Afrique : la Zambie va taxer les appels whatsapp

Afrique : la Zambie va taxer les appels whatsapp

Le Gouvernement zambien compense la baisse du marché intérieur des télécommunications, par la taxation des appels téléphoniques via internet.

Meurtre d’un adolescent noir en Afrique du Sud : deux blancs reconnus coupables

La Zambie a durant la décennie consentie de nombreux efforts et faits de gros investissement dans les télécommunications. Les installations dans le pays sont, selon  l’Union International des télécommunications (UIT) parmi les meilleures d’Afrique subsaharienne et le relais radio hyperfréquence haute capacité relie la plupart des grandes villes. La Zambie est , classée 75 ème mondiale avec 12 millions d’abonnés en 2017.

Internet, tient une place de choix dans la politique de télécommunications du pays car le gouvernement zambien dit vouloir se servir des TIC pour stimuler la croissance numérique. La construction de 1000 stations de base ainsi que d’un système de satellite national a permis une meilleur couverture nationale et entraîné une réduction significative des coûts de connections.

Seulement, le développement exponentiel des systèmes d’exploitations mobiles et des applications fonctionnant avec internet créent une sévère concurrence aux opérateurs nationaux et génèrent un manque à gagner pour le gouvernement qui dit ne toucher aucunes dividendes des services de téléphonie tels Skype, viber ou WhatsApp. Aussi le gouvernement zambien a-t-il décidé d’introduire un projet de Loi en vue d’imposer une taxe quotidienne d’environs 200 Fr CFA sur les appels téléphoniques via Internet, afin prétend t-il de soutenir les compagnies de téléphonie et y maintenir l’emploi.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    Mon avis, c’est que la Zambie devrait surtout se doter des moyens permettant de savoir QUI fait passer les appels internationaux “voix” en mode “données” via Skype, Viber, etc… Privant ainsi les états africains de la taxation normalement perçue sur les appels internationaux entrants (comme la douane en fait).

    Je ne suis pas sûr qu’à l’arrivée, les utilisateurs finals (ou finaux au choix) seront les seuls et les plus en cause….