutionnels de ce pays et cela va leur coûter bientôt très cher. 

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 3 mois

      @Napo…

      Tu es trop vieux pour comprendre les paradigmes nouveaux de la politique nationale et puis d’ailleurs ton dernier sejour à Cotonou remonte à trop longtemps.

      Contentes toi d’administrer des cours d’histoire de Danxome à Aziz et consorts. C’est là où tu es le plus à l’aise et utile.

  • Avatar commentaire
    Abidjan Il y a 3 mois

    Pardon, ayez honte, ta promotion jospin ou chirac sont ils encore en politique?. Stp toi et houngbedji, n’etes vous pas fatiguès de votre intellecte qui tue le developpement du pays. Vous salissez l’intelligencia beninoise á l’exterieur

    • Avatar commentaire
      Pauvres Il y a 3 mois

      Il est encore là parce que vous qui êtes de la génération ”tête baissée”, n´êtes que des tocards.

    • Avatar commentaire
      ZOGODA NZUE Il y a 3 mois

      Hé Dja le Vieux Père Abidjan! on va finir avec Papy Bruno! nja klwa ooo! Krikata krikata  kpaoun kpaoun! Bruno, tu n’as pas dis que tu peux!