France : nouvelles révélations sur l’interview de Benalla

France : nouvelles révélations sur l’interview de Benalla© TF1 / AFP

Alexandre Benalla, le très encombrant, ancien collaborateur d'Emmanuel Macron à l'Elysée s'est exprimé à la surprise générale sur les antennes d'une chaîne de télévision.

Affaire Benalla : la gendarmerie s’explique et annonce des sanctions

Costume de marque, cravate et lunette, parfaitement ajusté, Alexandre Benalla, est apparu assez calme lors de son passage sur la chaîne de télévision française. Relatant sa version des faits, il a affirmé, ne pas avoir commis de fautes graves, susceptible d’être réprimandé par la loi. Dans sa narration des faits, il explique n’avoir voulu en aucun moment porté préjudice à une quelconque personne. Concernant son acte, il affirmera qu’il a réagi, juste en tant que citoyen qui voulait aider les forces de l’ordre.

Dans son argumentaire, il dira qu’il n’avait pas à faire, à des manifestants pacifiques, mais à des casseurs, qui avaient des intentions peu louables d’où la nécessité de les neutraliser immédiatement. Il juge que cette affaire a pris des proportions disproportionnées, la comparant à une banale affaire d’été.

Cependant, il faut noter que cette interview ne s’est pas passée en direct. Elle a été pré enregistre, et elle n’a pas été diffusé dans son entièreté. Pour expliquer cela, le directeur de la publication de la chaîne, affirme, que suite aux occupations de monsieur Benalla ils ont été dans l’obligation de pré enregistrer l’interview. Pour ce qui concerne la non-diffusion de l’interview dans son intégralité il dira que c’est pour des questions de commodités car elle était trop longue.

Commentaires

Commentaires du site 0