Bénin: Le CIFAF ouvre sa 17 ème session et honore le Pr DJOGBENOU

Bénin: Le CIFAF ouvre sa 17 ème session et honore le Pr DJOGBENOU

Les avocats stagiaires des barreaux d'Afrique francophones , rendent hommage au Pr Joseph DJOGBENOU, président de la Cour constitutionnelle du Bénin en le choisissant comme parrain de la 17è promotion.

Bénin : Patrice Talon fait main basse sur les institutions de contre-pouvoir

Le Centre International en Afrique de Formation des Avocats Francophones conformément à ses statuts et à son programme d’activités, organise, depuis le lundi 20 Août et ce jusqu’au 14 Septembre 2018, avec  le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et du Gouvernement du Bénin, au Chant d’Oiseau à Cotonou, la 17è  session de formation initiale au profit des avocats stagiaires des barreaux francophones d’Afrique.

Le CIFAF a été créé à Bamako, le 14 mars 2000, sous la forme d’une Organisation Non Gouvernementale, par les Barreaux des sept pays membres de l’Union Économique et Monétaire de l’Ouest Africain (UEMOA) avec pour objectif de renforcer les capacités des institutions judiciaires pour une meilleure prestation du service de la Justice en Afrique.

Au cours de cette 17è session de formation, les aspects essentiels du métier d’avocat  africain seront abordés, notamment : la déontologie, le droit processuel, la pratique professionnelle et les techniques de la plaidoirie. La promotion de cette année portera le nom du “Professeur Joseph DJOGBENOU“, en reconnaissance de ses travaux inlassables en faveur de la promotion du Droit et de la Justice au Bénin et dans la sous-région.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Son nom sera effacé des tablettes à l’instar
    des curés pedophile…
    Ces jeunes gens n’ont riecompris au droit et a
    la démocratie

  • Avatar commentaire

    En choisissant DJODGENOU comme parrain d’une promotion d’avocats stagiaire , c’est la preuve que l’éthique est loin d’être une vertu partagée dans la génération actuelle et montante dans nos pays.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 4 semaines

    Si c’est seulement djogbenou qu’ils ont trouvé , ces jeunes avocats , ils sont mal barrés, et sont à éviter