Aux Etats-Unis, la Maison Blanche est sous le feu des critiques après qu’une journaliste CNN se soit vu demander de partir d’une conférence de presse organisée entre le président Trump et Jean-Claude Juncker.Nouveau dérapage pour la Maison Blanche, qui a récemment refusé l’accès à une journaliste de CNN, à la conférence de presse organisée entre Donald Trump et Jean-Claude Juncker. La raison ? Les responsables du gouvernement ont accusé la jeune femme, une certaine Kaitlin Collins, d’avoir posé des questions « inappropriées ». Ses questions portaient notamment sur Vladimir Poutine et Michaël Cohen, l’ancien avocat de l’actuel président américain, qui posséderait des enregistrements du président Trump, obtenu à son insu.

Fox News s’en mêle

Insistante, celle-ci a finalement été recadrée par Sarah Sanders, la porte-parole du gouvernement, qui lui aurait indiqué qu’elle « n’était pas la bienvenue ». Face à ce renvoi express, l’association des correspondants de la Maison Blanche a décidé de monter au créneau regrettant notamment la décision malencontreuse et inappropriée prise par le gouvernement. Chose incroyable, Fox News, la chaîne favorite du président Trump mais surtout concurrente de CNN, a également exprimé son inquiétude face à cette situation, appelant au respect de la presse libre et sans entrave.

Face au tollé, la Maison Blanche a bien tenté de se défendre, assurant avoir indiqué à Kaitlin Collins qu’un de ses collègues avait le droit d’assister à la conférence de presse. De plus, Sarah Sanders, qui s’est occupé d’éteindre l’incendie, a assuré que le gouvernement respectait pleinement le principe de la presse libre, mais qu’elle attendait en retour, un certain respect de ses collaborateurs.

3 Commentaires

    • Parce qu’il n’a pas encore débuté la destruction d’un au pays africain et que vos terroristes en Syrie et ailleurs sont entrain de perdre du terrain!

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire