Les élections présidentielles, qui se profilent à l’horizon, en République Démocratique du Congo s’annoncent très tendues, car les enjeux sont énormes.Après l’annonce de la candidature de l’ex prisonnier de la CPI Jean-Pierre Bemba, une autre personnalité politique, et pas des moindres pourrait faire son retour, et se présenter à l’élection présidentielle. Il s’agit de Moïse Katumbi, ancien gouverneur, très influent de la province du katanga. Son retour au Congo, semble imminent selon plusieurs sources. Craignant à un moment donné pour sa vie, Moïse Katumbi s’est exilé en Belgique, où il réside depuis 02 ans. Il est actuellement visé, par plusieurs procédures judiciaires dans son pays, et la question de son retour occupe actuellement tous les esprits.

Selon l’avocat du richissime homme d’affaires, son client est tout simplement victime de manigances politiques, dans le but de l’écarter de la course à la présidentielle et que, maintenant, plus rien ne peut empêcher son retour au Congo. Il déclarera notamment ceci:

On est allé très loin pour écarter Moise Katumbi de l’élection présidentielle, mais ce sont des obstacles en carton qui ont tous été franchis”

En effet, selon les rumeurs qui circulent dans la presse, Katumbi, devrait déposer sa candidature, dans les semaines à venir. Cependant, il doit être jugé dans le cadre d’une affaire, pour tentative de déstabilisation de l’État.  Il est notamment cité dans un complot impliquant des mercenaires étrangers. Accusation non fondée, rétorque son avocat Éric Dupont Moretti, qui s’appuie sur la décision de la cour suprême, de suspendre le procès pour renfoncer son argumentaire.

En plus de cette affaire, Moïse Katumbi est cité dans un autre dossier. Il est accusé, d’avoir en sa possession, la nationalité italienne. Or la constitution de la République Démocratique du Congo ne permet pas à un individu possédant deux nationalités de se présenter à une élection présidentielle. Des prétendus documents avaient circulé sur internet, attestant qu’il était citoyen de la commune Italienne de  de San Vito dei Normanni.

Toujours selon l’avocat, la ville a démenti toute présence de Moïse Katumbi dans les registres officiels de la ville, affirmant que ce dernier ne possédait pas la nationalité italienne. De l’avis de l’avocat, toutes ces accusations ne sont que des prétextes fallacieux, visant à écarter Moïse Katumbi, de la course à la présidentielle. Reste à savoir, si celui-ci pourra faire son retour officiel au Congo Kinshassa.

11 Commentaires

  1. la MP connait sa petitesse devant un candidat extra puissant,d’ou il faut qu’elle cherche des voies et moyens pour l’écarter.bec et ongles les congolais vont lutter pour moïse katumbi.

  2. Moïse katumbi est le seul candidat qui puisse faire sortir la RDC de la crise politique. Il est congolais d’origine et éligible

  3. Soyez le bienvenu dans ton propre pays excellence #Moïse_Katumbi nous sommes pratiquement derrière vous “Ensemble c’est possible.”

  4. Chers membres du gouvernement de la rdc,chers partisans de la kabilie je vous demanderais d’adoucir les processus electorals en fin que le congo reste en stabilite comme tout autres pays d’afrique et pourquoi pas du monde! Laissez katumbi venir au pays,ne l’empeche pas par vos manigabces car tout ce paie ici bas si tu fais du mal a ton pronchain,avant de perdre la vie on te le fera aussi nous sommes tous les meme laisse notre pays avancer mes chers compatriotes,je sais que vous vous posez 1000etune question pour vos vortunes mais sachaient que meme si vous faite 100 ans vous finirais a quiter le povoir c’est alors que vuendra votre tribulation la repercution de tout ce que vous avez fais au peuple

  5. Si Dieu Est Pour Katumbi Pour Quoi Etre Contre Lui?Le Kabiliste Na Qu’à Cmprendre C L Temp D Katumbi ,eux On Echouer Suite À Leur Boulimie D’argent Et Manque D’intelligence Et D’amr Pr La Nation Rdcongo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire