Le premier ministre Hongrois s’en prend à l’Union européenne

Le premier ministre Hongrois s’en prend à l’Union européenne

A l'occasion d'une allocution organisée en faveur des hongrois de Roumanie, le premier ministre hongrois Viktor Orban en a remis une couche sur sa cible privilégiée : l'Union européenne.

Bénin : Plus de 9 milliards à investir pour l’efficacité des Osc

Comme chaque année, le premier ministre hongrois Viktor Orban s’adresse à la minorité de son pays vivant en Roumanie. Si cette allocution n’a rien de vraiment officielle, cette année, il a profité de cette tribune pour en remettre une couche sur l’UE et ses institutions. Sa cible privilégiée ? La Commission européenne. Selon lui, celle-ci est à l’origine des traités fondateurs de l’UE. Résultat, elle se doit d’être impartiale, et ce, envers l’Union dans sa globalité. Au lieu de cela, celle-ci favoriserait les pays les plus libéraux au détriment des autres.

Orban – Union européenne : des relations tendues

Toujours selon Orban, cette même commission travaillerait à la construction d’un socialisme européen et mettrait délibérément de côté l’Europe centrale. Une situation intenable qui devrait coûter à la Commission, sa survie. En effet, ce dernier est persuadé que les prochaines élections européennes devraient marquer un tournant historique entre l’Europe et ses membres.

Pour rappel, les relations entre Orban et la Commission européenne sont relativement tendues. En effet, de par sa politique, Orban se présente comme étant l’épouvantail à une « islamisation » de l’Europe. Une politique dure que Bruxelles ne valide pas réellement. Le 19 juillet dernier, la situation s’est encore aggravée après que la commission ait décidé de saisir la justice européenne afin de protester contre la politique anti-migrants menée par le gouvernement Orban.

Commentaires

Commentaires du site 0