Boni Yayi : Il faut que ceux qui dirigent un pays sachent partir quand c’est le moment

Boni Yayi : Il faut que ceux qui dirigent un pays sachent partir quand c’est le moment

Le second tour de la présidentielle au Mali s’est déroulé sous les yeux de Boni Yayi. L’ancien président béninois était à la tête d’une mission d’observation de l’Union Africaine. A la fin du scrutin le béninois a confié ses impressions au Journal du Mali.

Boni Yayi aux législatives et soutien à Talon dans le nord: Adam Bagoudou se prononce

L’ancien président du Bénin juge acceptable le second tour de la présidentielle au Mali. « Il y a de nombreux facteurs endogènes et exogènes. Le Mali vient de loin et il faut en tenir compte, tout en mettant de la rigueur dans les observations et les appréciations que nous avons eu à faire sur le processus. Les acquis que nous avons pu obtenir n’étaient pas évidents, donc je peux vous dire que le scrutin peut être jugé comme acceptable » a déclaré le chef de la mission d’observation de l’Union Africaine.

Yayi Boni a aussi opiné sur le faible taux de participation à cette élection. Pour lui, c’est parce que les populations ont une faible connaissance de l’importance du vote qu’elles ne sortent pas pour accomplir leurs devoirs civiques .Il faut donc faire un travail d’éducation et d’information des populations. Cela doit commencer dès le plus jeune âge pour  que les gens comprennent que le choix des dirigeants est un droit mais aussi un devoir et que la gouvernance que l’on désire ne peut advenir que si on est partie prenante.

Il pense par ailleurs que l’Afrique doit sortir du cycle des élections compliquées. Pour lui, il faut que ceux qui dirigent un pays sachent partir quand c’est le moment. « Moi, j’ai dirigé le Bénin pendant 10 années, j’ai travaillé avec tout le monde et nous avons eu de grandes avancées sur le plan social, économique, etc. Quand l’heure est venue, j’ai passé le témoin. Cela aussi motive les électeurs » a fait savoir Boni Yayi.

Commentaires

Commentaires du site 26
  • Avatar commentaire
    nel héros Il y a 3 mois

    c’est ironique pour certains qui n’ose pas à dire la vérité mais seul Dieu jugera

  • Avatar commentaire
    Nassim Il y a 3 mois

    D’abord ,d’un point de vue de gouvernance Yayi Boni a respecté scrupuleusement avec révérence ses deux quinquénats de façons plausible et encourageante, même si aux alentours de son départ le climat électoral était remplit de discorde sociale, de répugnance conspirationniste et de haine politique vis à vis des candidats au scrutin présidentiel de 2016, n’empêche de dire que les conditions de son départ étaient pacifiques et sereines.Ensuite d’un point de vue diplomatique ,il faut ponctuellement souligner que le mali d’une part n’est pas un modèle de pays démocratique depuis fort longtemps et même sa souverainté internationale est mise en cause par plusieurs experts démocrates de la science politique du monde ,puis d’autre part ,la mission d’observation confiée à l’ancien chef d’Etat béninois Boni Yayi par l’Union Africaine est selon moi une mission à la fois vaine et nécéssaire.Vaine car ça n’a pas convaincu les maliens à s’exprimer volontairement l’hors du scrutin présidentiel passé en terme de majorité du nombre d’électeur ,vaine parceque la corruption et la fraude électorale a connut son plus haut degré en matière de gouvernance sociale , politique et même économique .Nécéssaire car ça donne un sentiment de progrès au yeux de l’Afrique à la transparence au mieux des élections présidentielles au mali, nécéssaire car c’est de bonne foi pour convaincre les maliens et maliennes puis les diasporats maliennes un peu partout du monde à s’exprimer en votant le candidat de leur choix avec confiance et pleine de volonté en matière de citoyenneté et de devoir civique.

    • Avatar commentaire
      Rickkk@hotmail.com Il y a 3 mois

      Ce président est l’une des pires choses qui soit arrivées aux béninois 
      La corruption a gangrainé le pays et les esprits sont tous devenus corrompu

  • Avatar commentaire
    Ramane Il y a 3 mois

    Quand je lis les commentaires de certaine personne ça me fais rire.le code electorale actuel et le regroupement des elections a quel but.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 3 mois

    “Boni Yayi : Il faut que ceux qui dirigent un pays sachent partir quand c’est le moment” Quel toupet sans rire ! Même moi qui ne suivait plus rien du Bénin j’ai entendu parler des manœuvres pour acheter le parlement à l’époque avec le blé de TALON et AJAVON. c’est bien de leur refus qu’est arrivé la brouille non ?
    BOn moi je propose un truc: si le bénin essayait d’avancer et passait à autre chose au lieu de recycler médiatiquement un homme politique dont la preuve est faite qu’il a donné tout ce qu’il pouvait avec un bilan discutable et une fin de mandat à tomber à la renverse.

  • Avatar commentaire
    Novakovish Il y a 3 mois

    Il est une bénédiction pour le Bénin ce ex président. Très rare dans la sous région sans enregistrer des prisonniers politique. En plus il a la crainte de Dieu l’esprit de partage et se met à la place des autres avant d’agir. Aucune oeuvre humaine n’est parfaite.yayi est un modèle à copier

    • Avatar commentaire
      Le Patriote Il y a 3 mois

      L’esprit de partage il l’a surement ou tout au moins quand il s’agit de partager avec sa famille et ses proches. Mais nous ne l’avions pas élu président pour cette qualité. Nous avions élu un président pour un changement, pour la construction des infrastructures dont nous avons besoin pour booster notre économie. Nous l’avions également élu pour des réformes dans notre administration. Mais chemin faisant, nous avons trouvé ICC pilleur national, CEN-SAD des logements de grenouille, Maria-Gleta, Assemblée nationale le fameux musée de la honte selon certains. Quand il ne s’agit pas de pillage de nos ressources, il s’agit de leur dilapidation pure et simple. L’esprit de partage et la crainte de Dieu me dira t-on. Où allons nous ?

  • Avatar commentaire
    Good and best Il y a 3 mois

    Partout en Afrique les pregos ont cette vilaine et maligne manière de faire mais Boni Yayi malgré son désir est une personne à féliciter souvenons nous l’a dit au cours de son dernier mandat

  • Avatar commentaire
    Richard Il y a 3 mois

    Ce qui disent que YAYI Boni es entrain de raconter de n’importe quoi là il a refusé de partir ou bien il es partis. Si vous n’avez rien contre la personne il faut se taire. BONI YAYI n’est comme l’autre il est bon c’est pourquoi l’Afrique lui a encore donné cette chance. Ce ne pas donner à n’importe qui. Il est tranquille là où il est c’est vous qui se gêne pour rien.C’est un homme social.

  • Avatar commentaire

    Des gens disent tellement de conneries parfois. Est-ce que Boni Yayi a une seule fois émis la volonté de faire un troisième mandat? Il est parti dignement après ses deux mandats. Mais comme la haine a grillé la mémoire de certains, je comprends aisément leurs réactions..

  • Avatar commentaire
    zibril Il y a 3 mois

    c’est décourageant ces propos. seul kerekou pouvait le dire au bénin

  • Avatar commentaire
    Baboum Il y a 3 mois

    Ridicule et malhonnête. Lui Yayi a quitté le pouvoir de son propre gré? Il n’a pas honte de mentir à la face du monde? Il souffre peut-être d’un début d’Alzheimer. Mon oeil!!!

    • Avatar commentaire
      Good and best Il y a 3 mois

      Soyons un peu plus courtois car le respect à l’autre commence par soi même merci

  • Avatar commentaire
    Babachocho Il y a 3 mois

    Choooooohoo prego un peu de sérieux. Nous les autres on se souvient encore. Laisse nous le temps un peu de temps seulement pour oublier la peur que tu as créer en nous quand tu voulais bondire

  • Avatar commentaire
    Babachocho Il y a 3 mois

    Dieu est grand. Yayi Boni parle de son départ de la tête du Bénin. En maquillant la vérité. Il fait même de la leçon aux dirigeants qui sont au pouvoir. Les béninoise et les béninois se souviennent encore. L’histoire est là. Certes personne ne la écrite sur papier mais elle se trouve dans les cœurs et des siens et des autres

  • Avatar commentaire
    People Il y a 3 mois

    <> Quel témoin vous avez passé malgré vous ?

  • Avatar commentaire
    Mabinou Il y a 3 mois

    En tout cas, l’opinion publique retient que yayi boni a quitté le pourvoir à la fin de son mandat. Maintenant libre commentaire à ceux qui cherchent toujours à trouver de problèmes là où il n’y a pas.

  • Avatar commentaire

    Ne critiquez pas pour critiquer. Yayi comme très peu de président l’ont eu à faire en Afrique a quitter le pouvoir volontairement.

    • Avatar commentaire
      Le roi Il y a 3 mois

      Homme social et qui a de la compassion à sin peuple. Le Seigneur te bénira d’avantage papa boni yayi

  • Avatar commentaire
    SEVOH Florent Il y a 3 mois

    c’est bizare aujourd’hui Boni Yayi nous fait savoir qu’il est parti du pouvoir par sa propre volonté?
    Nuit été la virgilance du peuple il sera encore à la présidence ou passé le témoin à mon dauphin
    maintenant il dit qu’il avait fait preuve de bonne volonté, il faut qu’on soit un peu sérieux c’est très important .

  • Avatar commentaire

    ne le sait tu pas? je crois

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 3 mois

    De qui ce moque il? Il a oublié quand il a transformé la présidence en un distributeur de billets pour les zemidjans afin de rester au pouvoir par le biais de son dauphin. Cet image va marquer à jamais l’histoire du BÉNIN. Car si c’est dans un pays developpé que cela se passait il serait depuis en pri.son. n’a t’il pas voulu changer la constitution pour s’éterniser au pouvoir. Ne cherche il pas à revenir dans l’arène politique en devenant député au lieu d’être au dessus de la mêlée

  • Avatar commentaire
    Issouf Il y a 3 mois

    Le taux de patipation etait par ce que les gens sont degourager par la politique des dirigeant.
    chereter de la vie
    Chomages

  • Avatar commentaire
    Je crois Il y a 3 mois

    Le moment c’est quand ?
    Serat il parti n’eut été le refus du peuple de le voir encore sur la scène politique ?