Bénin : Grincement de dents à l’Uac après le retard dans le paiement des allocations aux étudiants

Bénin : Grincement de dents à l’Uac après le retard dans le paiement des allocations aux étudiants

Ça grogne dans les rangs des étudiants boursiers et secourus de l’université d’Abomey-Calavi. Ils n’ont pas encore reçu leurs allocations universitaires.

Traitements infligés aux Etudiants à la Flash : l’He Gbénonchi interpelle le gouvernement

A l’université d’Abomey-Calavi les étudiants devant jouir de leurs bourses et secours n’ont pas le moral. Et pour cause : la direction chargée de payer ces allocations n’a pas encore pensé à eux. L’attente devient longue et les plaintes s’accumulent sur la table des responsables d’étudiants comme le témoigne Rodolpho Dah-Kindji, président de l’Union nationale des scolaires et étudiants du Bénin (Unseb).

« Aucun étudiant nouveau bachelier n’est entré en possession de sa bourse ou de son secours » affirme-t-il.  Alimi Gounou, président de la Fédération nationale des étudiants du Bénin, a de son côté mené des actions pour que cette situation soit réglée mais pour le moment elles n’ont pas porté. « Quand vous allez du côté de la direction du budget, on vous dit que le problème ne se situe pas à leur niveau, vous allez du côté du Trésor on vous dit tout simplement d’attendre un peu. Véritablement on ne sait pas en réalité ce qui empêche les gens de virer les sous » avoue Alimi Gounou. C’est au niveau du ministère de l’Enseignement supérieur qu’on trouve réponse aux questionnements  du premier responsable de la FNEB.

Pour le directeur de cabinet de ce  ministère la sélection des nouveaux boursiers a pris du retard. La direction des bourses et secours universitaires (DBSU) n’a pas vite reçu les résultats de fin d’année afin d’apprécier les dossiers des étudiants. « Le processus est long parce qu’ils n’ont pas vite fait les sélection, et c’est maintenant que le commission de l’attribution des bourses est en train d’adopter ceux qui ont été sélectionnés » explique Bienvenu Koudjo. Il assure par ailleurs que les concernés seront bientôt satisfaits.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    C’est ça et ça ne cessera jamais l’argent des pauvres étudiants qui produisent des intérêts pour des fainéants…