Quatre Tchadiens ont été condamnés à mort lundi dernier par la Cour criminelle de Ndjaména. Ils ont été reconnus coupables de « faits de terrorisme ».Les prévenus auraient assassiné une commerçante chinoise alors qu’elle rentrait chez elle.  L’avocat de la partie civile Me Pamkeré Wouzé a applaudi cette  sentence. Pour lui, « la Cour criminelle ne pouvait pas se passer de cette décision ». Elle a rendu justice à la communauté chinoise victime de cet acte barbare. Si la partie civile, voit d’un bon œil cette décision, ce n’est pas le cas  de la défense.


Selon l’avocat des condamnés Me Alain Kagonbé, c’est étonnant de voir un meurtre requalifié en acte terroriste. Il pense  que c’est à cause de la couleur de peau de la victime et de la diplomatie chinoise. « La pression chinoise a eu raison sur la justice tchadienne » argue t-il.

L’avocat de la défense dispose de 10 jours pour formuler un  pourvoi en cassation et solliciter la grâce du président Idriss Déby pour ses clients. Signalons que le Tchad a aboli la peine de mort en 2016 mais les  faits de terrorisme sont toujours punis par  la peine capitale .

5 Commentaires

  1. suis contre la décision.c’est un acte criminel pas terrorisme. comment les juges ont qualifié la tuerie de massaguet ?

  2. S’il s’agi De la peau blanche vous êtes prête se secouer la terre pour trouvé les meutriers. Mais s’il s’agit d’un noir personne ne reagiserai ainsi jusqu’en on subira cette injustice, imaginée si c’et Un chinois qui a tue un tchadien pense vous qu’on allais lui donner une peines de mort ? D’ai Cette acte un acte de meutre et non de terrosime alle y dans les dictionnaires et voir la différence. Non africaine on sera toujours derrière les blanc à nous manipuler et à applaudir sans rien dire

  3. C’est bien mais il faut que les autorites africaines exigent des decisions de justice pareilles des pays où les reasoetissants africains sont maltraites aussi.
    Ca se passe en russie, en chine, en arabie saoudite etc.

Répondre à Henri sanogo Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom