Le maire de Bassila Aboubakari Gomina est en difficulté. 9 conseillers de la commune veulent sa destitution. Ce n’est pas la sérénité au sein du conseil communal de Bassila. Neuf des 17 conseillers de la commune sont favorables à la destitution du maire Aboubakari Gomina. Ils demandent la convocation d’une session extraordinaire pour retirer leur confiance à l’autorité communale. Les conseillers frondeurs reprochent à M Gomina sa mauvaise gestion des affaires de la commune.   

Une mauvaise gestion qui se manifeste  par la fausse déclaration devant les membres du conseil du montant des paiements effectuées par l’entreprise Ebomaf dans le cadre du bitumage de la route Dassa-Djougou, la majoration unilatérale des tarifs à appliquer aux balances lors de la commercialisation des noix de cajou au titre de la campagne 2018, la gestion calamiteuse du projet 50.000 plants d’anacardiers pour booster la culture de l’anacarde dans la commune , la construction d’un magasin sur le parking gros porteur de Bassila sans la délibération du conseil communal et la non célébration de la fête de l’indépendance le 1er août dernier dans la ville.

Selon les conseillers frondeurs, le maire a fait croire à l’opinion que c’est le président Patrice Talon qui a interdit ces festivités.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom