Elections au Zimbabwe: l’armée fait une promesse

Elections au Zimbabwe: l’armée fait une promesse

Au Zimbabwe, alors que les citoyens se préparent à leur première élection post-Mugabe, la tension monte de plus en plus. Les militaires ont donc tenu

Zimbabwe : Arrestation d’un pasteur qui vend des tickets pour le paradis

Au Zimbabwe, alors que les citoyens se préparent à leur première élection post-Mugabe, la tension monte de plus en plus. Les militaires ont donc tenu à rassurer le peuple : « Les forces armées zimbabwéennes ne jouent aucun rôle direct dans les élections » à venir, a affirmé le colonel Overson Mugwisi, porte-parole de l’état major. Il a tenu à faire taire les rumeurs qui donnaient les hommes en arme proches du pouvoir d’Emmerson Mnangagwa.

Pour rappel, Emmerson Mnangagwa, un fidèle allié de l’ancien président Robert Mugabe a pris le pouvoir après sa déchéance. Depuis il a échappé à un attentat qu’il impute à un groupe fidèle à Grace Mugabe. Bon nombres d’observateurs craignent depuis sa prise du pouvoir qu’il n’organise pas des élections libres et transparentes. L’homme l’a pourtant répété à de nombreuses reprises: les élections seront libres.

Mais dans le contexte zimbabwéen il est difficile de croire un dirigeant politique. Des journalistes ont d’ailleurs dénoncé des supposées manœuvres du pouvoir pour influencer les électeurs dans les régions rurales

Commentaires

Commentaires du site 0