A travers un communiqué de presse, le Gerddes-Afrique s’est prononcé sur le projet de code électoral en étude au parlement béninois. Le projet qui a déjà été adopté à la commission des lois et qui devrait passer en plénière dans les prochains jours ne reçois pas l’assentiment de cette organisation. Pour le Gerddes-afrique, “la démocratie ne peut pas être privatisé“. Lire ci-dessous le communiqué.

 

4 Commentaires

  1. Pourquoi un ministre en exercice ne démissionne pas un an avant les élections avant d’être candidat aux législatives???

    Pourquoi un président sortant ne démissionne pas un an avant les élections pour être candidat à sa propre succession???

    Etre un ancien Chef d’Etat, n’est pas une retraite politique, le statut à leur accorder est tout simplement un ensemble de privilège qu’on leur reconnait jusqu’à la fin de leur vie pour cette haute et difficile mission qu’ils ont eu à assumer.

    Patrice TALON par sa haine et sa volonté absolue de contrôler le pouvoir cherche tous les moyens pour rendre la compétition inéquitable.

    Je déteste cet homme, c’est un tricheur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom