L’intersyndicale des pharmaciens du Bénin a tenu une assemblée générale, ce vendredi 13 juillet 2018 au chant d’oiseau à Cotonou où elle s’est penchée sur la situation des grossistes répartiteurs condamnés à quatre ans de prison dans l’affaire de faux médicaments. Les pharmaciens demandent à la justice d’accélérer la procédure pour la tenue du procès en appel des personnes détenues depuis quatre mois. Lire ci-dessous la déclaration.

View Fullscreen

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom