Révision de la constitution au Bénin : Patrice Talon renonce au référendum

Révision de la constitution au Bénin : Patrice Talon renonce au référendum

Lors du traditionnel discours à la nation, à l'occasion de la fête de l'indépendance du Bénin célébrée le 1er Août de chaque année, le président Patrice Talon a décidé de s'exprimer sur la question houleuse du référendum pour la révision de la constitution. Un point qui divisait les députés de la minorité parlementaire et ceux de la majorité.

Rejet du projet de constitution : l’UNAMAB suspend sa grève

A l’occasion du 58è anniversaire de l’accession du Bénin, le Chef de l’État, Patrice Talon a prononcé un discours sur l’état de la nation. Occasion pour lui de se prononcer sur un des sujets brûlants de l’actualité nationale. Profitant de l’occasion du discours sur l’État de la Nation, le Président Talon s’est prononcé pour la première sur le sujet du référendum après le vote de la prise en compte de l’amendement de la constitution au parlement.

Pour le Président béninois, il n’est pas question d’organiser actuellement un référendum qui à l’en croire « coûte trop cher ». Selon le premier magistrat, même si la réforme voulue par l’assemblée est importante, elle risque de faire « saigner » les caisses de l’état. A seulement quelques mois des échéances pour le compte des législatives, le Président Talon juge inopportun de se concentrer sur l’organisation d’un référendum.

« J’ai décidé chers compatriotes, de ne pas user de cette faculté et donc de ne pas organiser de référendum sur ce sujet. Le coût de l’organisation d’un référendum mettra en contribution la trésorerie de l’Etat pour un montant incompatible avec ma volonté de consacrer nos ressources actuelles aux besoins vitaux de la population », a affirmé le Président Talon

Commentaires

Commentaires du site 27
  • Avatar commentaire
    Ade williams Il y a 3 mois

    Patric talon est l’un des meilleurs presidents que le benin ait jamais connu.longevite a vous cher papa

  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 3 mois

    Une bonne décision marque du sceau du bon sens. A saluer !

    Toutefois, il faut surveiller ce monsieur, il est capable de poursuivre les gars de la minorité jusqu’à obtenir sa majorité pour réintroduire le projet avant 2019.

    Qu’il trouve que les amendements proposés sont bons est la preuve qu’il se fout vraiment de nous et de ce que nous disons.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 mois

     
    Mais qu’est ce qui se cache derrière cette volonté inébranlable de vouloir réviser la constitution du pays avec des arguments qui à chaque fois changent comme la nuit et le jour.? Les béninois lui ont-ils dit qu’ils sont malheureux avec leur constitution? Dans tous ses verbiages Talon omet toujours de dire ce qu’il y a dans la constitution actuelle et qui empêche l’oeuvre de développement  à la quelle un président de la République devait se consacrer. Au lieu de cela Talon propage des idées mesquines. Quand on le voit de près parler, on gagne vite la conviction qu’il est autiste,nesquin et gonflé. Puisque de dire: „c’est moi qui ai recu la mandat pour réformer et non pas les autres“ montre qu’il baigne dans un complex de supériorité indigne de la fonction qu’il occupe. Un Président de la République, peut-il lui seul tout réformer? Un président de la République peut-il réformer le Bénin sans les béninois? Talon peut-il réformer le secteur de l’éducation et de l‘enseignement sans les femmes et les hommes dont c’est le métier? Talon, peut, il réformer le secteur de la santé sans les acteurs de ce secteur? Non Talon semble ne pas comprendre la Mission que le peuple lui a confiée. Il faut le dégager de là.
     
     
     

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 mois

     
    Décidement Talon es tun malheur pour la République. A le voir parler hier , on se rend compte que l’homme est tellement omnibulé de sa personne, qu’il ne pense même pas qu’il peut y avoir des gens qui voyent plus clair que lui. Et il prend le peuple béninois dans son ensemble pour des demeurés:
     
    Souvenons-nous, au début de son mandat Patrice se précipitait pour réaliser la révision constitutionnelle par la voie référendaire. Il a fallu l’intervention du Président de la cour constitutionnelle pour l’en dissuader, lui montrant que les textes ont prévu une autre démarche qui conciste d’abord à passer par le parlement. Ce qu’il a essayé et a échoué. On aurait pu penser que ce désir de réviser la constitution, il l’aurait abandonné, mais tel n’est pas le cas.
    En engageant sa soit-disant lutte contre la corruption et en laissant rédiger un audit sans appel d’offre comme prévu par la loi, et en instrumentalisant la justice, lui-même et les députés qui sont à ses bottes ont pensé pouvoir intimider la minorité parlementaire à tel point que le marchandage de la levée de l‘ immunité parlementaire de quelques uns parmi eux et leur poursuite judiciaire pouvait les décider à se ranger de son côté. Le peuple entier a vécu le traitement qui a été fait au député Atao Hinnouho (un déclaré fou incarceré) à qui l’on a soutrait depuis sa cellule de prision sa procuration pour voter au parlement avec les BMP la prise en considération du deuxième projet de révision de Talon.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 mois

     
    Le BMP était tellement sûr de leur forfait qu’ils n’ont même pas imaginé une seule fois la procédure du referendum.  Ils ont menacé,ils ont fait chantage sur leurs collègues de la minorité parlementaire, opposants. Cependant encore une fois les représentants du peuple composant la minorité parlementaire ont agi avec responsabilité et dignité.  La prise en considération du projet a passé mais la révision de la constitution elle-même a échoué. Pourquoi, parce que des multitudes articles que l’on a prétendu révisé lors de la premiere tentative de révision l’on est revenu sans toute autre explication à seulement 4 prétextes fallacieux que l’on déclara amendements de la constitution. Des quatres points d’amanedement présentés il y  en a trois qui à première vue suscitent l’adhésion, mais qui à voir de près n’ont pas besoin d’être intitulés dans la constitution avant d’être réalisé. La volonté politique suffirait. C’est le quatrième pointnglissé dans les trois premiers qui en réalité est le nouveau trouvaille des révisionnistes. Ce qui permettrait à Patrice Talon de faire 12 ans au pouvoir et aux deputés d’avoir désormais une durée de législature de 5 ans au lieu de 4 ans . Mais c’est tourné court et la procédure de réferendum s’invite tel que les textes l’ont prévue. Dèjà depuis des jours les membres du BMP s’agitent sur le terrain pour le oui du réferendum.
    Hier Talon  a déclaré qu’il n’ira pas au réferendum, car ceci saignerait les caisses de l’Etat. Pour u namendement de 4 points, ce ne serait pas responsable d’aller dépenser des milliards des sous du peuple. 

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 3 mois

     
    Les non-avertis jugeraient cette déclaration de Talon et ce revirement de raisonnable. Cependant ce n’est pas cela, c’est toujours  la ruse et la rage que Talon continue d’envelopper le peuple avec. Talon a dit qu’il n’ira pas au referendum, mais il n’a pas dit qu’il a renoncé à son projet de révision. En réalité, il a découvert que la loi électorale réformée avec l’empêchement de participer aux élections à ceux qui auront été condamnés pour une certaine durée et la nouvelle procédure inaugurée de levée de l’immunité parlementaires aux députés permettraient de défectuer désormais la minorité parlementaire pour les ramener à un nombre insignifiant. La démonstration est faite dans le cas des députés Atao Hinnouho et Saley qui hier étaient de la minorité parlementaire mais qui entre temps ont rejoigné sous pression le BMP de Talon. Alors ses amis du BMP et lui-même pourront gérer le pays comme ils se le souhaitent. La révision de la constitution passerait comme une lettre à la poste. C’est cela le nouveau deal deTalon. Ne nous leurrons donc pas, le projet de la révision réviendra bientôt avec de nouveaux prétextes pire que tout ce qui a été présenté jusque là.
     

    • Avatar commentaire

      talon..est un arracheur de dent..certes…mais il est irréprochable..dans toutes les postures qu’il prend…à tel point..que personne n’est en mesure de le confondre..puisqu’il dit toujours ce qu’il veut faire…et le fait sans tenir compte des “on dit”..

      c’est courageux de sa part..je l’avoues..

       

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    Merci aux 19 députés qui ont tenu bon et obligé le Gouvernement à choisir entre risquer une gifle (référendum) et renoncer (pour le moment) à étendre son pouvoir par la voie constitutionnelle.

    Quant au président, il a eu raison de ne pas s’entêter: il y a plus urgent et plus vital pour le Bénin.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    Hommage aux 19 députés qui ont tenu bon et obligé le Gouvernement à choisir entre risquer une gifle (référendum) et renoncer (pour le moment) à étendre son pouvoir par la voie constitutionnelle.

    Quant au président, il a eu raison de ne pas s’entêter: il y a plus urgent et plus vital pour le Bénin.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 mois

    talon ne peut que renoncer au reférendum , non seulement il n’a pas d’argent pour celà , mais surtout qu’il entend pour une rare fois , Les Échos de la rue , du benin profond , que ce faisant , il aurait eu une nouvelle grande honte de sa vie , les beninoises et beninois le vomissant , vomissant sa politique

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 3 mois

    agadjavi , faut pas sortir de polytechnique pour avoir une longueur d’avance sur la classe politique beninoise , surtout celle qui ” brille ” aux affaires en ce moment ;

    • Avatar commentaire
      Monwé Il y a 3 mois

      OLLA toi tu sors de quelle école pour ton retard sur l’analyse politique actuelle du BÉNIN

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR Il y a 3 mois

        surtout pas de l’école de monmawe où des abru.tis comme lui doivent sortir , peut-être de l’école de agadjavi où l’enseignement doit avoir un peu plus de panache , d’esprit châtié mais pervers , mais nous OLLA OUMAR dans cette école pour être le troublion histoire de les déstabiliser un peu

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji Il y a 3 mois

    J’ai toujours soutenu ici même que Talon a une longueur d’avance sur notre pseudo classe politique. C’est méconnaître son intelligence que de croire dès le départ qu’il allait s’embarquer dans une consultation populaire aussi risquée que coûteuse pour des reformettes.

    • Avatar commentaire
      Madampol Il y a 3 mois

      Sur ce point, on est d’accord. Cette classe politique, elle est pourrie, bête et incompétente

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 3 mois

    Honnêtement, à quoi pensaient ces n*** du BMP en voulant forcer Talon à s’engager sur la voie du référendum. Il vient juste de leur prouver, s’ils avaient encore le moindre doute, qu’ils ne sont que des godillots à sa botte.

     

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 3 mois

    “Contrôle du  Parlement par les Forces patriotiques de progrès en 2019” dixit @Sonagnon qui rêve debout… J’en rigole à mourrir. …  @Sonagnon, vous êtes sur quelle planète???.. Je suis prêt à prendre un pari avec vous que l’écrasante majorité à l’assemblée sera contrôlée par le bloc présidentiel.

    • Avatar commentaire
      Jojolabanane Il y a 3 mois

      notre Sonagnon est un utopiste lol

      • Avatar commentaire
        Agadjavidjidji Il y a 3 mois

        Moi je l’aime bien le Sonagnon. Sa naïveté en fait une créature tout autant sympa.

    • Avatar commentaire
      SONAGNON Il y a 3 mois

      Patrice TALON sait qu’il ne pouvait pas organiser un référendum. Politiquement il est à terre.

      Jamais un Président du Bénin n’a été autant décrié et a pu obtenir quelque chose de ce peuple.

      SOGLO a lamentablement échoué alors qu’il avait un bon résultat économique, mais n’écoutait pas le peuple, seulement ses courtisans. TALON n’a aucun résultat, s’illustre dans l’une des pires violations des principes démocratiques jamais vu depuis la conférence nationale. Toute consultation populaire serait un échec à coup sûr.

      Si KEREKOU et YAYI ont eu à réussir, c’est parce que le peuple croyait toujours en eux à la suite du premier mandat, même s’il faut nuancer un peu le cas KEREKOU.

      Mais TALON personne ne croit en lui. Au moins il a la lucidité de le savoir. Alors il a fini de régler ses affaires, et a amassé assez d’argent, qu’il parte!!!

      Il dit qu’il lit les critiques, je le prie de me croire, il n’échappera pas à la colère du peuple aux législatives. Son élection en tant que Président n’a rien été d’autre qu’un vote contre Lionel ZINSOU, personne n’adhère à sa politique, ils veulent manger seulement; qu’il ne rêve pas surtout.

       

  • Avatar commentaire

    J’ai suivi  l’entretien de talon avec les journalistes…à baton rompu

    J’ai une bonne.appréciation…de l’entretien….

    Bien structuré,argumenté et cohérent…et surtout convainquant.

    Bref comme un arracheur de dent..il a su m’emballer…par son ambition..

    Celà tranche…avec yayi..incapable de tenir deux phrases…bien structurées

    Mon seul soucis…ma révolte et mon indignation…c’est la pratique judiciaire de ruse et de rage..

    • Avatar commentaire
      SONAGNON Il y a 3 mois

      Comme tu l’as remarqué nous ne sommes pas des femmes à baratiner. Les faits sont là. Le démantèlement de notre modèle démocratique. L’instrumentalisation de la justice, et les conflits d’intérêts.

      Nous ne sommes pas prêt à avaler des promesses qui ne finissent jamais.

      A partir de l’année prochaine, le Bénin va rentrer dans la période électorale jusqu’aux élections présidentielles. Si Patrice TALON ne réalise pas quelque chose avant décembre 2018, il n’y aura plus grand chose.

      Sa conception de transformation du pays et sa méthode ne font pas recette. Il a déjà fait démarrer ses affaires, alors qu’il parte!!!

      • Avatar commentaire

        Moi j’adhère…au fond..de la vision..qui consiste à reformer..

        Tenez.!!!!.qui peut etre contre les observations..qu’il faite sur la pratique..dans le systeme de santé..

        En effet…tout le monde savait çà..comme d’ailleurs dans tous les pays d’afrique…mais le fait d’avoir attaqué ce fléaux…est un acte de courage..

        La mise en chantier..des villes..va certainement améliorer le cadre de vie et créer d’emploi..qui peut etre contre ça…?

        Je ne peux  pas tout lister…

        Comme je le dis..sans une justice juste..impartiale..et impersonnelle…la fragilisation..de la sociéte..sera fatale..et va noyer..tout ce qu’il veut entreprendre..

        Car le beninois..est allergique..à la persécution et l’injustice,le deux poids deux mesures

    • Avatar commentaire
      Madampol Il y a 3 mois

      Quand il s’agit de s’exprimer, d’être cohérent, Talon et Yayi, c’est le jour et la nuit.

      Le doc  nous foutait la honte chaque fois qu’il l’ouvrait, surtout à l’étranger. On dirait qu’il perdait tout self-control devant les yovos.

  • Avatar commentaire
    SONAGNON Il y a 3 mois

    Je crois que Patrice TALON devient sage!!!

    Si quelqu’un peut l’approcher, conseillez le de laisser toute réforme politique et institutionnelle et de se consacrer à faire face aux questions de l’amélioration des conditions de vie des béninois.

    Et surtout d’abandonner toute idée d’un deuxième mandat. Car, on va lui rendre la vie dure, dès le contrôle du parlement par les forces patriotiques du progrès en 2019.

    S’il termine son mandat, qu’il remercie le BON DIEU, si non après le contrôle du parlement c’est sa destitution qui est à l’agendas.

    Il peut bénéficier de l’indulgence du peuple, s’il abandonne dès maintenant sa politique de ruse et rage, pour se consacrer au développement économique et social du pays pour le reste de son mandat.

    Mais s’il continue d’écouter les affamés qui lui promettent monts et merveilles, il connaîtra la honte  comme Lionel ZINSOU.

    Parole de béninois qui parle sans parti pris.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR Il y a 3 mois

      sonagnon toi là , enleve le nom de Lionel Zinsou dans vos salades indigestes

    • Avatar commentaire
      Jojolabanane Il y a 3 mois

      De quoi parles tu toi Sonagnon encore ?

      t’as pas mangé de banane ces derniers jours ?