Enlèvement de Chibok au Nigeria : 8 arrestations dans le cadre de l’enquête

Enlèvement de Chibok au Nigeria : 8 arrestations dans le cadre de l’enquêtePhoto (prise pendant une vidéo) archives - AFP

Au Nigeria, 8 hommes ont récemment été arrêtés par les forces de l'ordre. Selon les premières indiscrétions, ceux-ci seraient liés de prêt à l’enlèvement des filles de Chibok.

Nigéria : 7 morts dans une nouvelle attaque de Boko Haram

En avril 2014, 276 lycéennes résidant à l’internat de Chibok, se faisaient enlever par des membres du groupe djihadiste de Boko Haram. Très vite cependant, 57 jeunes filles réussissent à s’échapper. Celles-ci seront rejointes par 107 autres camarades, libérées et retrouvées au fil des années, après d’intenses recherches opérées par le gouvernement et les forces de l’ordre.

Très médiatisé, cet enlèvement absolument surréaliste aura provoqué l’émoi au travers du monde entier. Si l’enquête a toujours quelque peu patiné, aujourd’hui, le gouvernement vient d’annoncer que pas moins de huit personnes ont récemment été arrêtées par les forces de l’ordre. Selon les premières indications, ces huit personnes sont des djihadistes présumés et auraient eu un rapport direct avec l’enlèvement des filles de Chibok. 14 autres djihadistes suspectés ont également été arrêtés, cependant, ceux-ci sont suspectés par les forces de l’ordre d’avoir aidé à la préparation d’attentats-suicides qui ont eu et devraient avoir lieu dans différentes villes du nord du Nigeria.

Interrogé, Damian Chukwu, commissaire de police de l’État du Borno, a également assuré que les huit hommes suspectés d’avoir un rapport avec l’enlèvement des filles de Chibok, ont tous avoué les faits. Ceux-ci auraient également fourni de nombreuses informations qui pourraient servir aux forces de l’ordre qui courent aujourd’hui, après plusieurs anciens commandants de l’organisation terroriste.

Commentaires

Commentaires du site 0