L’insécurité qui règne à Porto-Novo n’est pas du goût des responsables de la police Républicaine. Ils ont tenu une séance de travail dans l’ancienne école de la Gendarmerie hier dimanche 19 août 2018. Cette rencontre avait pour but de définir de nouvelles stratégies pour combattre l’insécurité dans la ville capitale. De l’avis du patron de la police républicaine cette séance de travail a permis de réévaluer le dispositif sécuritaire dans la capitale et ses environs. Il a appelé les populations à collaborer avec les forces de l’ordre pour débusquer les divorcés sociaux qui troublent leur quiétude. Elles peuvent également faire appel à la nouvelle force en cas de transfert d’une forte somme d’argent.  En tout cas, assure-t-il, les  éléments de la   police républicaine veilleront à leur sécurité au péril de leurs vies.

Loading...

Notons que cette réunion des hauts gradés de la police intervient après le braquage qui s’est déroulé à Porto-Novo le jeudi 16 août dernier. Les hors la loi avaient tirés à bout portant sur une femme au quartier Ouando avant de lui arracher une forte somme d’argent. L’infortunée a malheureusement succombé à ses blessures. Ce crime semble-t-il ne restera pas impuni puisque que la police républicaine est à leur recherche. Elle a même promis une forte récompense à ceux qui l’aideront à débusquer ces bandits. En d’autres termes, la tête des braqueurs est mise à prix.

 

Voir les commentaires

13 Commentaires

  1. CES HAUTS GRADES DE LA POLICE ,GENDARMERIE CONFONDUE ET DE L’ARMEE FONT RIRE A MOURIR QUAND C’EST SEULEMENT DEVANT LES JOURNALISTES ARMES DE MICROS QU’ILS DECLARENT LA GUERRE AUX MALFRATS .
    IL SUFFIT QUE DE JEUNES YO…ROU.BAS HABILLES EN BOBA ET AUTRES TENUES LOCALES ATTAQUENT LE MARCHE TOKPA MEME AVEC DES ARMES TRADITIONNELLES QUE NOS HOMMES DITS EN UNIFORMES S’EVAPORENT DANS LA NATURE COMME DES BUEES D’EAUX CHAUDES .
    BANDES DE PEUREUX .

  2. Trop de conférence sur ce qui doit être discret car le chenapan à travers ça se prépare autrement pour échapper à la nasse. C’est la discrétion qui fait de la police son leitmotiv

    • moi…je vois bien….nos deux spécialistes..en matière de sécurité..faire le boulot de la police..

      les deux divisionnaires…gbeto et jojolabane

      Pour le dernier…la méthode duarté….nous sera utile

      • certains…forumistes…qui font les malins ici…ont laissé des ardoises…au campus..chez les bonnes dames..

        bagri seigni,toffa,agagdjavi…et meme allomannn….monwé…

        Des grands délayeurs de gari avec kloukli,et rachide……va..!!!

  3. Méfiez-vous !
    Les retraits d’importantes sommes d’argent et le transport à l’aide des moyens de locomotion ordinaires (motos dames, motos zem, voitures taxis, voitures personnelles, ou marche à pieds) sont de véritables prises de risque de la part des clients des banques.
    Les braqueurs maitrisent nos mouvements dès la sortie des banques, peuvent suivre le client partout où il se rend à l’aide de leurs motos bolides et passer à ‘‘ l’opération ‘’ lorsqu’ils parviennent à le coincer à l’endroit idéal.
    Il faut rompre avec de telles pratiques de transport d’argent et se rabattre sur le transfert d’argent par des canaux numériques. Même les bonnes dames des marchés sont obligées de se soumettre à ces opérations numériques si elles veulent vraiment sauver leur vie.
    Car notre Police, en dépit des efforts déployés ces derniers temps, présentent encore de grandes faiblesses au plan formation, au plan équipements, au plan stratégique, au plan couverture des villes, etc.

    • Parles-tu en ton propre nom, ou parles-tu au nom de la police republicaine?

      Toutes ces attilleries etalees au yeux du monde pendant la fetes du premier Aout ne suffit pas pour combrattre le crime et le grand banditisme? Si cela ne suffit pas, cela signifie qu’on rentre de maniere non necessarie dans la course aux armementx comme Trump le fait actuellement chez lui.

      • @Tchite’
        Aussi ronflantes et figuratives que cela puisse paraître, en cette fête du 1er Août ce n’était que de vaines et anodines démonstrations de force. Les policiers reconnaissent eux-mêmes ces faiblesses; à titre préventif ils ne peuvent pas tout de même croiser les bras, on fait semblant d’agir et de peaufiner des stratégies d’intervention rapide histoire de distraire la population.
        C’est Dieu et notre cervelle qui nous sauvent en réalité !
        Mais retenez que le braqueur ne se met qu’à la poursuite de celui qui transporte des fonds.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom